Hauts et bas dans la cultivation en travaillant à la télévision NTD

Je travaille dans le département de l’actualité du réseau de télévision NTD Asie-Pacifique. On dit que travailler dans le service de l’actualité est comme mener une bataille. Afin de produire et diffuser des informations en temps opportun, chaque seconde, chaque minute compte. Les nerfs tendus à l’extrême, nous ne pouvons nous permettre la moindre erreur.


Je travaillais comme programmeur. Lorsque NTD a été crée en 2006, on m’a demandé d’être rédacteur et présentateur, et j’ai du tout apprendre en partant de zéro.


Je comprenais l’importance des médias s’agissant de clarifier les faits à propos de Dafa, mais nos médias manquaient de main d’œuvre, aussi ai-je quitté mon emploi début 2014 et je suis devenu employé à temps plein de NTD.


Influence des médias

NTD a décidé de changer de procédures de fonctionnement début 2014, ce qui a stimulé le moral. En plus des émissions d’actualité en soirée, ils ont aussi commencé à diffuser le matin et à midi en mars 2014. Ainsi, lors du Mouvement Sunflower (Tournesol) des étudiants, nous avons pu fournir des nouvelles actualisés à notre public.


NTD a mis en lumière le message clé de l’événement. Nous avons rapporté en profondeur comment le Parti communiste chinois (PCC) tentait d’infiltrer Taiwan, ce qui a été exposé tout au long du mouvement étudiant. Nous avons offert aux gens une chance d’examiner la vérité à propos du PCC.


À n’importe quelle heure de la journée, les services d’actualité devaient répondre rapidement aux événements. Il n’y avait pas de temps pour ajuster notre état de cultivation. Les informations sont la priorité et chaque membre doit coopérer inconditionnellement. Toute émotion négative ou conflit doit être immédiatement abandonné.


Etant à court de main d’œuvre, tous les journalistes devaient être de service durant le mois qu’a duré le mouvement étudiant. Nos journalistes étaient postés non seulement à l’extérieur du Yuan Législatif pour photographier l’attaque et la défense des deux cotés, mais aussi à l’intérieur du Yuan Législatif. Nous avions un contact étroit avec les étudiants, de façon à produire des reportages d’information de qualité. Ainsi, NTD et Epoch Times ont gagné en popularité parmi la jeune génération.


Maintenant, si vous allumez la TV à Taiwan, vous pouvez voir souvent le micro bleu de NTD. De nombreux spectateurs diront qu’ils regardent nos informations en raison de l’analyse approfondie.


Il y a quelques années, alors que j’étais sur le point de partir après une interview, un homme s’est dirigé vers moi, a pointé mon micro et a dit : " Il y a aussi NTD à Taiwan ! Je pensais qu’il n’existait qu’aux Etats-Unis. "


Il m’a expliqué que lorsqu’il faisait des affaires en Chine, il pouvait contourner le Grand Pare feu et regarder NTD. Il a précisé que la couverture offerte par NTD est juste, et qu’il serait fatal de faire des affaires en Chine sans le regarder. Il a aussi exprimé sa sympathie pour le Falun Gong, condamnant le PCC pour ses prélèvements d’organes brutaux.


Avec l’accroissement de nos périodes et programmes d’actualité, et une coopération mutuelle de tous les départements, nos programmes s’améliorent. Mais notre charge de travail s’est accrue significativement.


Le moment précédant une diffusion est le plus intense. Juste après une interview, nous devons écrire le reportage, le faire relire, le doubler, l’éditer, le télécharger et prévoir sa diffusion. Toute erreur ou retard dans le flux de travail amènera de gros problèmes pour la diffusion. Bien qu’étant occupé, je me sentais satisfait et content. En tant que membre à temps plein, j’espérais dédier la plupart de mes efforts à valider le Fa.


