Suite à la condamnation d’une femme de Xi’an à la prison pour sa foi un greffier admet que l’issue des cas du Falun Gong est pré-déterminée

Un juge de la ville de Xi'an a jugé une pratiquante de Falun Gong locale sans en informer sa famille et l'a condamnée à quatre ans et demi de prison moins de quatre mois plus tard. L'un de ses greffiers a déclaré dans un commentaire révélateur: "Les affaires du Falun Gong sont soumises et pré-approuvées au préalable par le tribunal intermédiaire avant d'être renvoyées devant les tribunaux de première instance pour la forme. "


Mme Song Xianlan a été arrêtée le 21 mars 2017 pour son refus de renoncer au Falun Gong, une discipline spirituelle persécutée par le régime communiste chinois. Le parquet local du district de Lianhua a transmis son cas au tribunal du district de Lianhu dans un délai d'environ deux semaines, ce qui n’a pas laissé temps à sa famille d’engager un avocat.


La famille de Mme Song a découvert en août que le juge Huo Biao l'avait secrètement jugée fin juillet. Ils ont immédiatement engagé un avocat et demandé un nouveau procès. Un greffier de service a dit à l'avocat que Huo était parti en vacances après l'audience. Elle a également révélé qu'il était inutile d'essayer d'obtenir un nouveau procès "parce que le résultat de toutes les affaires de Falun Gong est prédéterminé par le tribunal intermédiaire local."


Huo a condamné Mme Song le 12 novembre. Elle fait à présent appel, et son nouvel avocat a demandé une audience publique.


Huo Biao: + 86-29-87627239
Cour du district de Lianhu: + 86-2987617648


Voir également :
Xi'an Court Conducts Secret Trials of Falun Gong Practitioners


Version chinoise :
陕西西安市宋献兰被非法判刑-已上诉

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.