Un chef de la Police accepte des documents à propos du Falun Gong et me ramène chez moi en voiture

De nombreux pratiquants de Falun Gong ont été harcelés et même arrêtés après avoir déposé plainte au pénal contre l’ancien dictateur chinois Jiang Zemin pour avoir initié la persécution du Falun Gong. J’aimerai partager ma compréhension au regard de cette affaire.


Maître a dit :

Pour un pratiquant, regarder à l'intérieur est un trésor de la Loi. (" Enseignement de la Loi à la Conférence internationale de Loi de Washington DC 2009 ")


Nous pratiquants sommes supposés jouer les premiers rôles sur la scène de ce monde durant la rectification de Fa. Nous sommes en train de faire la chose la plus droite en réclamant justice contre Jiang. Pourquoi faisons-nous face à encore plus de persécution en déposant plainte contre lui ?


Je pense que nous devrions regarder à l’intérieur pour voir si effectivement nous sommes en train de jouer les premiers rôles quand nous clarifions la vérité à ceux appartenant aux forces de police et au système judiciaire qui nous harcèlent. Nous devrions avoir de la sympathie pour eux parce que ce sont eux les véritables victimes que nous devons sauver. C’est ce que j’ai fait en fin mai 2015 quand j’ai déposé plainte contre Jiang.


Peu après avoir envoyé ma plainte par courrier électronique, la police et des fonctionnaires locaux sont venus chez moi et m’ont ordonné de signer un document disant que j’avais " diffamé Jiang ". Ma première pensée a été de saisir cette opportunité et de leur dire pourquoi Jiang doit être tenu responsable pour les crimes qu’il a commis à l’encontre des pratiquants de Falun Gong.


J’ai énuméré plus de dix crimes commis sous les directives de Jiang, en y incluant la mise en scène de l’incident d’auto immolation sur la Place Tiananmen ainsi que le prélèvement à vif d’organes sur des pratiquants détenus. Je leur ai dit que Jiang devait être traduit en justice et les ai avertis qu’ils auraient également à faire face aux conséquences s’ils continuaient de suivre la politique de persécution de Jiang.


Ils m’ont dit qu’ils n’avaient pas d’autre choix que de suivre les ordres d’en haut. J’ai dit que je ne signerais jamais leur document, mais je leur ai offert à chacun un pack de documents informatifs à lire à propos du Falun Gong. Je leur ai dit qu’ils auraient à signer un reçu pour attester qu’ils avaient bien reçu le pack. L’un d’entre eux a accepté, mais quand je suis rentré à l’intérieur pour prendre un stylo et un papier, ils sont partis.


Quelques jours plus tard, j’ai apporté plusieurs packs de documents de Falun Gong au poste de police local et aux services judiciaires. J’ai donné un pack à chacun et leur ai demandé de signer un reçu. Un fonctionnaire de police m’a dit qu’il ne pouvait pas le prendre s’il avait à signer. J’ai pensé qu’il devait avoir peur que quelqu’un puisse découvrir qu’il avait pris des documents de Falun Gong, donc je lui en ai quand même donné un.


Maître a dit dans Enseignement du Fa à la conférence de Fa de New York 2016 :

…certains élèves vont clarifier la vérité dans les postes de police, dans les bureaux de la sécurité publique, dans les locaux gouvernementaux, ils le font et même très bien.


Inspiré par les enseignements de Maître, j’ai à nouveau récemment visité le poste de police local après qu’une dizaine de pratiquants locaux ont été arrêtés pour avoir poursuivi Jiang en justice. J’ai apporté un pack de documents de Falun Gong, en même temps qu’un exemplaire de ma plainte de 10 pages contre Jiang. Je les ai donnés au chef de la police et lui ai expliqué comment j’avais été persécuté et lui ai montré une photo de moi émacié après avoir été torturé. J’ai expliqué tout ce qu’il y avait dans les documents.


À la fin, le chef de la police a signé le reçu pour le pack et m’a ramené chez moi. Mes voisins m’ont dit : " Dans le passé la police était souvent là pour vous arrêter. Maintenant ils vous raccompagnent chez vous ". Je leur ai expliqué comment j’étais devenu ami avec la police. Le chef de la police m’a dit que j’étais le bienvenu à tout moment au poste. Je lui ai dit qu’il était le bienvenu chez moi.


Version anglaise :

Police Chief Takes Falun Gong Literature and Gives Me a Ride Home

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.