Près de 40,000 citoyens de la République tchèque signent une pétition condamnant la persécution du Falun Gong en Chine

Jiří Pokorný, un représentant de l’Association Falun Dafa tchèque, a soumis le 4 avril 2018 au Sénat tchèque, une pétition protestant contre la persécution du Falun Gong par le Parti communiste chinois (PCC) . La pétition était signée par près de 40,000 citoyens tchèques.


Le sénateur, le Dr Zdeněk Papoušek, du Comité du Sénat sur l’Éducation, la Science, la Culture, les Droits de l’homme, et les Pétitions a accepté la pétition des mains de M. Jiří Pokorný. La pétition demande à la législature tchèque de passer une résolution appelant les autorités chinoises à mettre fin à la persécution du Falun Gong.


 
Le Sénateur, le Dr. Zdeněk Papoušek (à droite) accepte la pétition des mains de M..Jiří Pokorný.


Ces dernières années , les pratiquants de Falun Gong de la République tchèque ont organisé différentes activités pour attirer l’attention sur la persécution et recueillir des signatures la condamnant, mais aussi pour présenter aux gens cette discipline traditionnelle de raffinement du corps et de l’esprit basée sur le principe Authenticité-Bonté-Tolérance, qu’est le Falun Gong,.


La persécution du PCC à l’encontre des pratiquants de Falun Gong continue. Perturbés par le comportement du régime chinois, de nombreux citoyens tchèques soutiennent le Falun Gong et ont signé la pétition appelant à mettre fin à la persécution.


Outre signer les pétitions en personne, les gens ont également exprimé leur soutien au Falun Gong en allant signer en ligne. Près de 40 000 signatures ont été recueillies. Les pratiquants de la République tchèque ont déclaré qu’ils continueraient à faire connaître la persécution par le PCC et à travailler avec des gens de tous les horizons pour y mettre fin.


Version anglaise :
Czech Republic: Nearly 40,000 People Sign Petition to Protest the Persecution of Falun Gong in China

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.