Le voyage d’une famille occidentale à Hong Kong

Je suis un pratiquant de Melbourne. J'ai commencé à pratiquer le Falun Dafa en juin 2000. Aujourd'hui, mon partage concerne mon voyage à Hong Kong et les situations que j'ai vécues en parlant aux gens de Dafa et de la persécution en Chine continentale.


J'avais prévu de faire un voyage de trois semaines pour clarifier les faits sur Dafa aux gens de Hong Kong. Ma femme (une non-pratiquante) et deux enfants sont venus la première semaine. Ma mère (également pratiquante) et moi avons passé le reste de notre temps à aller là où les pratiquants avaient installé des stands afin de parler aux gens de Dafa.


La première semaine, nous sommes nous sommes rendus sur des sites touristiques, comme le téléphérique au sommet duquel se trouve un belvédère avec une vue panoramique sur toute la ville, et nous avons passé une journée à Disneyland et Ocean Park.


Ma mère et moi portions des T-shirts jaune vif de Falun Dafa presque partout où nous allions. Je savais que dans certains cas, le PCC avait utilisé des gangs et autres pour harceler les pratiquants dans tout Hong Kong, surtout quand ils portaient des T-shirts de Dafa. Nous étions prudents et conscients de notre environnement partout où nous allions. Si nous devions sortir la nuit ou étions séparés pour une raison quelconque, nous portions des vêtements ordinaires.


J'ai passé les mois qui ont précédé ce voyage à réfléchir à la façon de parler aux gens que nous rencontrerions. Je n'étais pas très clair sur la situation actuelle à Hong Kong, Je voulais donc être préparé à d'éventuelles confrontations avec des visiteurs de Chine continentale qui pourraient avoir des idées fausses sur nous en raison de la propagande du Parti communiste.


Clarifier la vérité sur les stands "Quitter le PCC"

Nous avons choisi cette fois de voyager principalement pour le défilé du 25 avril. C'était aussi pendant le long week-end de Pâques, donc il y avait beaucoup de touristes de Chine continentale. La rue principale dans une zone commerçante touristique était bordée de kiosques de vendeurs et fermée à la circulation. Nous avons trouvé un stand "Quitter le PCC" où des centaines de personnes passaient à chaque minute


Après avoir distribué des dépliants pendant un moment, nous avons commencé à faire les exercices. Une fois que j'ai commencé, j'ai réalisé que cela causait un véritable émoi parmi les passants. Presque tout le monde dans la rue non loin de moi me regardait. Cette rue de 20 mètres de large était noire de monde- la plupart d'entre eux me regardaient intensément. D'autres passants ralentissaient pour voir ce qui se passait. Au début, j'ai été choqué par toute l'attention dont je faisais l’objet, même si je me sentais très ancré dans le Fa.


Je me suis rendu compte que ce moment était très précieux. Alors que je faisais corps avec le Fa, je sentais fortement que le Maître me soutenait. Je sentais mon énergie s’étendre et retomber sur tout le monde autour de moi. J'ai été étonné par l’entière séquence des événements.


Chaque fois que j'ouvrais les yeux, il y avait des dizaines de personnes qui prenaient des photos et des vidéos. Je n'avais pas réalisé que le fait d'être un pratiquant occidental était si important pour le public ici.
Je pouvais voir que beaucoup de spectateurs avaient été empoisonnés par la propagande du PCC. Saisissant des aperçus de leurs réactions, il m’était facile de voir quels mensonges du PCC avaient pris racine dans leur esprit. Tout ce que je pouvais faire était d'être un bon exemple d’un disciple de Dafa.


Aller sur des sites touristiques

Disneyland et Ocean Park étaient pleins de touristes de Chine continentale. Comme nous marchions d'une attraction à l'autre, j'ai remarqué une famille qui parlait de nous. Aucun d'eux ne pouvait comprendre ce qui se passait. La grand-mère, le fils et la belle-fille se sont tous longuement entretenus. Aucun d'entre eux ne pouvait être d'accord, parce qu'ils avaient chacun des idées différentes sur Dafa basées sur la propagande dont ils se souvenaient.


