Aux pratiquants de Shanghai de la part des pratiquants d’Irlande
 

Aux pratiquants de Shanghai de la part des pratiquants d’Irlande

J’ai lu récemment sur la version en anglais du site Internet Minghui un article intitulé “Une lettre ouverte aux gens de Shanghai”
L’article décrit la persécution d’une courageuse pratiquante de Falun Gong, Mme Bai Gendi, qui a perdu la vie après avoir enduré la torture et l’emprisonnement pour ses convictions.


En ce jour de Noël 2017, j’ai souhaité répondre à cet article et à humblement faire savoir aux pratiquants là-bas que le monde connaît votre situation, et loin de rester à ne rien faire, s’évertue à prendre des mesures.


Ici, les pratiquants ont diligemment recueilli des signatures de pétition pendant toute l’année 2017 en parcourant les comtés et les villes d’Irlande. Voilà de nombreuses années que de telles initiatives sont intégrées à notre pratique.


Une équipe de pratiquants ici, a commencé en septembre 2016 ce que nous appelons le Projet Conseil, et cela a continué tout au long de 2017. Notre plan était essentiellement d’entrer en contact avec chaque conseiller élu, dans chaque comté et ville d’Irlande, 30 conseillers au total. Les conseillers du Comté et municipaux sont proches et travaillent directement avec la base de la société Irlandaise. L’objectif de ce projet était d’informer de vive voix chacun d’entre eux à propos du Falun Gong et de la persécution qui perdure en Chine, et de leur demander de déposer une motion afin de condamner la persécution et la pratique du régime chinois de prélever les organes de pratiquants de Falun Gong et d’autres de leur vivant.


C’est en soi un projet majeur et nous avons eu de nombreuses réussites. Chaque canton et chaque conseiller est une histoire en soi. Nous prévoyons de soumettre au site Minghui un rapport complet sur le Projet Conseil, une fois achevé.


Toutefois, en raison du courage indéfectible des pratiquants de Falun Gong de Shanghai, et en particulier de Mme Bai Gendi, j’ aimerais vous laisser connaître le succès de notre mission avec deux de ces conseillers, qui vous concerne directement.


Cork est la plus grande ville d’Irlande. Elle est située dans le Comté de Cork, qui est aussi le plus grand Comté d’Irlande. Ils ont deux conseils séparés, un conseil municipal et un conseil de comté. Les habitants de Shanghai savent peut-être que Cork et Shanghai sont des Villes Sœurs depuis 2005.


Les pratiquants ont fait deux tournées en voiture à travers Cork pendant l’année 2016. La première qui a été pré-annoncée entendait enseigner les exercices de Falun Gong au public. La seconde visait à recueillir des signatures de pétitions dans la ville et à y clarifier les faits aux habitants. Depuis janvier 2017 nous avons commencé à clarifier les faits aux 31 conseillers du Conseil municipal de Cork. Nous leur avons demandé de soumettre une motion reflétant la position morale adoptée par les habitants de Cork sur ces graves problèmes.


Cette motion a été déposée et par la suite adoptée à l’unanimité par le Conseil municipal de Cork en janvier dernier. Le soutien à la motion venait de tous les partis confondus et elle a été adoptée sans hésitation.


Nous avons clarifié les faits à la totalité des 55 conseillers au sein du Conseil du Comté de Cork en avril, mai et juin 2017. Il y a eu quelques retards logistiques lors de la présentation de la motion, mais l’ensemble des conseillers ont été touchés et concernés par le prélèvement d’organes à vif et la situation des pratiquants de Falun Gong et des autres victimes en Chine, et étaient impatients de poursuivre et de soumettre la motion. C’était une situation curieuse car la motion a été soumise par un athée. Avant le vote, les faits ont été clarifiés à tous les conseillers. Il y a eu un soutien total tous partis confondus pour la motion. Le Conseil du Comté de Cork a adopté la motion à l’unanimité le 13 juin 2017. Le conseil à son tour s’est porté volontaire pour exprimer les points de vue des habitants de Cork à une délégation d’affaire de Shanghai en visite.


Ci-dessous le texte de la motion qui a été proposée et adoptée à l’unanimité à la fois par le Conseil municipal et par le Conseil de Comté de Cork.


La Motion suivante a été respectueusement obtenue du Conseil municipal de Cork.


Appeler le gouvernement irlandais à ratifier, aussitôt que possible, La Convention contre le Trafic d’Organes Humains qui a été adoptée par le Conseil de l’Europe le 9 juillet 2014 afin de criminaliser les transplantations illégales d’organes [1]. Le gouvernement irlandais a déjà signé cette convention, mais elle doit encore être ratifiée.


Appeler le comité des Affaires étrangères de l’ Oireachtas* à poursuivre la promesse faite par le Sous-Comité de l’Oirechtas sur les Droits de l’Homme d’ « enquêter dans la plus grande mesure possible »[2], sur les rapports persistants et crédibles de prélèvement forcé d’organes et autres graves violations des droits de l’homme infligées aux pratiquants de Falun Gong et aux autres prisonniers d’opinion en Chine.


Appeler le gouvernement chinois à mettre fin à sa pratique de prélèvement forcé d’organes sur des prisonniers d’opinion. Et libérer tous les pratiquants de Falun Gong illégalement détenus en Chine.


* L’Oireachtas désigne l'ensemble du corps législatif irlandais.


Suite au succès national du Projet Conseil, le gouvernement irlandais est actuellement en train de rédiger une législation qui permettra de ratifier la Convention européenne contre le Trafic d’organes humains et interdire le tourisme d’organes depuis l’Irlande. Et le 6 juillet, le Parlement irlandais, la Commission mixte des Affaires étrangères et du Commerce, et de la Défense a invité un distingué panel d’experts juridiques et médicaux à une audition, afin de recueillir des témoignages sur la pratique barbare de prélèvement forcé d’organes de pratiquants de Falun Gong en Chine.


Les peuples chinois et irlandais ont été et resteront amis pour toujours, c’est quelque chose que rien ne pourra changer. Le Projet Conseil est pro-Chinois.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.