Une campagne de signatures en Slovaquie suscite l'indignation et la compassion

Le 17 novembre, jour de la fête nationale slovaque, et le 18, les pratiquants de Falun Gong ont tenu une campagne de signatures à Banská Bystrica, une ville dans le centre de la Slovaquie.

 
 
Présenter le Falun Gong et recueillir des signatures condamnant la persécution dans une ville touristique au centre de la Slovaquie.


De nombreux passants ont été atterrés par la brutalité de la persécution du Falun Gong en Chine. "Pourquoi n'apprenons-nous qu'aujourd'hui une persécution aussi cruelle de ce groupe d'aimables personnes et qui continue depuis dix-huit ans ? " ont réagi un grand nombre de gens. Beaucoup ont condamné la persécution en signant.


Deux passants ont signé et examiné un poster avec des photos de pratiquants ayant été torturés par le Parti communiste chinois (PCC) en Chine. " Ce sont des âmes belles et pures. Personne n’a le droit de les traiter aussi brutalement ", ont-ils dit. " Dieu punira les persécuteurs ! " Avant de partir ils se sont inclinés avec respect devant les portraits des pratiquants ayant été torturés à mort pour leur foi.


Un jeune homme a signé la pétition et a pris des dépliants et des formulaires de pétitions. Il a dit vouloir que ses amis apprennent ceci et signent.


Un groupe de jeunes personnes étaient intéressés par l’effet du Falun Gong pour améliorer la santé et trouver la paix et l’harmonie. Ils ont suivi les mouvements des pratiquants faisant la première série d’exercices et posé de nombreuses questions. Certains qui pratiquaient le yoga ou d’autres formes de qigong ont exprimé leur intérêt pour la pratique du Falun Gong et leur désir de l’apprendre.


Historique

Le Falun Gong a été enseigné au public en 1992 et n’a pas tardé à se diffuser à travers toute la Chine en raison de ses effets bénéfiques sur la santé et la moralité. Près de cent millions de personnes le pratiquaient en 1999. Mû par la jalousie et la peur paranoïaque de perdre le contrôle de la population Jiang Zemin, alors Chef du Parti communiste chinois, lançait, le 20 juillet 1999, la persécution du Falun Gong 1999.


La persécution a conduit à la mort de nombreux pratiquants du Falun Gong au cours de ces 16 dernières années. Davantage ont été torturés pour leur foi et même été tués pour leur organes. Jiang Zemin est directement responsable du lancement et de continuation de la persécution brutale.


Sous sa direction personnelle, le Parti communiste chinois a créé le 10 juin 1999 un organe de sécurité extralégal, le"Bureau 610". Ignorant les forces de police et le système judiciaire l’organisation exécute la directive de Jiang s’agissant du Falun Gong : ruinez leurs réputations, épuisez-les financièrement et détruisez les physiquement.


La persécution a conduit à la mort de nombreux pratiquants du Falun Gong au cours de ces 16 dernières années. Beaucoup été torturés pour leur foi et même tués pour leur organes. Jiang Zemin est directement responsable du lancement et de la poursuite de la persécution brutale.


Sous sa direction personnelle, le Parti communiste chinois a créé le 10 juin 1999 un organe de sécurité extralégal, le"Bureau 610". Ignorant les forces de police et le système judiciaire l’organisation exécute la directive de Jiang s’agissant du Falun Gong : ruinez leurs réputations, épuisez-les financièrement et détruisez les physiquement.


Le PCC porte la responsabilité du prélèvement forcé d’organes approuvé par l’état sur des pratiquants de Falun Gong de leur vivant, pour le profit. En raison de la censure de l’information en Chine le nombre exact de pratiquants ayant été tués sous la persécution reste à ce jour inconnu.


Version chinoise :
斯洛伐克学员在中部城市传播真相(图)

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.