Tianjin: 24 personnes arrêtées en une seule journée pour leur refus de renoncer au Falun Gong

Un total de 24 résidents de Tianjin ont été arrêtés le 28 décembre 2017 pour leur refus de renoncer au Falun Gong, une discipline spirituelle persécutée par le régime communiste chinois.


C'est la troisième arrestation massive de pratiquants de Falun Gong de Tianjin ces dernières années. La police de Tianjin a arrêté 28 pratiquants du 2 au 4 mars 2015 et 18 pratiquants du 7 au 8 décembre 2016.
Un policier a dit qu'ils suivaient les 24 pratiquants depuis des mois avant le dernier ratissage de la police.


Lorsque certains pratiquants ont protesté contre l'arrestation illégale (aucune loi en Chine ne criminalisant le Falun Gong), un autre policier a répondu: « Nous nous fichons que ce soit légal. Nous procédons maintenant aux arrestations et offrons une compensation d'État pour détention injustifiée plus tard si nécessaire. »


La majorité des pratiquants ont été arrêtés chez eux, souvent avec plus d'une douzaine de policiers apparaissant à leurs portes. Trois d’entre eux dont Xu Quansheng, Gao Lijuan et Mme Jiang, ont été arrêtés au travail.


Mme Gao Jianling a refusé d'être emmenée. La police l'a si méchamment battue qu'elle s'est évanouie. Ils l'ont emmenée dans une voiture de patrouille qui attendait.


L'enfant d’âge scolaire de Xu Quansheng a été si terrifié par la police qu'il pleurait sans arrêt. La mère de Gao Lijuan, qui a 80 ans, s'est presque évanouie. Un invité qui lui rendait visite à ce moment l'a attrapée avant qu'elle ne tombe.


Tous les pratiquants ont vu leurs maisons saccagées et leurs objets de valeur confisqués. La police a principalement ciblé les livres de Falun Gong et l'équipement des pratiquants (tels que les ordinateurs, les téléphones portables, les routeurs, les imprimantes et les plastifieuses) censés être utilisés pour produire et / ou diffuser des documents révélant la persécution du Falun Gong.


Deux pratiquants ont également eu de grosses sommes d’ espèces prises par la police, Gao Yuming perdant 10 000 yuans et Qi Zhiyin plusieurs centaines de milliers de yuans.


À l'exception de Mme Liu Jinfeng, qui a été libérée quelques heures plus tard, les 23 pratiquants restants sont détenus dans divers centres de détention locaux.


En plus des pratiquants ci-dessus, le mari de Mme Wang Ping, qui ne pratique pas le Falun Gong, a également été arrêté avec elle. Il n'a été libéré qu'en fin d'après-midi, alors qu'il était l’heure d’aller chercher son enfant à l'école.


District de Wuqing (8)
Huang Junjuan, Li Yongquan, Liu Shuqing, Gao Yuming, Qi Zhiyin, Zhou Houmei, Gao Jianling et Liu Jinfeng

District de Nankai (2)
Lu Houfen et Xu Quansheng

District de Haixin (8)
Gao Lijuan, Wang Juan'e, Wang Ping, Chu Yan, Yang Yunxiang, Cui Yanqin et deux pratiquants âgés qui lui rendaient visite.

District de Hongqiao (3)
Mme Jiang, Wang Shuyan et Jin Zhi

District de Hedong (1)
Lan Shufen

District de Beichen (2)
Xu Xueli et Mme Wang


Voir également :

Tianjin: 18 Falun Gong Practitioners Arrested in Early December
Thirty-five Tianjin Practitioners Arrested and Three Sentenced in First Three Months of 2015


Et en chinois :

天津警察绑架十余位法轮功学员


Version chinoise :
天津警察在同一天绑架23名法轮功学员

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.