Falun Dafa dans la ville sainte de Jérusalem

Les pratiquants locaux de Falun Gong se sont rendus, le 8 septembre, dans le centre de Jérusalem afin d’y présenter la pratique et d’alerter l’opinion sur sa persécution en Chine.


Falun Gong (également connu sous le nom de Falun Dafa) est uneancienne discipline spirituelle chinoise comprenant cinq exercices méditatifs. L’assimilation aux valeurs d’Authenticité-Compassion-Tolérance est au cœur de la pratique, enseignée gratuitement dans le monde entier.


Le régime communiste chinois a lancé la persécution du Falun Gong en 1999, une persécution tristement toujours d’actualité.


Jérusalem, la capitale d’Israël est une destination touristique majeure, et est considérée comme la ville sainte par les juifs, les Chrétiens et les Musulmans.


Les pratiquants ont distribué des dépliants d’information et discuté de la persécution avec les passants. Beaucoup ont exprimé leur soutien et signé une pétition appelant à traduire Jiang Zemin en justice pour ses crimes contre l’humanité. Ancien dirigeant du Parti communiste, Jiang est l’initiateur de la violente campagne de persécution à l’encontre des pratiquants de Falun Gong en Chine.


La démonstration des exercices, quelque chose qu’on ne peut pas voir tous les jours à Jérusalem, a suscité un grand intérêt et la paisible énergie a semblé faire oublier à chacun le soleil cuisant . Les gens se sont arrêtés et sont restés longtemps à discuter avec les pratiquants, offrant soutien et encouragement. " Authenticité, Compassion et Tolérance est bon" et " Bravo ! " ont été des propos souvent répétés tout au long de l’activité.

 
 
Discuter avec les passants à propos de Falun Dafa et de la persécution.

Oleg Fleischer, qui s’est arrêté pour rencontrer les pratiquants, était vivement intéressé et désireux d’en savoir plus à propos de la persécution. Il a promis de rendre compte de l’activité à Jérusalem et de toute l’histoire de la persécution sur son blog populaire sur Facebook.

 
Oleg Fleischer

Yocheved, une française vivant à Jérusalem, a dit qu’elle n’avait jamais entendu parler du Falun Gong, et qu’elle était intéressée à en apprendre davantage. Un pratiquant lui a raconté l’histoire de la pratique et comment le Parti communiste chinois arrête des personnes respectant la loi et les assassine pour utiliser leurs organes dans la très lucrative industrie des greffes ; il a comparé la persécution du Falun Gong à l’Holocauste. Yocheved était abasourdie d’apprendre le prélèvement d’organes et n’a rien trouvé à redire à la comparaison.


Un homme d’un certain âge qui passait a lui aussi reçu un imprimé sur le prélèvement d’organes en Chine. Il s’est arrêté, a commencé à lire et a dit "Je suis originaire de Budapest, en Hongrie, où les gens ne savent pas grand-chose sur ce qui se passe en Chine. Mais là où je vis, au Canada, beaucoup de gens sont au courant." Puis il a dit " Je sais ce qu’est le communisme. Parce qu’en Hongrie j’y ai tout juste survécu. " Entendre parler de la persécution l’a profondément touché. Avant qu’il ne parte il a souhaité aux pratiquants la réussite de leurs efforts.


Un autre homme plus âgé est passé, et lorsqu’une pratiquante lui a tendu un imprimé, il a refusé de le prendre. Il s’est dirigé à un stand de loterie à côté. La pratiquante a souri et a dit : " Okay, nous attendrons que vous ayez gagné" Lorsqu’il est repassé un instant plus tard, il a jeté un regard en direction de la pratiquante qui lui a demandé toujours souriante " Alors, avez-vous gagné ? tout en lui tendant l’imprimé. L’homme l’a pris cette fois-ci et a demandé de quoi il s’agissait. Elle lui a dit que des gens respectueux des lois en Chine étaient massacrés parce qu’ils croyaient dans les valeurs d’Authenticité, Compassion et Tolérance ?


" Pourquoi me soucier de ce qui se passe en Chine ? " a répondu l’homme. La pratiquante lui a alors dit pourquoi des juifs, et spécialement ceux qui ont connu l’Holocauste, ne devraient pas rester indifférent à un génocide. Il a fini par comprendre et a reconnu en discutant que la persécution était définitivement une mauvaise chose.

 
Une pratiquante distribue des imprimés à propos de la persécution du Falun Gong en Chine .

Un habitant de Jérusalem, profondément touché en apprenant la persécution a déclaré : " Il est très triste que des valeurs telles qu’Authenticité, Compassion, Tolérance ne fassent pas partie des valeurs du régime communiste chinois. Bien que le Falun Gong ne soit pas un système politique ou révolutionnaire, les dirigeants là-bas comprennent bien que s’il se répand, il nécessitera un changement majeur au sein du régime – dont le fondement n’est ni la grâce ni la tolérance. "

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.