Des prophéties peuvent se réaliser de façon inattendue

 


Il y a bien longtemps, le Bodhisattva Dizang* descendit dans le monde humain. Voyant que les gens ne vénéraient plus ni Dieu ni Ciel, il se mit en quête d’une personne ayant encore la foi afin de la sauver. Pour ce faire Bodhisattva Dizang se transforma en mendiant.


Il marchait de village en village en mendiant sa nourriture. Personne sur son chemin ne lui donnant quoique ce soit, il en vint à douter qu'il existât encore une personne ayant foi en Dieu.


À l’entrée d’un village, il vit une vieille femme brûler un bâtonner d’encens devant une statue de Bouddha. Il s’approcha et lui demanda quelque chose à manger. La vieille femme hésita et lui dit " Je n’ai rien d’autre que ce riz fade, tu peux en prendre la moitié, l’autre moitié sera pour Bouddha. " En voyant la sincérité et le cœur pur de la vieille femme, le Boddhisattva lui indiqua des lions de pierre et l’avisa " Fais attention et si tu vois les yeux de ces lions de pierre devenir rouges, cela indiquera le début d’une gigantesque marée. Cours alors le plus vite possible jusqu’au sommet de la montagne, tu y seras en sécurité."


La vieille femme au cœur pur alla transmettre le message à travers le village , mais personne n’y crût. Au lieu de cela ils se moquèrent d’elle et insultèrent sa naïveté. Comment les yeux de lions de pierre pouvaient-ils devenir rouge ? La vieille femme ne fit aucun cas de leurs moqueries mais les implora de la croire.


Chaque jour elle passait devant les lions de pierre pour examiner leurs yeux. Un jour, quelques villageois à l’esprit mal tourné décidèrent de lui faire une blague : " Amusons-nous un peu avec cette vieille folle, peignons les yeux des lions en rouge. "


En revenant le lendemain la vieille femme fût prise d’effroi en voyant que les yeux des lions étaient devenus rouges. Elle courut en criant à travers le village " Dépêchez-vous, la marée arrive. " Mais ils redoublèrent de moqueries. Il ne lui restait plus qu’à courir seule jusqu’en haut de la montagne. En atteignant le sommet, elle se retourna pour regarder le village en contrebas. L’inondation avait tout submergé et on n’entendait plus personne rire.


* le Bodhisattva Dizang (Ksitigarbha en Sanskrit) est l'un des huit grands bodhisattvas. Son vœu est de devenir bouddha une fois les enfers complètement vides ; il est chargé de sauver les êtres de la souffrance pendant la longue période allant du parinirvāṇa du bouddha Shakyamuni jusqu’à l’arrivée du futur bouddha Maitreya.


La signification du terme sanskrit " kṣitigarbha " est "matrice de la Terre " (kṣiti : la terre ; garbha : matrice). Il est souvent appelé en chinois Dìzàngwáng púsà (地藏王菩薩, bodhisattva roi du magasin qu'est la Terre) et en japonais Jizō bosatsu.


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.