Les miracles dont j’ai fait l’expérience

J'ai commencé à pratiquer le Falun Dafa en 1998. Contrairement à beaucoup de pratiquants, je peux voir avec mon œil céleste et mes capacités surnaturelles ne sont pas bloquées. J'aimerais partager les expériences personnelles qui suivent avec mes compagnons de pratique.


Apprendre le Falun Dafa

Quand je suis allé rendre visite à ma cousine en décembre 1998, une de ses voisines était là essayant de la convaincre de pratiquer le Falun Gong. J'ai discuté avec elles du bouddhisme et leur ai montré comment s'asseoir dans la position du lotus. J'ai emprunté plusieurs de ses livres.


J'étais très enthousiaste de commencer à lire Zhuan Falun , l'un des cinq livres que j'avais empruntés, quand je suis rentré à la maison. J'ai lu d’une traite jusqu’à la huitième conférence. Alors j'ai vu de drôles d’images sur les murs comme s'il y avait des éclairs partout. J'étais entouré d'éclairs. Mon front et le sommet de ma tête semblaient gonflés. Quand j'ai fermé les yeux, j'ai vu que la pièce était remplie de lumière rouge.


Juste à ce moment, ma mère s'est réveillée et m'a dit d'aller me coucher. Je me suis couché et j'ai eu un rêve très vivace. J'ai vu un Bouddha avec un corps de jade blanc voler vers moi. Ses jambes étaient croisées et ses mains étaient en position de jieyin. Elle m'a regardé et sa bouche a bougé comme si elle disait quelque chose. Il y avait des larmes dans ses yeux. Je l'ai regardée en étant allongé dans mon lit. J’ai levé les mains vers elle, essayant de l'appeler, mais je n’ai pas pu émettre un son. Elle m'a vu me lever et a reculé, s'est envolée et a disparu.


Puis j'ai entendu ma mère m'appeler. Elle m'a demandé pourquoi je criais. Je me suis réveillé et lui ai dit que j'avais fait un rêve. Le lendemain, la voisine de ma cousine est venue chercher ses livres, que je lui ai rendus à contrecœur. Le lendemain, je suis allé sur le site de pratique. C'est comme ça que j'ai commencé à pratiquer Falun Dafa.


En moins de dix jours, le Maître a nettoyé mon corps. J'ai vu beaucoup de Faluns tournoyer autour de moi. Mon œil céleste s'est ouvert et j'ai pu voir des vies dans d'autres dimensions. J'ai également développé des capacités surnaturelles. Si je voulais faire quelque chose, j'avais seulement besoin d'y penser, et cela arrivait. J'ai vu mon Bébé Originel atteindre deux pieds de haut. Je pouvais aussi voir mes vies passées. Au cours de l'une d'elles, j'étais abbé dans un monastère.


Miracles au sein des tribulations

J'ai vécu six grandes tribulations qui auraient pu me tuer si le Maître ne m'avait pas protégé. La première est survenue environ deux semaines après que j'ai commencé à pratiquer Falun Dafa. Un jour, on m'a demandé d'aider un voisin à récolter du maïs. Mon travail consistait à mettre les grains dans de gros sacs de jute à côté d'une batteuse. Alors que je me penchais pour enfoncer les grains dans un sac, j'ai entendu un bruit comme du métal cognant sur du métal. J'ai senti la ceinture de la batteuse racler ma tête. Puis j'ai entendu des gens appeler mon nom.


Alors que je me levais, j'ai vu un grand Falun tournoyer là où se trouvait ma tête, puis il s'est envolé. Quelqu'un a rapidement arrêté la batteuse et les gens m'ont entouré. " Vous êtes si chanceux. Si vos cheveux avaient été pris dedans, cela aurait arraché votre cuir chevelu ", a déclaré l'un d'eux. Comme cela s'est avéré, une épingle en acier qui tenait la ceinture mobile avait frappé ma tête. C'était le bruit que j'avais entendu. Je savais que le Maître m'avait sauvé la vie.


En 2003, je me suis rendu à Changchun pour travailler dans une fabrique de bonbons. Un jour, j'ai été heurté par une voiture en traversant la rue. J'ai volé en l'air et atterri sur ma tête. La voiture s'est arrêtée à environ 20 mètres plus loin. Les témoins ont crié: " Accident de voiture! Quelqu'un est mort ! " Je me suis levé lentement et j’ai ramassé mes chaussures. Je n'ai pas laissé le chauffeur m'emmener à l'hôpital ni lui ai extorqué d'argent comme le suggéraient les badauds. Cependant, les jours suivants, je me suis senti fatigué et je voulais toujours dormir.


