Rassemblement et marche du Falun Gong à Londres, en mémoire de l’Appel pacifique d’il y a dix-neuf ans
 

Rassemblement et marche du Falun Gong à Londres, en mémoire de l’Appel pacifique d’il y a dix-neuf ans

"La persécution d’une croyance juste ne réussira jamais. La justice l’emporte toujours sur le mal " a déclaré un pratiquant de Falun Gong lors d’un discours prononcé au rassemblement devant l’Ambassade de Chine à Londres, le week-end dernier.


Le 25 avril 1999, plus de 10 000 pratiquants de Falun Gong se sont rassemblés devant le siège du gouvernement central à Pékin, pour protester des arrestations illégales d’un groupe de pratiquants dans la ville voisine de Tianjin. Quelques mois plus tard, le dirigeant du régime d’alors, Jiang Zemin, a lancé la persécution à l’échelle nationale du Falun Gong, une pratique de l’esprit et du corps transmise au public en 1992.


Afin de commémorer cet appel pacifique historique, le matin du 22 avril 2018, les pratiquants de Falun Gong de Londres ont organisé un rassemblement et une marche, sensibilisant concernant la pratique et la persécution en Chine qui n’a pas cessé à ce jour.


 
Les pratiquants de Falun Gong du Royaume –Uni ont tenu une conférence de presse devant l’Ambassade de Chine en mémoire de la manifestation pacifique d’il y a dix-neuf ans.

Des membres du Parlement et les Amis du Falun Gong exigent la fin de la persécution

John Dee, vice-président des Amis européens du Falun Gong, a pris la parole à la conférence de presse. "Au cours des 19 ans de persécution, le PCC a utilisé les tortures les plus cruelles sur les pratiquants de Falun Gong, dans une tentative de les forcer à abandonner leurs croyances, " a déclaré Dee. " Nous appelons à une fin immédiate de la persécution et à ce que les coupables ayant commis ces crimes énormes soient jugés. "


Des lettres de soutien à l’évènement et pour la fin de la persécution du Falun Gong sont arrivées venant de Gerard Batten, membre du Parlement européen (MEP) ;de Seb Dance, MEP; James Carver, MEP ; Jim Shannon, MP ; et de Jim Fitzpatrick, MP.


La marche et le rassemblement obtiennent du soutien

Suite à la conférence de presse, les participants ont marché à travers Londres. Le défilé s’est achevé à Trafalgar square, où les pratiquants ont tenu ensuite un rassemblement, fait des démonstrations des exercices et tenu une campagne de signatures.


 
 
 
 
Le défilé du 22 avril 2018, passe devant le siège de la BBC, empreinte Oxford Steet, traverse le quartier des affaires et le quartier chinois


Nicolo, un professeur d’Italien, est venu à la conférence de presse avec sa femme ? Nicolo avait été informée à propos de la manifestation pacifique de 1999 lors de la marche et du rassemblement de l’an dernier. « La persécution en Chine doit prendre fin, » a déclaré Nicolo.


 
Nicolo, professeur d’Italien aujourd’hui retraité et son épouse à la conférence de presse devant l’ambassade de Chine.

Robert, venant de Suède, est tombé sur le défilé dans Chinatown. Il a été atterré par les atrocités perpétrées contre les pratiquants en Chine. « Tuer des gens pour leurs organes est terrible et doit être arrêté, » a-t-il dit.

 
Robert venant de Suède voir le défilé dans Chinatown et apprend la persécution du Falun Gong en China.
 
 
Les pratiquants distribuent des dépliants sur le trajet du défilé et informent les spectateurs à propos de la persécution en Chine.
 
 
 
Les pratiquants de Falun Gong tiennent un rassemblement, font des démonstrations des exercises, informent les gens à propos de la persécution et recueillent des signatures à Trafalgar square./span>

Souvenirs de la manifestation pacifique d’il y a 19 ans

Dr Xie Weigo était parmi les dix mille et plus ayant fait appel au gouvernement chinois à Pékin voici dix-neuf ans, simplement pour demander un environnement paisible et libre de pratique. "Nous avons fait les choses selon les principes d’Authenticité-Compassion-Tolérance ces 19 dernières années. De plus en plus de gens dans le monde ont vu que la persécution est injustifiée. "

 
Dr Xie Weiguo et John Dee au défilé de Londres le 22 avril 2018.


" Je suis allée à Pékin avec un groupe d’une vingtaine de pratiquants. Nous avons pris le train red-eye et sommes arrivés tôt le 25 avril, " a déclaré Mme Yang, qui vit à présent à Cambridge. "Dès que nous avons entendu que le premier ministre Zhu Rongji acceptait nos demandes, nous sommes repartis tranquillement. " s’est-elle souvenue. Mme Yang venait juste de devenir une pratiquante à l’époque et était très impressionnée par la façon dont les pratiquants se sont comportés ce jour-là. " Il y avait des pratiquants partout des deux côtés de la rue et pourtant il régnait un tel silence."

 
Mme Yang se rappelle l’Appel du 25 avril, auquel elle a participé voici 19 ans, comme si c’était hier.

“Relâchez ma maman”

Xiatong, une pratiquante qui a participé au rassemblement, a appelé le public à aider à secourir sa mère. Cette dernière, Mme Yang Yujue, du canton de Taikang dans la province du Henan, a été incarcérée pour sa croyance en Falun Gong il y a tout juste quelques mois.

 
Une grande cage, simule la persécution, attirant l’attention des passants


Assise dans une cage, pour simuler les violences contre les pratiquants en Chine, Xiaotong tenait un poster avec les mots "Relâchez ma maman, illégalement détenue depuis janvier. " Sa mère a été incarcérée six fois pour un total de dix ans depuis que la persécution a commencé en 1999. Elle a perdu son emploi et leur maison a été saccagée de nombreuses fois par les autorités.


De nombreux passants se sont approchés de Xiaotong pour exprimer leur soutien, écoutant son histoire et lui offrant des paroles de réconfort.


 
Un producteur de musique exprime son soutien pour secourir la mère de Xiaotong.
 
Un chef cuisinier s’arrête pour apprendre l’histoire de Xiatong et exprime son soutien.

Version en anglais :
London: Falun Gong Rally and March in Memory of Peaceful Protest 19 Years Ago

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.