Conférence de partage d’expériences de Falun dafa 2018 en Suède

Les pratiquants de Falun Dafa en Suède se sont réunis à Stockholm le 22 juillet 2018 pour une conférence annuelle de partage d'expériences de Falun Dafa. Treize pratiquants ont présenté leurs articles rendant compte de leurs parcours de cultivation, et de comment ils ont abandonné diverses notions humaines, regardé en eux et validé Dafa.


 
La Salle de la Conférence en Suède
 
 
 
Les pratiquants partagent leurs expériences de cultivation à la Conférence de Fa de Suède 2018


Croire fermement en Maître et en Dafa

Viveka de Göteborg pratique le Falun Dafa depuis 20 ans. Elle a dit: "Depuis que j’ai commencé à pratiquer Falun Dafa, je n'ai jamais envisagé d'abandonner cette merveilleuse pratique de cultivation."


Elle a parlé de plusieurs épreuves de karma de maladie apparemment sérieuses traversées au cours des 20 dernières années. Elle les a considérés comme des tests ayant appris à ne pas être intimidée par le karma de maladie. Sa détermination et sa conviction l'ont aidée à éliminer sa peur. Ainsi, les symptômes de maladie ont disparu.


Dans son partage, elle disait que nous devrions croire tout ce que le Maître nous a enseigné, qu'il est crucial de ne pas vaciller dans notre foi et de ne laisser aucune place à la peur. Si l'on a des craintes ou des pensées troublantes, il faut les éliminer immédiatement, a-t-elle dit.


Abandonner l'égo et l' attachement à se plaindre

Johan est un coordinateur local. Il a compris qu'en tant que coordinateur, il ne fallait pas seulement penser à la façon dont il voulait que les choses soient faites et à l'importance de ce qu'il ressentait. Au lieu de cela, il devrait assumer davantage de responsabilités. "Je dois m’oublier moi-même en tant que coordinateur, et essayer de comprendre ce que le Maître veut et ce que le Fa nous enseigne. Je ne devrais pas éviter de faire face aux difficultés ou aux défis. Les coordinateurs devraient aider et encourager davantage de pratiquants à participer à différents types de tâches, car chacun a une personnalité et un caractère différents. Nous avons également besoin de différentes sortes d'encouragement et de soutien ", a-t-il dit.


Il livre des documents d'information dans les secteurs où les pratiquants clarifient les faits à propos du Falun Dafa. Il doit aller chercher les documents, les tableaux d'affichage et d'autres types de matériel d'exposition à un entrepôt et les apporter sur le site de l'événement. Après l'événement, il doit ramener tous les documents à l'entrepôt.


Il est le premier pratiquant à se rendre à un événement donné et le dernier à rentrer chez lui. D'autres pratiquants ont des responsabilités familiales et autres, faisant qu’il est difficile d’obtenir de l’aide.


Il avait l'habitude de se plaindre et se sentait intérieurement jaloux, et pensait que c'était injuste. Peu à peu, il a compris que c'était un bon moyen de se cultiver et d'améliorer le xinxing. Se débarrasser de l'attachement à se plaindre et à la jalousie est un processus de cultivation, a-t-il dit. Il a pu abandonner le cœur de se plaindre et l’esprit de jalousie en voyant les autres qui semblaient avoir moins à supporter.


Johan a dit qu'il devrait chérir chaque opportunité de cultivation, sinon il regretterait son omission dans le futur. La rectification de Fa progresse si vite, il faut absolument que nous la rattrapions.


Un jeune pratiquant saisit l'opportunité de sensibiliser les esprits

Zhong Min, âgé de seize ans, a commencé à pratiquer Falun Dafa avec ses parents dès son plus jeune âge. Il a raconté comment il a clarifié les faits à propos de Falun Dafa à ses professeurs et aux élèves avant la fin de ses études secondaires.