Je travaillais alors comme rédacteur en chef et journaliste. Il était courant pour moi de travailler de 8h du matin jusqu’à 1ou 2 h du matin suivant, plus de 15 heures par jour. Il est normal pour le service de l’actualité de travailler 24 heures sur 24. Le directeur général et le rédacteur en chef en particulier endossent davantage de responsabilités. Parfois, leur temps de travail prévu peut aller jusqu’à 18 heures. De temps à autre, le directeur général ne pouvait prendre que deux heures de sommeil.


Importance de la cultivation

Avec un planning serré et une fatigue constante, ma cultivation s’est relâchée. Même en vacances, je n’avais envie que de dormir et de me détendre. Ce faisant, les tentations autour de moi me tiraient vers le bas. Je n’arrivais pas à me souvenir de quand j’avais lu le Fa ou fait les exercices pour la dernière fois. Je manquais souvent le groupe nocturne de l’étude du Fa et des exercices .


Avec un relâchement dans la cultivation et la fatigue physique, je ressentais des émotions négatives, comme l’énervement et l’indignation. En particulier en période de stress et de conflits, mes émotions négatives émergeaient dans mes contacts avec les autres. Graduellement, je me suis fatigué de la coopération mutuelle.


Plus tard, j’ai eu l’impression que mon responsable n’appréciait pas mes efforts. Je me sentais mal à l’aise et envisageais de quitter cet emploi. Parfois, je me sentais même injustement traité lorsque je voyais comment les autres services avaient du temps pour le partage d’expériences, profitant des vacances, prenant des congés réguliers et un jour de congé pendant les typhons. Le service de l’actualité est toujours affairé, incapable de prendre un jour de congé et faisant des heures supplémentaires. J'avais un sentiment d'injustice. Je savais que je devais chercher en moi, mais sans les bases d’une cultivation stable, je ne pouvais pas changer, bien que je sachant qu’il y avait quelque chose qui clochait.


Fin 2015, j’ai déclaré: "Il vaudrait mieux que je quitte le service des actualités et que j’accepte un emploi plus facile. Ainsi je pourrais lire le Fa et pratiquer les exercices"


À mon grand étonnement, ces pensées s’attardaient dans mon esprit. Tout ce que je pouvais faire était de lutter contre ces mauvaises pensées. Je savais que mon départ aggraverait le manque de main d’œuvre. Mes efforts initiaux pour dépasser les difficultés pour entrer dans le service seraient aussi gaspillés.


Maître a dit:

"Tout comme vous, disciples de Dafa, pouvoir venir jusqu’ici, endosser une si lourde mission et responsabilité, ne saviez-vous pas comment cet environnement allait changer ? Sauver les gens ? Il est probable que l’on y soit détruit soi-même. Mais vous êtes venus, et c’est pareil pour elles, elles sont venues. " ("Enseignement du Fa à la conférence de Fa de New York 2015. ")


Toutes sortes de sentiments différents ont surgi en moi. Le Maître voulait que nous avancions davantage pour sauver ceux qui descendaient dans le monde, plaçant de grands espoirs en Dafa. Bien que j’avais encore le souhait d’accomplir ma mission, j’étais mentalement et physiquement épuisé et incapable d’agir.


Lors de la conférence de Fa, j’étais baigné dans la miséricorde infinie du Maître. Je semblais m’être redécouvert. Le Maître a enseigné :

" Après chaque Fahui, j’espère toujours entendre et voir que vous avez fait mieux après le Fahui. "("Enseignement de Fa à la conférence de Fa de New York 2016 ")


À ce moment, j’ai décidé de me ressaisir après mon retour à Taiwan.


Maître a dit :

" C’est quand tes paroles sont dotées d’énergie qu’elles peuvent éliminer son préjugé, son attachement, qu’elles peuvent avoir un tel effet, qu’elles peuvent inhiber ces mauvaises choses perturbantes qui se trouvent dans ses pensées à ce moment précis, c’est ainsi que tu peux le sauver" (" Enseignement de Fa à la conférence de Fa de New York 2016 ")


Je suis conscient que l’énergie et les pensées droites d’un pratiquant sont indispensables pour sauver les autres. Mais mon état de cultivation d’alors ne produisait ni pensées droites ni énergie, je savais que je devais bien me cultiver.


