Protester contre 19 ans de persécution devant le Consulat chinois à Marseille

Des pratiquants des Bouches-du-Rhône et du Var se sont rassemblés le vendredi 20 juillet 2018, de 16h à 21h, à Marseille avenue du Prado, (près du consulat de Chine) et au moyen de banderoles, de panneaux et la distribution de dépliants, ont informé le public de la situation en Chine.


Il y a dix-neuf ans, le 20 juillet 1999, le régime communiste chinois lançait la persécution du Falun Gong (aussi appelé Falun Dafa), une pratique du corps et de l'esprit guidée par le principe Authenticité-Bonté-Tolérance.


 
 

Les passants ont appris que depuis dix-neuf ans, de nombreux pratiquants ont été incarcérés et torturés. Plus de 4000 personnes sont mortes et beaucoup ont eu leurs organes prélevés de leur vivant pour alimenter le lucratif marché des greffes.


Une personne s’est exclamée " Je ne peux croire qu’au XXIe siècle, il puisse exister des choses pareilles ! Ce n’est pas possible ! Lors de la 2e guerre mondiale, beaucoup de gens ont dit plus jamais des horreurs pareilles, et voilà que ça recommence ! Je suis très inquiète aujourd’hui pour le devenir de notre société, tout est en désordre, tout est chamboulé ".


La persécution détruit la nature humaine et les valeurs universelles mais les efforts de sensibilisation offrent à un plus grand nombre une chance de se positionner en contribuant à y mettre fin.


Une veillée a également eu lieu de 16 à 20 h, sur le Prado pour commémorer les pratiquants de Falun Gong qui sont morts en Chine pour avoir refusé de renoncer à leur croyance.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.