Une femme de 70 ans enfermée dans une cage en fer pour son refus de renier le Falun Gong
 

Une femme de 70 ans enfermée dans une cage en fer pour son refus de renier le Falun Gong

Une citoyenne âgée du District de Fengman dans la Province du Jilin a enduré une expérience éprouvante d’arrestation, d’interrogatoire par la police et de harcèlement pour être restée fidèle à sa croyance dans le Falun Dafa, une discipline spirituelle persécutée par les autorités communistes chinoises.


Mme Rong Tiewen, 70 ans, a été arrêtée par les fonctionnaires du Poste de police de Jiangnan dans la soirée du 6 octobre 2017, alors qu’elle accrochait une banderole du Falun Dafa. Elle a été emmenée au poste de police avant d’être transférée dans un centre de détention.


Le domicile de Mme Rong a été fouillé et tous ses livres et documents relatifs au Falun Dafa ont été saisis.


Elle a été libérée sous caution et condamnée à une amende de 5 000 yuans, le 7 novembre 2017.


Gao Jiwei, du Bureau du Procureur du District de Fengman a appelé Mme Rong le 27 mars 2018, et lui a ordonné de se rendre au Parquet pour renouveler ses documents de liberté sous caution. En arrivant sur place, on lui a dit qu’elle devait aller au Tribunal du District de Fengman pour faire renouveler les documents.


Le 20 avril 2018, quand Mme Rong est allée au Palais de Justice, elle a été arrêtée suite à son refus de renier le Falun Dafa. Le fonctionnaire Zhao l’a poussée de force dans une cage en fer. Mme Rong s’est exclamée : « Il n’y a rien de mal à suivre Authenticité-Bonté-Patience pour être une bonne personne».


Le personnel du Tribunal a tenté d’amener le fils de Mme Rong à la persuader de signer la déclaration garantissant qu’elle arrêtait de pratiquer Dafa, mais elle a refusé.


Mme Rong a été détenue dans la cage pendant presque toute la journée. Les fonctionnaires du Tribunal l’ont emmenée dans la soirée au poste de police de Jiangnan où elle a été forcée à se faire prendre en photo et à donner ses empreintes digitales. Ils l’ont ensuite emmenée dans le Centre de détention de la ville de Jilin, mais le centre a refusé de l’admettre.


Mme Rong a finalement été ramenée au Palais de Justice où on lui a dit de signer son document de liberté sous caution renouvelé dont un paragraphe diffamait Falun Dafa. Mme Rong a refusé de signer, alors l’équipe du tribunal a sorti à la place une feuille blanche vierge pour qu’elle y appose sa signature.


Version chinoise :
吉林市七旬荣铁文女士被关铁笼子


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.