Revenir aux fondamentaux de la 'cultivation' m’a sorti d’une spirale descendante

J’étais très diligent dans ma cultivation depuis que j’ai commencé à pratiquer le Falun Dafa jusqu’à ce que la compagnie Shen Yun Performing Arts quitte la République tchèque en 2016.


Après quoi, ma cultivation a vraiment ralenti, mais je ne savais pas exactement pourquoi. Maintenant, je pense que c’était à cause de mon incapacité à tolérer la critique du fait de mes attachements à la réputation et au confort.


Cela a probablement commencé pendant les préparations exténuantes du spectacle. Je me suis mis à penser à prendre un congé et un peu de repos. Après la dernière représentation, j’ai ressenti un immense soulagement, mais en même temps, mon sentiment de la compassion du Maître, qui avait été omniprésent et pleinement satisfaisant, semblait avoir disparu.


J’ai alors commencé à me sentir seul et fatigué mentalement et physiquement. Mais je n’étais pas trop inquiet car j’étais sûr qu’avec l’élévation de mon caractère, je ressentirais de nouveau le pouvoir irrépressible de Dafa.


Je ne savais pas que ce serait un détour plus long et plus ardu que prévu. Quand je pratiquais les exercices, je ne pouvais pas calmer mon esprit et j’étais perturbé par de nombreuses pensées. Je ne pouvais pas me concentrer quand je méditais et je ne me sentais jamais dynamisé, alors mon attachement au confort et mon désir de me relaxer n’a fait que grandir.


Plus d’un mois après le spectacle, ma fiancée et moi avons commencé les préparatifs de notre mariage. À la fin de ces préparatifs épuisants, j’ai de nouveau pensé à me détendre après le mariage.


Cette fois, l’attachement au confort était même plus fort qu’avant.


Après le mariage, mon incapacité à me concentrer a empiré. Quand j’essayais de méditer, je m’endormais presque, je ne pouvais pas aligner mes mains correctement pendant le deuxième exercice et je devais me pousser pour lire le Zhuan Falun. Ma pensée droite était très faible.


Quand nous préparions le spectacle Shen Yun, le Maître a arrangé que j’aie moins d’obligations au travail. Après le spectacle, j’ai perdu mon éthique de travail et j’ai cessé de faire du bon travail. Ce n’était pas que j’évitais les problèmes ; au contraire, je prenais sur moi les problèmes de toute l’entreprise, me faisant apparaître en héros.


En même temps, je ne prenais pas la bonne approche quand j’essayais de régler les problèmes. Je ne communiquais pas bien avec les autres employés. J’essayais de régler les problèmes aussi vite que possible, pensant que résoudre les problèmes rapidement dans une chaîne de production signifiait que je travaillais bien. Quand il y avait des défaillances sur une machine à la fin de mon service, je ne voulais pas rester plus longtemps, justifiant que ce pourrait être une interférence des forces anciennes.


En rédigeant cette expérience, j’ai compris maintenant que cette pensée – issue de mes attachements à la réputation, au confort et à l'esprit de recherche – était exactement ce que les anciennes forces utilisaient pour me persécuter depuis longtemps Ces attachements montraient un désir de me débarrasser rapidement des problèmes, ce qui m’a en fait créé de plus en plus de problèmes. J’ai commencé à être frustré, pessimiste et irrité. J’ai commencé à blâmer les autres. Cependant, en tant que pratiquant, je savais que le problème était en moi, mais je n'arrivais pas à me calmer et à regarder à l’intérieur.

Tournant décisif

Il y a eu un tournant décisif quand j’ai touché le fond. J’ai vu que je ne me comportais plus comme un pratiquant.

J’ai pensé : " Je dois me calmer. Sinon, ma tête va exploser sous la pression mentale. " J’ai réalisé que je ne pouvais rien changer d’un seul coup. Bien que j’avais oublié comment cultiver, je devais revenir aux fondamentaux pour être une bonne personne. Je me suis dit : "Tu devrais rester au travail plus longtemps si nécessaire et ne pas laisser le travail aux autres. " Je me suis rappelé un principe du Fa selon lequel ce qui semble être juste dans le monde humain est faux selon les critères du Ciel. Je me suis rappelé les paroles du Maître :

Voilà ce que l’on voit d’un niveau élevé ; vous croyez avancer, mais en réalité vous reculez. L’humanité croit qu’elle développe la science et fait des progrès, alors qu’au fond, elle ne fait que suivre les lois de l’univers. Zhang Guolao, l’un des Huit Immortels taoïstes, est assis à l’envers sur son âne ; peu de personnes savent pourquoi il est assis à l’envers sur son âne. Il a découvert qu’aller de l’avant revient à aller en arrière, c’est pourquoi il chevauche son âne en sens inverse.(Zhuan Falun)


J’ai pris conscience que je devais faire les choses à l’opposé de ce qui se fait dans le monde ordinaire. Je devais ralentir et faire les choses graduellement, l’une après l’autre pour être un bon employé et manifester la bonté de Dafa. Plus tard, j’ai regardé à l’intérieur et j’ai vu ma mentalité de compétition, mon égoïsme et mon attachement à l'esprit de recherche.


Le lendemain de cette prise de conscience, mon chef a arrêté de me parler en faisant ses rondes. Après une courte discussion à propos du travail, il m’a dit de but en blanc : " Vous vous êtes mis dans une situation difficile. Je vais prendre le temps de rectifier ça. "


J’ai réalisé que c’était un encouragement du Maître.


Depuis lors, j'ai pu focaliser mon énergie pour améliorer le processus du travail au lieu d’éteindre les feux les uns après les autres. Durant les mois suivants, il n’y a pas eu de problèmes majeurs, donc je n’ai pas perdu de temps au travail et l’équipe a changé son point de vue à mon sujet. Cela ne me dérangeait pas de devoir rester plus longtemps au travail si c’était censé faciliter les choses pour les autres.


J’ai commencé à apprécier d’aider les employés à simplifier le processus, toutefois, j’ai dû surmonter beaucoup de difficultés à cause de leur manque de confiance initiale en mes idées. La situation a changé au fil du temps et je suis devenu une partie intégrante de notre entreprise et un pilier important pour notre patron qui me confie maintenant des tâches difficiles et urgentes. Je peux organiser toutes les tâches que mon patron m’assigne et parfois je fais aussi une partie du travail de mes collègues.


Depuis lors, notre entreprise a prospéré– les chiffres de la productivité sont dans le vert et nos ventes ont battu de nouveaux records.


En regardant rétrospectivement, j’ai acquis une plus grande conscience des paroles du Maître sur le progrès graduel dans la cultivation et que si le changement d’une situation pouvait partir d’un certain point (par exemple, tout de suite après avoir réalisé une déviation dans notre comportement), c’était à nous de le mener à bien et le résultat apparaîtra finalement dans toute sa gloire.

Merci, Maître, de me guider dans ma cultivation.


Si quoique ce soit est erroné dans mon partage veuillez me l’indiquer avec compassion.


Version anglaise :
Returning to the Basics of Cultivation Got Me Out of a Downward Spiral


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.