Quand ils ont vu que nous étions trois générations d'une famille occidentale, s'amusant tous dans un parc à thème et portant des T-shirts de Dafa, c'était comme si cela renversait tous les mensonges dans leurs esprits. Ils ne pouvaient pas accepter la situation. Leur discussion animée a duré au moins cinq minutes. Nous sommes passés devant eux plusieurs fois pendant la journée. Tout ce que je pouvais faire, c'était faire preuve de gentillesse et leur montrer quel type de personnes nous étion


Le Vendredi Saint, nous étions au parc de Kowloon pour faire les exercices - juste nous deux. Il y avait un grand nombre de familles et de touristes. Ma mère a terminé les exercices en position debout et est allée aider les enfants. Un jeune policier s'est arrêté une seconde, m'a regardé et a continué. Un couple chinois d'âge mûr s'est assis en face de nous et nous a regardés tout le temps, pendant une heure ou deux. Quand le policier est venu, ils ont aussitôt disparu. Nous avons réalisé qu'ils avaient appelé la police, mais le choc qu'ils ont eu lorsqu'ils ont réalisé que l'agent n'allait pas nous arrêter était assez amusant. Ils ne pouvaient pas comprendre pourquoi le policier ne nous avait pas arrêtés. Peut-être ignoraient-ils que Falun Dafa est pratiqué librement partout sauf en Chine continentale.


Alors que nous voyagions dans la région où nous résidions, j'ai remarqué que les opinions des gens à propos de nous et de Dafa semblaient changer. Ils en sont arrivés à nous connaître un peu. C'était comme si certaines de leurs aspérités étaient en train d'être limées chaque fois qu'ils nous voyaient.


Nous pouvions constater qu'ils avaient une meilleure opinion de Dafa. À la fin de notre voyage, ils avaient commencé à nous accueillir comme des amis.


Le défilé du 25 avril

C'était la deuxième fois que je venais à Hong Kong, car j'étais venu pour des manifestations lors d'une visite de l'ancien chef du Parti communiste chinois (PCC) Jiang Zemin en 2001. Cependant, c'était la première fois que je participais à un défilé.


Nous avons commencé la journée en faisant les exercices au bord de l'eau sur l'île. Les partisans du PCC se sont installés en face de nous. En plus de répandre des mensonges, ils ont crié des choses irrespectueuses pendant des heures. Toutes les images sur leurs insignes étaient modifiées si bien qu’ils portaient des crocs et des cornes, pourtant ils prétendent que les pratiquants de Dafa sont ceux qui troublent la paix à Hong Kong.


Après avoir terminé les exercices, nous sommes montés dans un bus et sommes allés à l'endroit où le défilé commençait. Pendant les quatre heures qu'il fallait pour défiler d'un côté de l'île à l'autre, les gens s'arrêtaient pour voir ce qui se passait dans la rue. L’ensemble Tian Guo du groupe de Falun Gong et les tambours de ceinture formaient une scène impressionnantes.


Il y avait environ 20 stands pro-PCC tout du long. Ils scandaient tous de mauvaises choses et hurlaient sur les haut-parleurs. Je n'ai pas trouvé cela difficile à supporter parce que je ne comprenais pas la majeure partie de ce qu'ils disaient. À chaque fois, je souriais à chacun d'eux, et je leur faisais parfois le signe du "pouce levé". Comme l'un des chants qu'ils criaient incluait des gestes du "pouce vers le bas", je pensais les contrecarrer de cette manière.


Les regards que je recevais de ceux qui étaient dans les stands étaient si différents. Certains étaient complètement en état de choc ; certains criaient des choses obscènes ; certains, c’était manifeste, voulaient juste ne pas faire ce qu'ils étaient en train de faire.


Il y avait des gens le long de la route qui étaient clairement des sympathisants du PCC, et certains choisissaient de faire toute une scène.


La police autour de nous était très bien et faisait du bon travail.


Deux hommes âgés criaient à pleins poumons. Ils disaient des choses comme: "Rentre chez toi dans ton pays". Je leur ai fait le signe du "pouce levé" et j'ai souri.


Ils ont redoublé d’injures.


Un des hommes a commencé à marcher dans ma direction en agitant les bras, comme s'il allait m'attaquer. J'étais choqué mais je suis resté calme.


Au moment où il est entré dans la rue, juste quand son pied a touché le sol, il a eu un regard affolé et stupéfait sur le visage, comme s'il avait été tétanisé ou quelque chose comme ça. Il s’est figé et a trébuché en reculant avec un regard hébété. Quelques secondes plus tard, cependant, il s’est déchaîné et a continué à vociférer, mais avec un peu moins d'enthousiasme.