Une nuit, alors que je faisais le deuxième exercice à la maison, j'ai senti une grande main me tenir la tête et une autre main me chatouiller le nez avec une plume. Une voix à côté de moi a dit: " Ne vous inquiétez de rien en faisant l'exercice." J’ai gardé les yeux fermés et continué l'exercice. Soudainement, j'ai senti que tout mon corps vibrait brièvement. J'étais entouré d'une vague de chaleur qui tournoyait autour de mon corps. Puis j’ai senti de l'air chaud souffler sur mon visage et je n’ai pu m'empêcher d'éternuer. Je me suis dit de ne pas bouger.


Je sentais du liquide couler de mon nez, puis une goutte après l'autre. Au moment où j'ai terminé l'exercice, ma chemise était couverte de sang et de caillots de sang. Il y avait du sang sur le sol aussi. Mais ma tête était très claire et je ne me sentais plus fatigué ni endormi. Je pense que j'avais un saignement interne dans la tête suite à l'accident de voiture, mais le Maître m'a aidé à le nettoyer. Après cet incident, mon gong a augmenté encore plus. J'avais des capacités surnaturelles plus puissantes. J'ai atteint le Fa au-delà des trois mondes. J'ai même vu un petit enfant sortir de mon nez.


Protéger les livres de Dafa

Je chéris les livres de Falun Dafa plus que ma vie. J'ai tous les livres et articles de Dafa que le Maître a écrits, ainsi que d'autres documents du site Minghui. Une fois, un voisin est venu me voir et m'a vu lire un des livres. Il a vu que je gardais mes livres, mon lecteur de cassettes et mes cassettes d'exercices dans une boîte en carton rouge. Après son départ, j'ai eu un mauvais pressentiment.


J'ai tout sorti de la boîte et y ai mis des navets. Un peu plus tard, la police est arrivée avec mon voisin et m'a ordonné de remettre mes livres de Dafa. J'ai sorti la boîte pour leur montrer. Bien sûr, ils n'ont rien trouvé.


Une autre fois, la police a fouillé ma maison à la recherche de documents de clarification de la vérité. J'ai mis les livres dans la chambre de mon père, la seule pièce qu'ils n'ont pas fouillée. J'avais le sentiment qu'ils reviendraient, alors j'ai mis les livres dans un sac qu'ils avaient déjà fouillé. La police est revenue le lendemain et est allée directement dans la chambre de mon père. Ne pouvant rien trouver, ils sont sortis et ont vu le sac avec mes livres dedans. J'ai tenu le sac et j'ai dit: " Vous l'avez fouillé hier. Si vous ne me croyez pas, je vous montrerai à nouveau. " Un agent a répondu : "C'est inutile. "


Dès que la police est partie, j'ai emmené les livres chez ma sœur pour les garder en sécurité. Après mon départ, ma sœur a dit: " Je vais juste donner deux livres à la police pour qu'ils ne nous dérangent plus." Ma mère a essayé de l'en empêcher, mais elle n'a pas écouté. Elle a sorti deux livres. Alors qu'elle commençait à partir avec les livres, elle a senti que quelqu'un la poussait par derrière et elle est tombée. Elle est revenue et a déclaré à ma mère: " Ces livres sont vraiment des écritures bouddhistes."


Une autre fois, ma sœur a brûlé certains nouveaux articles du Maître, une vingtaine de pages. Mais le lendemain, elle a vu les pages dans les cendres, pas même roussis. Elle était choquée. Elle m'a dit qu'elle et son mari les avaient brûlés la nuit précédente. Ils ont tous deux vu les pages s'enflammer.


Miracles en clarifiant les faits

Après le début de la persécution, j'ai commencé à distribuer des matériaux informatifs comme les autres pratiquants. Tout en utilisant mes capacités surnaturelles pour que la police ne puisse pas me voir, je passe souvent toute la nuit à couvrir un millier de maisons. D'un village à l'autre, il ne me faut que peu de temps pour y arriver, même s'ils sont éloignés. Le lendemain, je ne me sens pas fatigué du tout. Parfois, quand je ne mange pas pendant trois jours, je peux continuer à travailler comme d'habitude.


Une nuit, plusieurs d'entre nous sommes allés distribuer des documents de Falun Dafa. Nous nous sommes séparés. Je me suis retourné et j'ai vu une pratiquante devant une maison, mais elle semblait très petite, comme les Lilliputiens dans les Voyages de Gulliver . J'aurais pu la tenir dans ma main. Je l'ai appelé par son nom. Quand elle m'a entendu, elle est immédiatement revenue à sa taille initiale.


Une autre fois j'ai été suivi par une voiture de police. J'ai utilisé ma capacité surnaturelle pour distancer la voiture et me cacher dans un champ de maïs. Quand la police est sortie de la voiture, ils n’ont pas pu me voir.


Version en anglais :
The Miracles I Have Experienced

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.