Etre tolérante a élargi mon cœur

Je suis une pratiquante de Falun Gong de 65 ans de la campagne. Avant de commencer à pratiquer Dafa en 1998, je souffrais de nombreuses maladies, de bronchite, de goutte, de polyarthrite rhumatoïde, et du syndrome de Ménière. La majeure partie de mon estomac m’a été retiré quand j’avais 38 ans.


Ma famille et moi avons beaucoup souffert en raison de mes maladies. J’ai consulté de nombreux médecins, mais il n’y avait pas de remède. J’étais un grand poids financier pour ma famille. En raison de notre situation financière, mon mari était souvent de mauvaise humeur et nous nous disputions.


Se sentir pleine d’espoir

Une pratiquante m’a présenté le Falun Dafa le 30 novembre 1998. J’ai décidé de la suivre au site de pratique pour apprendre les exercices. Sur le site, il y avait un exemplaire disponible du Zhuan Falun que j’ai ramenée à la maison.


Cela m’a pris deux jours pour lire le livre en entier et j’ai été profondément bouleversée. Après l’avoir lu deux fois de plus, j’en suis venue à comprendre les véritables raisons de mes tribulations et de mes maladies.


Je me suis alors rappelée un rêve fait quand j’avais 5 ans. J’étais haut dans le ciel et je descendais couche après couche, cela m’a pris un moment pour atterrir sur le sol. Ce rêve était récurrent, mais je ne pouvais pas en comprendre sa signification.


C’est en lisant Zhuan Falun que j’ai compris le rêve – une personne tombe d’un haut niveau parce qu’elle a fait quelque chose de mal. J’ai compris le véritable but de l’être humain et j’ai décidé de retrouver mon vrai soi originel.


J’ai enfin ressenti l’espoir. Après avoir éprouvé d’énormes changements physiques. J’ai décidé de vivre selon le principe Authenticité-Bonté-Tolérance de Dafa. Pendant que je lisais le Zhuan Falun j’ai senti qu’il ne s’agissait pas d’un livre ordinaire, mais plutôt d’une loi de niveau élevé.


Cultiver résolument dans Dafa

Quand le régime de l’ancien dirigeant du parti communiste Jiang Zemin a commencé à persécuter le Falun Gong, mon mari est devenu effrayé. Il se rappelait des mouvements politiques du Parti Communiste Chinois PCC. Il a aussi commencé à croire aux mensonges sur Dafa émanant des médias du gouvernement. Alors il a essayé de m’empêcher de pratiquer.


Quand il me voyait étudier le Fa et faire les exercices, il menaçait d’appeler la police, de me faire arrêter et de demander le divorce. Qu’importe comment il me traitait, mon cœur était inébranlable. J’ai dit : "Maître Li (le fondateur) nous a demandé d’être une bonne personne, Où est le problème ? Pour une si merveilleuse pratique, quoique tu puisses dire est sans importance. Je continuerai à pratiquer ! "


Il a ensuite demandé à ma belle-fille de m’empêcher de pratiquer. Elle a dit : " Maman, s ils disent de ne pas pratiquer, alors fais ce qu’ils disent. Notre famille est pauvre. Si tu es arrêtée, nous ne pourrons pas les soudoyer. " Je lui ai dit de ne pas s’inquiéter car le Maître me protègerait, puisque je suis une bonne personne et que je ne fais rien de mal.


Quand mon mari a voulu me prendre Zhuan Falun des mains, j’ai dit : " Lâche. Tu peux prendre ma vie, mais pas ce livre ! "


J’ai continué : " Ce livre est un livre sacré. Maître Li m’a donné une nouvelle vie. Avant cela, j’avais tant de maladies et il n’y avait pas de remède. Je n’ai pas dépensé un sou, mais ma santé est revenue. Avant je ne servais à rien, maintenant je peux faire n’importe quel travail. Souviens –toi quand j’étais malade, combien nous devions dépenser en frais médicaux ? En pratiquant Dafa, j’ai obtenu tant de bienfaits. Chacun de nous devrait vraiment remercier le Maître et Dafa."


Améliorer mon caractère moral

L’an dernier quand je ramassais les récoltes, j’ai demandé à six voisins de m’aider. Quand j'ai arrosé le champ à l’eau chaude, mon mari a commencé à m’injurier. Je suis restée très calme, réalisant que c’était pour me tester. Après un moment, mon mari est venu où j’étais, et il me souriait.


Une autre fois, nous étions assis dans le bus. Une personne dans le bus était contrariée et a commencé à vociférer sur moi sans aucune raison. Quand je suis sortie du bus, quelques personnes m’ont dit : "Vous êtes vraiment différente ! Quelqu’un d’autre n’aurait pas été si tolérant et aurait voulu riposter." J’ai répondu, « C’est parce que je pratique Authenticité-Bonté-Tolérance que je suis tolérante et que je ne tiens pas compte de la façon dont les autres me traitent. " Après, quand j’ai regardé en moi, j’ai repéré mon attachement à sauver la face.


J’essaie de m’en tenir à des principes plus élevés et d’être compatissante. Les principes universels sont justes. On finit par améliorer son caractère moral et cela aide aussi à harmoniser son environnement. Ma famille a maintenant de bonnes relations mutuelles, et nous nous entendons aussi bien avec nos voisins, ce qui rend plus facile de parler aux gens du Falun Gong.


Traduit de l’anglais :
Being Tolerant Has Expanded My heart

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.