Un autre rédacteur en chef était aussi dans la même spirale descendante. Ainsi, nous avons envisagé d’augmenter nos jours de travail tous les mois et de réduire nos heures de travail quotidiennes. Notre superviseur a approuvé notre plan à la condition que la production globale de nouvelles ne soit pas affectée.


À la mi-juillet, lorsque j’ai commencé à travailler lors d’un déplacement, j’ai saisi chaque opportunité pour lire le Fa et pratiquer les exercices. Parce que je n’avais pas dévolu suffisamment de temps à la pratique des exercices ces derrières années, j’avais une santé fragile et ne pouvait plier les deux jambes, donc j’ai augmenté mon temps d’exercice.


Ayant été gravement interféré, je me suis senti bouleversé en prenant mon livre de Dafa. Pensant à des choses inappropriées, j’ai reposé mon livre et suis parti. Je me sentais aussi impatient en faisant les exercices. Un exercice de 10 minutes me semblait fastidieux. En émettant des pensées droites, j’étais ennuyé par des pensées parasites. Avec une mauvaise opinion de moi-même, j’essayais d’éviter l’émission des pensées droites.


Cependant, alors que je pratiquais le second exercice, j’ai senti que le karma de pensée était grandement réduit en dépit des douleurs musculaires dans mes mains. Les épreuves de xinxing que je n’avais pas passé ces dernières années ont commencé à émerger. Parfois lorsque je devenais si furieux que je voulais partir, je me disais : "Je dois persévérer ! Ce n’est qu’en cherchant à l’intérieur, que je peux détecter mes problèmes et m’en débarrasser. Chaque étape sur le chemin de la cultivation devrait être juste et chaque épreuve devrait être passée."


Durant le second mois de pratique des exercices, je pouvais rester impassible et ne sentais plus aucune douleur. Focalisant plus d’attention sur l’étude du Fa, j’en suis venu à mieux comprendre les enseignements du Maître et ainsi j’ai commencé à chérir le temps de l’étude du Fa. J’ai pris conscience que si je ne persistais pas à lire le Fa et à pratiquer quotidiennement les exercices, les pollutions de la société ordinaire s’accumuleraient en moi et causeraient l’interférence ou le karma de maladie.
Les mois suivants à pratiquer les exercices, mes émotions négatives étaient éliminées et je me sentais paisible. Lorsque je me trouvais dans un état d’esprit paisible, mes interactions avec les collègues étaient plus harmonieuses.


Afin de corriger mon comportement et de retrouver mes pensées droites, j’ai prêté une étroite attention à mon état lorsque j’émettais les pensées droites le considérant comme un processus de renforcer ma conscience principale et reconnaitre l’interférence extérieure. J’ai aussi été alerté par les autres pratiquants que d’étranges idées étaient toujours l’interférence des autres dimensions. Et que "se sentir endormi " était comme être hypnotisé plutôt qu’avoir besoin de sommeil. Au début, je pouvais être dans un bon état d’esprit puis me retrouver avec l’esprit absent. Parfois, je semblais être dans un rêve ; d’autres fois, cela semblait déclenché par un certain sujet comme si j’étais sous l’influence de drogues. En renforçant ma conscience principale, l’interférence diminuait et mon énergie s’accroissait.


Une fois, j’ai émis des pensées droites pour un compagnon de pratique qui souffrait de karma de maladie. Avec des pensées droites concentrées et puissantes, j’ai ressenti « un air de suprématie et de destruction de toute la perversité dans le cosmos. » Cinq minutes plus tard, j’ai senti toutes les perturbations être éliminées. Après avoir émis des pensées droites, il a déclaré : " J’ai tout à coup eu chaud et maintenant ma maladie a presque disparu ! "


Dans le passé c’était quelque chose d’incroyable que le fait d’émettre des pensées droites puisse produire aussi rapidement des résultats !


