Des pratiquants allemands se rassemblent pour partager leurs expériences avant le Nouvel An

Les pratiquants de Frankfort se sont réunis à deux reprises en cette fin de année afin de partager leurs expériences de cultivation et souhaiter une bonne fête de Nouvel an à Maître Li Hongzhi, fondateur du Falun Dafa.


Notre responsabilité

 
Les pratiquants de Falun Dafa de Frankfort et des villes voisines ont pris une photo afin de souhaiter une Joyeuse Nouvelle Année à Maître Li Hongzhi.

La première fois était le 26 novembre et des pratiquants des villes voisines se sont joints à l’évènement. Gila, une étudiante, est arrivée à Frankfort d’Afghanistan en 2008 avec ses parents et a commencé à pratiquer en 2015. Au début elle hésitait à participer aux évènements publics organisés chaque semaine craignant que des amis ne la reconnaissent. Plus tard, en voyant d’autres pratiquants, y compris certains ayant 70 ans, distribuer des brochures et parler aux passants, y compris sous la pluie, elle a été touchée et a décidé de mieux faire.

 
Gila, une étudiante qui a commencé la pratique en 2015, raconte son histoire.

Un jour elle a tendu un dépliant à un touriste chinois qui l’a pris et l’a jeté directement dans une poubelle. Gila a eu un choc et a ressenti davantage de sympathie pour les chinois qui ont été dupés par la propagande calomnieuse du parti communiste.


“J’ai pris conscience que, en tant que disciples de Dafa, aider les gens à connaître la situation est notre responsabilité, " a dit Gila. " Si nous ne le faisons pas, comment les gens peuvent-ils obtenir une telle information et être au courant de la gravité de la persécution ? ”


Dépasser l’égoïsme

Hessdorf, un avocat allemand était mal à l’aise en communiquant avec les autres. En regardant en lui-même sur la base du principe Authenticité-Bonté-Patience, il a découvert que c’était une manifestation de son égoïsme.


 
Hessdorf, avocat allemand, a expliqué comment il avait dépassé l’égoïsme

“Je n’avais guère d’écoute, car je pensais toujours à mes propres choses,” a-t-il dit.“ Lorsque d’autres parlaient beaucoup, cela m’ennuyait, en pensant qu’il pourrait ne plus rester suffisamment de temps pour que je puisse m’exprimer. De toute façon, cela tournait autour de l’intérêt personnel, quelque chose qui m’empêchait d’écouter les autres avec patience. " Plus tard, il a eu plus de considération pour les autres, les aidant même à connaître la persécution brutale en Chine.


Un jour en allant rendre visite à un ami, il a dû attendre une heure à la gare. Au moment où il a pensé à distribuer des brochures, quelque chose dans son esprit lui a dit de ne pas le faire. Il a pris conscience que c’était son égoïsme. Alors il a décidé de nier cette pensée égoïste et de sauver les gens. Après avoir distribué les documents, il est monté dans le train et a été heureux en voyant des gens lisant les brochures qu’il leur avait données.


Aider les touristes chinois

Mme Wen, 76 ans, a commencé à pratiquer Falun Dafa en 1999. Sachant que de nombreux chinois avaient été empoisonnés par la propagande de haine du parti communiste, elle distribue souvent des documents et passe des enregistrements audio aux touristes chinois. La voyant faire cela à son âge, certaines personnes la remercient et lui font le signe du pouce levé. Lorsque certains ne comprennent pas et lui crient des gros mots, elle le considère comme une occasion d’élever son xinxing et ne se décourage pas.

 
Mme Wen, 76 ans, distribue des documents aux touristes chinois.

Certains, surpris de lui voir tant d’énergie à cet âge, discutent avec elle et elle partage les bénéfices de la pratique du Falun Dafa. Elle souffrait autrefois d’arthrite hépatique, de problèmes nerveux et de calculs. Elle était très faible et ne pouvait pas travailler. Suivant le conseil d’une amie, elle a décidé d’essayer le Falun Dafa.


“En l’espace de deux mois, mon corps est passé par de nombreux changements. J’ai su que l’hépatite était partie ne ressentant plus de douleurs. Les médecins m’ont examinée à nouveau et ont été surpris, 'Je me souviens que vous étiez hospitalisée ici il n’y a pas si longtemps, comment la maladie a-t-elle pu soudainement disparaître ?' Ils ont cherché les calculs et le résultat a été similaire. J’étais vraiment heureuse, " a dit Mme Wen.


Souhaits de Nouvel An

 
Les pratiquants se sont rassemblés le 15 décembre pour échanger des expériences et souhaiter à Maître Li un Bonne Nouvelle Année.

La seconde rencontre a eu lieu le 15 décembre, lors de laquelle les pratiquants ont fait un partage d’expériences et ont souhaité à Maître Li une bonne fête de Nouvel an. Le plus âgé d'entre eux était Egbert, 79 ans et le plus jeune Jacob, 4 ans.

 
Jacob quatre ans a dit qu’il était très reconnaissant envers Maître Li.


Deux poèmes écrits par des pratiquants allemands ont également été partagés lors de l'évènement.


Suivre le Maître

Tout au long du temps et des marées,
nous avons suivi la relation prédestinée sacrée,
suivant de près le Maître,
nous avons rejoint ce monde terrestre.
D’innombrables êtres,
sont en train de chercher le chemin du retour,
Aider le Maître à rectifier le Fa,
est comment nous, disciples de Dafa, accomplissons nos vœux.


Gratitude au Maître

Toute la dégénérescence fait surface,
le dernier kalpa est effréné,
Essor et déclin au cours de centaines de millions d’années,
toute chose descend, se dirigeant vers la destruction.
Ébranlant le ciel et la terre
ici se tient un Bouddha de splendeur,
Il offre le salut à tous les êtres,
retournant à leur origine dans les cieux.

Traduit de l’anglais
German Practitioners Gather for Experience-Sharing Before the New Year

Version chinoise :
沐浴在法光中精進实修(图)

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.