" Un grand mur des faits " déployé devant l’ambassade de Chine à Madrid suscite curiosité et indignation

Une manifestation organisée le 14 juillet, à Madrid, a marqué le 19e anniversaire de la résistance pacifique des pratiquants de Falun Gong à la persécution en Chine.


 
 
Manifestation en face de l'ambassade de Chine à Madrid le 14 juillet


Le déploiement d’un " Grand mur des faits " sous un soleil ardent, face à l'ambassade de Chine, a largement attiré l’attention. Les automobilistes ralentissaient afin de lire les messages sur les banderoles et les piétons s’arrêtaient curieux d’en savoir davantage. L’ampleur des violations des droits de l'homme commises pendant la persécution ont suscité l’indignation et beaucoup ont signé la pétition appelant à y mettre fin.


 
Carlos Iglesias, avocat des droits de l’homme a condamné 19 ans de persécution par le Parti communiste chinois (PCC)


Carlos Iglesias, avocat des droits de l’homme a condamné 19 ans de persécution par le Parti communiste chinois (PCC) et invité le personnel de l'ambassade à ne pas causer de tort aux pratiquants de Falun Gong en suivant la politique du PCC. Il a rappelé les crimes contre l’humanité commis par ce régime, mentionnant la torture et le génocide, et que l’initiateur de la persécution, Jiang Zemin, était poursuivi en justice dans de nombreux pays dont l’Espagne.


" Chérissez la liberté dont vous jouissez en dehors de Chine , apprenez les faits concernant le Falun Gong, et résistez à la persécution à l’encontre de bonnes personnes. " leur a-t-il conseillé


 
 
 


Une femme qui s'est arrêtée a dit qu'elle avait vu un documentaire sur les greffes d'organes, et était au courant de certains faits concernant la persécution. Elle a signé la pétition afin de soutenir les pratiquants de Falun Gong.


Un homme qui s’est dit au courant de la perversité du PCC avait écrit à un journal pour exposer ses crimes. Lui et sa femme ont tous les deux signé la pétition.


Une femme vivant à proximité de l'ambassade de Chine a pris la pratique des exercices en photo. Elle avait l’intention de partager la photo avec une amie de Barcelone qui lui avait dit avoir vu une activité des pratiquants de Falun Gong, elle comptait lui faire savoir qu' " Ils sont aussi à Madrid ! "


De nombreux automobilistes sont passés en klaxonnant afin de manifester leur soutien et certains ont salué les pratiquants en faisant le signe du pouce levé.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.