Sauver les êtres dans le monde d’illusion

Les média des gens ordinaires sont pleins de reportages sensationnels de luxure, de scandales et autres et je les excluais totalement. Cependant, à travers le partage avec les compagnons de pratique, j’ai compris que si nous vouons sauver les gens, nous ne pouvons pas avoir peur des substances négatives.


Nous sommes l’espoir des êtres. Dans ce monde corrompu, nous avons Dafa pour nous guider. Face à la controverse, nous pouvons retrouver nos pensées droites. C'est seulement si nous réussissons à nous purifier nous-même que nous pouvons guider les gens ordinaires.


Maître a dit :

" Les disciples de Dafa ont des responsabilités, vous devez à tout prix accomplir vos vœux en venant dans ce monde, parce que vous avez utilisé votre vie de divinité à l’époque comme garantie pour devenir aujourd’hui la vie la plus grandiose de l’Univers – celle de disciple de Dafa." ( "À la Conférence de Loi européenne " dans Points essentiels pour un avancement diligent III)


Ces dernières années, j’en ai vu certains devenir des membres du personnel de NTD à temps plein, mais hésiter à faire un pas de plus, et certains qui sont devenus des membres à temps plein, mais qui ont quitté peu après. Je sais que le salaire n’est pas élevé et que chacun doit prendre sa vie réelle en compte et choisir son propre chemin.


Mais en pensant à eux, je ressens quand même des regrets: " Nous sommes des partenaires ayant promis de joindre nos efforts dans NTD jusqu’à la dernière étape ! Bien que nous manquions de biens matériels, nous sommes en réalité les plus riches !"


Nous renonçons à des salaires plus élevés et des chances dans la société ordinaire en échange de l’opportunité de dédier tout notre temps et notre énergie à sauver les autres. Toutes les divinités nous envient pour cela !


Je me demande à moi-même si j’abandonnerai quand je vois les autres partir. Si un jour il ne restait que moi ici, ferais-je encore de mon mieux pour sauver les gens avec la plus grande miséricorde ?Heureusement, je ne suis pas seul. Je joins mes efforts à ceux de nombreux pratiquants.


Les compagnons de pratique se précipitent sur la ligne de front pour diffuser des informations en temps, opportun peu importe le manque d’argent ou de main d’œuvre. Ils vont partout là où il y a des informations, peu importe les circonstances ou les difficultés.


La rédactrice en chef était enceinte de neuf mois, mais a continué à travailler jusqu’au matin où elle a accouché. La présentatrice, étendue par terre en raison de douleurs menstruelles aiguës n’avait pas d’autre choix que d’essuyer ses larmes afin de diffuser une information, car n’y avait personne pour la remplacer.


Alors que je commençais à travailler en temps que membre à plein temps en 2014, un autre rédacteur en chef m’a dit: " Merci de m’avoir rejoint pour partager ma charge de travail. " Auparavant, il était le seul rédacteur en chef et n’avait pas pris un seul jour de repos durant des années.


" Non, " ai-je répondu, c‘est moi qui suis venu tard. Avec ton soutien sur le long terme, NTD a pu traverser les épreuves et devenir le NTD actuel ! "


Parce que nous avons un souhait mutuel, nous espérons traverser la période la plus difficile; nous espérons faire de NTD le réseau TV le plus populaire de ce monde, et nous espérons apporter la puissance de NTD aux quatre coins du monde—ce jour ne sera pas dans un futur trop lointain !


Merci Maître ! Merci compagnons de pratique !


(Présenté à la Conférence de Partage d’Expérience de la Cultivation de Falun Dafa 2017)


Version anglaise disponible à:
Cultivation Ups and Downs While Working at NTD Television

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.