Des fonctionnaires danois condamnent les “sales tours” du régime chinois en interférant avec Shen Yun

Les médias danois ont récemment révélé les détails des tentatives du régime chinois pour interférer avec Shen Yun Performing Arts à Copenhague.


Un article du 19 février intitulé " La Chine fait pression sur le Théâtre royal dans l’affaire d’un groupe de danse persécuté "publié dans Radio24syv, dénonçait un courriel révélant que " en août dernier, l’Ambassade de Chine a exercé des pressions sur le Théâtre Royal leur demandant de ne pas louer le théâtre au groupe de danse Shen Yun." Shen Yun est une compagnie d’arts de la scène établie à New York qui fait revivre la culture chinoise traditionnelle à travers la musique et la danse. Les interprètes de Shen Yun trouvent leur inspiration dans le Falun Dafa, une discipline spirituelle qui a été gravement persécutée en Chine depuis 1999.


Rune Lund, un membre du Parlement danois a déclaré lors d’une interview accordée à Radio24syv, "C’est vraiment grave et déplacé que l’état chinois interfère avec des choses qui sont complètement légales au Danemark. Ici dans ce pays on doit pouvoir s’exprimer soit par écrit ou en s’exprimant eux-mêmes – ou en dansant. Par conséquent, l’Ambassade chinoise ne devrait pas venir faire pression sur les droits de certains groupes ici dans ce pays ."


"Cela semble contradictoire" a déclaré un expert en droit de l’Université de Pretoria, Bente Hagelund, qui a qualifié le comportement de la Chine d’“indécent” et de “déplaisant.”

 
Capture d’écran de l’article du 19 février publié dans le journal danois Berlingske, à propos des tentatives du régime chinois pour contrecarrer les représentations de Shen Yun au Danemark.

Le journal danois, Berlingske, a repris l’histoire le lendemain, publiant une interview de Søren Espersen, rapporteur du parti populaire danois pour les affaires étrangères et président du Comité de politique étrangère.


Dans un article intitulé " Søren Espersen à propos de la pression chinoise sur le Théâtre royal : ‘ Quels sales tours jouent-ils donc ?', " Espersen a déclaré “Je suis tout simplement furieux de la façon dont nous nous inclinons devant la dictature communiste. Ça ne va pas.”


D’après l’article, depuis 2007, Shen Yun a essayé à répétition de négocier un contrat avec le Théâtre royal.


Mais en dépit de représentations à guichet fermé dans le monde entier ces dernières années, y compris deux représentations à la Maison de la musique d' Aarhus en 2016, le Théâtre royal danois a rejeté à répétition le groupe au motif que le niveau artistique de Shen Yun ne correspondait pas aux exigences du Théâtre royal danois.


En 2007, alors que les deux parties étaient sur le point de trouver un accord pour deux représentations, le Théâtre royal s’est tout à coup retiré. On a appris ultérieurement que l’Ambassade chinoise avait soulevé la question à une réunion du Ministère des Affaires étrangères, et peu de temps après, le théâtre a annulé tout accord avec Shen Yun.


Dans une lettre ouverte au ministère de la culture danois, Benny Brix, porte-parole du Falun Gong a déclaré : " Nous espérons que vous pourrez nous aider à défendre la liberté artistique et la liberté d’expression au Danemark, rejetant ainsi l’influence d’une dictature au cœur de la culture danoise. "


D'après l’article, le ministère de la Culture a alors sollicité un commentaire de la part du Théâtre royal. Il semblerait, d’après un échange de courriels entre deux membres du personnel du théâtre, que l’Ambassade chinoise ait demandé en août au Théâtre royal de refuser l’accès de Shen Yun à la scène nationale.


"... Je souhaiterai mentionner qu’en août 2017 j’ai rencontré le Département culturel de l’Ambassade chinoise car ils envisageaient de louer une scène pour célébrer le Nouvel An chinois en février 2018. Ils ont fini par demander si nous étions en pourparlers avec Shen Yun, et nous ont demandé de ne pas les autoriser à louer nos installations,” a écrit un membre du personnel du théâtre.


Dans l’article, Søren Espersen qualifie le comportement de la Chine d’ "embarrassant" et dit avoir des difficultés à croire l’explication du Théâtre royal selon laquelle Shen Yun ne satisfait pas à leurs exigences de qualité.


"Je n’ai pas vu moi-même le spectacle, mais je sais que Shen Yun parcourt le monde entier avec quelque chose relevant de plus haute classe artistique, donc c'est une explication plutôt tirée par les cheveux ," a-t-il dit dans l’ interview.


丹麦议员谴责中使馆阻挠神韵演出

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.