Éclairés par un accident peu commun

Je suis une femme de 70 ans d’une région rurale de la province du Liaoning. Je vis avec mon fils handicapé de 38 ans, atteint d’épileptose (épilepsie avec des symptômes psychotiques) depuis qu’il est enfant. Il ne peut pas travailler aux champs et a eu très peu d’éducation. Je dois le garder près de moi constamment, au cas où il soit pris de convulsions. Il est mon seul enfant et la vie a été très dure pour lui.


Pour lui permettre de gagner sa vie, j’ai emprunté de l’argent et lui ai offert une moto électrique afin qu’il puisse gagner un peu d’argent en conduisant les gens ici et là. Je devais aller avec lui la plupart du temps au cas où il aurait une crise.


Mon fils était sorti seul le 2 octobre 2015, parce que j’étais occupée à autre chose. Il a été impliqué dans un accident vers 8h du matin, et avait embouti un autre vélo électrique. Je me suis précipitée sur les lieux pour y trouver deux hommes dans les 80 ans qui étaient grièvement blessés et avaient perdu connaissance.


J’ai appelé la police, et avec l’aide d’autres personnes nous avons transporté les blessés à l’hôpital central de la ville. L’un d’entre eux avait une fracture comminutive et l’autre un accident vasculaire cérébral.


L’épouse de l’homme qui avait l’accident vasculaire cérébral est arrivée avec une autre dame. Dès qu’elles sont arrivées, elles ont commencé à crier " Falun Dafa est bon ! " À ma grande surprise, les deux hommes ont repris conscience presque immédiatement. Il s’est avéré qu’ils étaient tous des pratiquants de Falun Gong.


La femme est venue me réconforter. Elle a dit " Notre maître le sauvera, et j’ai de l’argent avec moi. Ne vous inquiétez pas. "


Je n’en croyais pas mes oreilles. Comment pouvait-elle être aussi aimable ! Elle ne nous a rien reproché et a même apporté son propre argent pour payer la facture ! Elles ont juste crié "Falun Dafa est bon" plusieurs fois et les hommes ont repris conscience !


Sitôt revenu à lui, son mari a dit qu’il voulait rentrer chez lui. Les infirmières ont commencé par refuser de le laisser partir en raison de la gravité de ses blessures, mais elles ont finalement accepté après que les médecins ont appris qu’il avait 84 ans. Ils doutaient de pouvoir faire quoique ce soit pour lui. L’autre homme est rentré chez lui le jour suivant.


Mon fils et moi étions inquiets pour l’homme avec l’accident vasculaire cérébral, donc nous l’avons suivi jusque chez lui. Il nous a dit : " Je pratique le Falun Gong. Ne vous inquiétez pas pour moi. " Puis il nous a demandé si nous avions jamais rejoint le Parti communiste chinois ou ses organisations de jeunesse, et nous a encouragés à en démissionner si tel était le cas. Le couple nous a demandé de nous souvenir des phrases " Falun Dafa est bon " et " Authenticité-Compassion-Tolérance est bon." Finalement ils ont dit " Ne vous inquiétez-pas pour nous. Vous pouvez rentrer chez vous, mais soyez plus prudents dans le futur. Nous ne vous créerons aucun ennui et vous n’avez plus besoin de nous rendre visite. "


Le lendemain mon fils, son oncle et moi sommes allés le revoir et lui demander s’il y avait quoique que ce soit que nous pouvions faire pour l’aider. Le couple nous a dit de nouveau de ne pas nous inquiéter, et qu’ils ne nous créeraient aucun ennui et prendraient soin d’eux-mêmes.


J’étais émue aux larmes, me disant "Falun Gong est si bon. Qu’aurai-je fait si j’avais dû payer leurs notes d’hôpital ? Où aurais-je trouver l’argent ? "


La police de la route a décidé de régler l’affaire le 13 octobre, et mon fils et moi y sommes allés sans savoir à quoi nous attendre. Des gens nous avaient dit que c’était encore pire que le vieil homme n’ait pas été soigné à l’hôpital, parce qu’ils pouvaient exiger davantage d’argent par la suite.


À notre grande surprise, les membres des deux familles ont dit que mon fils n’avait pas embouti la moto exprès et ont demandé à la police de ne pas le punir. Ils ont dit que les hommes âgés leur avaient dit de dire à la police qu’ils étaient tous les deux des pratiquants de Falun Gong et assumeraient eux-mêmes les coûts et ne causeraient aucun ennui à mon fils.


Les agents de la circulation étaient éberlués en entendant cela, et ont dit " Nous n’avons jamais rien vu de pareil. Les blessés sont si vieux et si durement touchés, et pourtant ils nous ont demandé de ne pas punir la personne responsable de l’accident. Ils ont dit qu’ils en prenaient eux-mêmes la pleine responsabilité. C’est incroyable qu’une telle affaire se règle ainsi. Les pratiquants de Falun Gong sont incroyables ! "


Lorsque j’en ai parlé à mes amis et à mes voisins, tout le monde a trouvé cela difficile à croire et ne cessait de répéter " C’est incroyable ! "


Les deux hommes ont à présent récupéré de leurs blessures sans être allés à l’hôpital ni avoir pris de médicaments. Suite à cet accident inhabituel, je crois vraiment que Falun Dafa est bon et est vraiment une pratique miraculeuse.


Le fils de mon oncle a depuis démissionné du PCC et j’ai également quitté la Ligue de la Jeunesse. Nos proches et nos voisins ont tous fait de même.


Toute ma famille a retenu les phrases " Falun Dafa est bon. Authenticité-Compassion-Tolérance est bon." Mon fils récite intérieurement ces mots chaque jour et cela fait plus de six mois qu’il n’a pas eu de crise. Il m’a dit plusieurs fois, " Pratiquons le Falun Gong nous aussi ! "


Traduit de l'anglais de :
Enlightened by an Unusual Accident

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.