Commémorer le 19e anniversaire de la résistance pacifique du Falun Gong sur l’Esplanade des Droits de l’homme à Paris

Le 20 juillet 1999, le Parti communiste chinois lançait la persécution du Falun Gong. Toux ceux cultivant et pratiquant le Falun Gong, en Chine et dans le monde, se sont dès lors engagés sur un long chemin de résistance pacifique.


Pour le 19e anniversaire de ce combat pour la liberté, les pratiquants à Paris ont tenu une série d’activités sur l’Esplanade des Droits de l’Homme, faisant des démonstrations des exercices, distribuant des dépliants d’information et recueillant des signatures pour une pétition condamnant la persécution.


 
 
Démonstration des exercices
 
 
Lire l'information à propos du Falun Gong et de la persécution
 
Signer la pétition de soutien au Falun Gong


M. Baulande, un professeur de Nîme, visitait Paris avec sa femme, ils ignoraient jusque là l’existence même du Falun Gong et sa persécution par le régime chinois.


"Les pratiquants de Falun Gong font du bon travail. Ils font sentir à beaucoup de gens, y compris moi-même, que la persécution a un lien avec eux. C'est ce qui m’a décidé à signer la pétition. " a-t-il dit.


" Cette pratique est juste " a-t-il poursuivi, et nous tous avons besoin de ‘Véracité-Bonté-Patience.’


Déplorant que le peuple chinois n’ait pas accès aux faits en raison de la censure, il a trouvé "très important d’informer les touristes de cette information, ici, sur l’esplanade des droits de l’homme. "


Madame Baulande a trouvé la pratique " très paisible et positive " "Je ne comprends pas pourquoi le Parti communiste s’acharne contre eux " a-t-elle dit. Elle a dit aux pratiquants qu’ils allaient informer leurs amis et leurs familles de ce qu’ils avaient appris ici.

Version chinoise :
反迫害十九周年 巴黎游人签名支持制止迫害(图)

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.