Zhong Min ne comprenait pas l'urgence de sauver les gens quand il était à l'école primaire, et ne savait pas non plus comment toucher les gens en leur parlant du Falun Dafa. Mais, il a décidé de parler du Falun Dafa et de la persécution à ses professeurs et aux élèves au collège. Après l'examen de fin d'études du premier cycle du secondaire, son professeur de suédois a donné une dernière tâche d'écriture - écrire un document sur un sujet au choix. Il a vu cela comme une bonne occasion de clarifier les faits. Avec l'aide de son professeur et de ses parents, il a écrit un discours qu'il a présenté devant plus de 100 enseignants et élèves.


Il a dit : "Au moment où je suis monté sur le podium, mon rythme cardiaque a augmenté. Mais, à l'idée que Maître et les divinités regardaient, j'ai pris une profonde inspiration et j'ai commencé le discours. À la fin de mon discours, le public a applaudi chaleureusement. Beaucoup de gens se sont arrêtés pour signer la pétition, et ont ainsi montré leur soutien au Falun Dafa. Les gens étaient contents et m'ont remercié d'avoir osé me lever pour dénoncer les faits."


Zhong Min a dit avoir vraiment senti l'encouragement du Maître en faisant son discours. En raison de sa performance exceptionnelle, à la cérémonie de remise des diplômes du secondaire cette année, Il a remporté le "Prix des sciences sociales" de l'école, l'encourageant à faire plus d'efforts en matière de droits de l'homme.


Cultiver et se rectifier soi-même

Mme Lai a partagé son expérience de cultivation lors de sa participation à la Semaine Almedalen de la Suède, une semaine où les partis politiques, les entreprises et les médias se réunissent. Elle a sensibilisé les gens au sujet du Falun Dafa et de la persécution.


Avant la semaine politique de 2017, Mme Lai s'est relâchée dans sa cultivation. Elle pouvait méditer en position du double lotus pendant plus d'une heure, mais tout à coup, il lui a été impossible de s'asseoir en double lotus même pendant les15 minutes d'émission de la pensée droite. En faisant la démonstration de la méditation assise elle a eu une crampe au mollet, et a souffert énormément. Mais vers la fin de la méditation, elle a senti que le temps passait vite, son corps était rempli d'énergie et elle se sentait très à l'aise.


En regardant à l'intérieur, elle a trouvé des attachements à avoir peur de souffrir et à compter sur les compagnons de pratique. Elle a pu abandonner les attachements grâce à l’aide du Maître.


Pour la semaine politique 2018, la coordinatrice lui a assigné de tenir le rôle d’un médecin lors de la reconstitution d’un prélèvement forcé d'organe. Quand elle tenait le scalpel et qu’elle a pensé aux pratiquants innocents confrontés à une mort si horrible, elle a fondu en larmes.


"Les pratiquants de Dafa en Chine", a-t-elle dit, " même s'ils sont persécutés, arrêtés, illégalement détenus, même si leurs organes sont prélevés, osent encore sortir pour clarifier la vérité et sauver les êtres. N’est-ce –pas extraordinaire et remarquable ? En revanche, dans un environnement si détendu, moi, je suis souvent menée par mon attachement au confort et me relâche dans ma cultivation. Parfois j'ai oublié que j'étais une pratiquante de Falun Dafa qui devait parler aux gens de Dafa. Le Maître a vu que je m'étais progressivement engourdie. Ainsi, Il a arrangé cette expérience pour stimuler et ranimer mes pensées droites. "


Les pratiquants qui ont assisté à cette conférence de Fa ont dit avoir acquis des partages de leurs compagnons de pratique de nouvelles compréhensions et motivation . Beaucoup ont dit qu'ils étaient déterminés à accorder plus d'attention à l'étude du Fa et à regarder à l'intérieur à l’apparition de difficultés.

Version en anglais :
2018 Sweden Falun Dafa Experience-Sharing Conference Held

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.