Probablement droguée, une femme du Guangdong meurt quelques mois après avoir été arrêtée

Une femme en bonne santé de la ville de Foshan a commencé à avoir de graves vomissements et de la diarrhée juste dix jours après son arrestation. Ses symptômes ont persisté pendant les trois mois suivants de sa détention, et elle a suspecté avoir été droguée. Elle est morte juste deux mois après sa libération.


Mme Feng Juan avait attribué au Falun Gong, une pratique de l'esprit et du corps basée sur les principes d’Authenticité-Bonté-Patience, de lui avoir rendu la santé et amélioré ses relations avec sa belle-mère au cours de l’année 1990. Elle n'a jamais vacillé dans sa foi après que le régime communiste chinois a commencé à persécuter le Falun Gong en 1999. Elle a également utilisé divers moyens pour informer le public de l'illégalité de la persécution, aucune loi en Chine ne criminalisant le Falun Gong.


Elle s’est faite attrapée le 29 avril 2017, alors qu'elle brandissait une bannière du Falun Gong. Sa maison a été saccagée ce soir-là, et ses livres et documents d'information du Falun Gong, de même que d'autres effets personnels ont été confisqués.


Le commissariat local l'a interrogée pendant deux jours avant de l'emmener au centre de lavage de cerveau de Sanshui, une installation extrajudiciaire utilisée pour détenir les pratiquants de Falun Gong.


Mme Feng a refusé de renoncer au Falun Gong comme exigé par les gardes du centre de lavage de cerveau. Elle a rapidement commencé à présenter des symptômes anormaux. Elle ne cessait de vomir et de courir aux toilettes. En quelques mois, elle avait perdu beaucoup de poids.


Elle n'a jamais récupéré après sa libération début août. Elle a dit à sa famille que la nourriture et l'eau qui lui avaient été données au centre de lavage de cerveau contenaient probablement des drogues. On lui a diagnostiqué une défaillance d’organes et elle est décédée le 10 novembre. Elle avait 67 ans.


Version chinoise :
挂真相横幅-广东省佛山市冯娟被迫害致死

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.