Des pratiquants de Falun Dafa marquent la Journée d’hommage aux victimes du communisme dans 5 villes bulgares

En Bulgarie, le 1er février a été officiellement déclaré à l'initiative des anciens Présidents bulgares Zhelyu Zhelev (1990 – 1997) et Peter Stoyanov (1997 – 2002) en 2011, Journée des victimes du communisme. Le 1er février 1945, le dit 'Tribunal du peuple' avait condamné à la peine capitale trois régents et 67 députés ainsi que des ministres, des généraux et des colonels.


Les pratiquants de Falun Dafa ont saisi cette opportunité pour attirer l’attention sur la persécution du Falun Dafa par le régime communiste depuis 19 ans et toujours d'actualité à ce jour.


Des évènements ont eu lieu le 1er février à Sofia, Varna et Pazardzhik, puis dans les villes de Bourgas et de Panagyurishte le 3 février.


Des centaines personnes viennent s'informer à propos du Falun Dafa puis signent une pétition

A Sofia, la capitale, l’événement s’est déroulé près de l’Université, où en l'espace de deux heures 70 personnes ont signé la pétition de soutien aux pratiquants en Chine. Parmi les signataires un garçon de neuf ans a insisté pour signer tandis que sa grand-mère assise à côté l’attendait patiemment . Une jeune femme a commenté que le principe d’Authenticité-Compassion-Tolérance du Falun Dafa était cher à son cœur.


 
Stand d’information du Falun Dafa dans la ville de Bourgas
 
Stand d’information du Falun Dafa dans la ville de Pazardzik
 
Stand d’information du Falun Dafa dans la ville de Panagyurishte
 
Stand d’information du Falun Dafa à Varna, connue comme étant la capitale maritime de Bulgarie


“Je suis au courant de ce qui s’est passé à Tiananmen”, a déclaré un adolescent de la ville de Varna en signant la pétition appelant à traduire Jiang Zemin, l’initiateur de la persécution, en justice pour ses crimes contre sa propre population. Des dizaines de citoyens se dépêchant d’aller travailler se sont arrêtés pour prendre l’information et ont manifesté leur soutien à la liberté de croyance religieuse pour la population chinoise.


Une centaine de signatures contre les crimes de Jiang Zemin ont été recueillies dans la ville de Pazardzhik. Les pratiquants de Falun Dafa ont appris les expériences de citoyens de Pazardzhik et de leurs proches durant la répression communiste en Bulgarie. Le journaliste et dessinateur, Rayko Alexiev, qui a été battu à mort en Novembre 1944 pour ses caricatures de Staline, publiées dans le journal humoristique “Shturetz” (Cricket) était notamment de Pazardzhik . Son fils adolescent - Alex Alexiev a immigré aux Etats-Unis depuis.


Le 3 février les évènements dans les villes de Panagyurishte et de Bourgas ont suscité beaucoup d’intérêt. Des centaines de gens faisaient la queue impatients de connaître le Falun Gong et 160 d’entre eux ont signé la pétition contre la persécution de la pratique en Chine. Un grand nombre de gens à Bourgas ont demandé où et comment apprendre les exercices du Falun Gong. Un passant a négligemment jeté un dépliant de Falun Dafa par terre, une femme l'a aussitôt ramassé et n’a pas voulu en prendre un nouveau, disant que celui qu’elle avait trouvé par terre était très précieux. Une jeune famille avec un petit enfant a également pris un dépliant, mais l’enfant a insisté pour en avoir un pour lui tout seul.


Une cinquantaine de personnes ont pratiqué les exercices pour la toute première fois lors de la Fête de la santé “Zdavei Zdrave”

Le 28 janvier marquait le début de la Fête annuelle de la Santé “Zdravei Zdrave”, à laquelle les pratiquants de Falun Dafa ont été invités à participer pour la deuxième année consécutive.


Dans la petite ville de montagne de Gabrovo, une cinquantaine de personnes ont pratiqué les exercices pour la toute première fois et beaucoup d’entre eux ont mentionné avoir ressenti une puissante énergie positive.


 
Pratiquer le premier exercice du Falun Dafa “Boudda étend ses mille bras” lors de la fête de la Santé “Zdravei Zdrave” à Gabrovo


Le présentateur Dyan Danailov a partagé ses propres experiences de changements positifs après avoir commencé la pratique. Il a également raconté deux histoires miraculeuses d’amélioration de la santé d’une jeune femme souffrant de dépression, et d’un garçon autiste de neuf ans. Des dizaines d’enfants et de femmes sont repartis avec de petites fleurs de lotus en origami, souvenir de leur rencontre avec le principe Zhen-Shan-Ren (Authenticité-Compassion-Tolérance).


Versions originales :

В пет града бе отбелязан Денят за почит към жертвите на комунизма от Фалун Гонг практикуващите в България

Жив интерес към Фалун Дафа на фестивала „Здравей, Здраве“ в Габрово

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.