L'énergie de Dafa était vraiment puissante. C'était incroyable d’être témoin de ces événements. Pas mal de telles choses sont arrivées en cours de route.


Je tenais une banderole derrière les tambours de ceinture, qui jouaient des morceaux de Dafa tout le long. Cela m'a beaucoup aidé à garder l'esprit clair, ancré dans le Fa, et à me concentrer sur l'émission de pensées droites. Le défilé de quatre heures était ardu et il m’a fallu toute mon énergie juste pour aller jusqu’au bout.


Fait intéressant, ma mère et moi étions les deux seuls Occidentaux dans le défilé, et les spectateurs nous ont remarqués. Leurs yeux s’illuminaient, ils essayaient d'attirer l'attention de leurs amis, puis de prendre une photo. Certains avaient l'air assez misérables jusqu'à ce qu'ils nous voient, nous, deux Occidentaux. Instantanément, ils étaient bouche bée de surprise, puis leurs visages s'illuminaient.


Les défis qui ont suivi

Certains jours étaient physiquement éprouvants. La fatigue était difficile à supporter. Comme tout notre temps était consacré à faire des choses de Dafa pour la dernière partie du voyage, Je pouvais sentir que ma connexion avec le Fa était devenue plus forte et mon œil céleste devenait plus sensible dans ce champ. Tout au long de cette traversée, j’ai pu ressentir l’aide du Maître, son encouragement et sa protection. Être capable de faire les exercices et d'étudier le Fa constamment rendait toutes ces choses supportables.


Un jour, nous n'étions pas sûrs d'avoir l'énergie pour quitter l'hôtel, sans parler de faire face au monde et de supporter ce qui pourrait s’ensuivre. Plus tard, alors que nous marchions en direction de la gare, nous n'avions pas décidé où aller ce jour-là. Nous nous sommes arrêtés au beau milieu du grand espace ouvert de la station de métro. Toujours indécis, ma mère et moi avons partagé un moment sur comment nous allions et nous nous sommes entraidés pour juste trouver le courage de continuer. Puis, tout à coup, nous avons réalisé que nous n'avions pas besoin d'aller où que ce soit. Nous pouvions littéralement rester là toute la journée et faire une énorme différence en clarifiant la vérité, d’autant plus que tous les passants avaient déjà les yeux fixés sur nos T-shirts de Dafa.


Nous avons partagé nos compréhensions pendant un certain temps, mettant à jour et dépassant tout ce qui nous retenait. En l’exposant, nous nous sommes sentis de plus en plus légers. Créer un champ juste nous a demandé un peu de travail, mais notre connexion a été rétablie, et nous avons alors senti que nous pouvions nous rendre à la prochaine destination.


Réflexions

Quand je suis rentré, au cours des semaines suivantes, j'ai eu une sensation unique. Je n’arrêtais pas de voir dans mon esprit tous ces différents visages et des gens marchant dans ma direction. Après les quelques premières fois que cela est arrivé, j’ai pris conscience que c’était les gens que j’avais rencontré dans les rues de Hong Kong et sur lesquels j’avais eu un effet. J’ai senti que c’était la " bifurcation" sur leurs chemins où leur était donnée une nouvelle chance de changer leurs conceptions. C’était comme si leur choix à ce moment avait changé leur futur.


Je me suis senti si privilégié de pouvoir aider le Maître et les êtres.


Je pense que les pratiquants, en particulier les Occidentaux, devraient accorder beaucoup plus d'attention à Hong Kong. Seuls deux pratiquants occidentaux lors d'un événement international majeur n’était pas assez. La différence que même une personne peut faire est tout simplement stupéfiante.
Ce ne sont que quelques-unes de mes expériences. Nous avons rencontré diverses situations comme celles-ci chaque jour en voyageant d'un endroit à l'autre.


Ces activités ont été très précieuses pour ma cultivation. Dans le passé, j'avais moins de responsabilités et je pouvais voyager deux ou trois fois par an, que ce soit pour assister à une conférence de Fa ou pour participer à des activités de clarification de la vérité comme aller à Hong Kong, ce qui m'a toujours beaucoup aidé et m'a sorti des ornières les plus profondes dans ma cultivation.


Traduit de l’anglais de :
A Western Family’s Journey to Hong Kong

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.