Plus d'un millier de pratiquants de Falun Gong d'Europe marchent dans Paris

Samedi 30 septembre 2017, plus de 1300 pratiquants de Falun Gong de 31 pays d’Europe ont tenu un rassemblement, place de la Bourse à Paris. L’évènement a été suivi d’une marche conduite par l’ensemble Tian Guo Marching Band, et composée d’une équipe de tambours de taille, d’une danse du dragon, de danseuses aux lotus et d’une démonstration des exercices du Falun Gong.


Outre son aspect culturel, le défilé mettait l’accent à travers ses différentes sections sur 18 ans de persécution brutale par le Parti communiste chinois. Des femmes entièrement vêtues de blanc tenaient des couronnes entourant les portraits de pratiquants de Falun Gong persécutés à mort par le régime chinois, de grandes bannières alertaient l'opinion sur les atrocités de prélèvement forcé d’organes approuvés par l’état sur des pratiquants de Falun Gong de leur vivant en Chine, un peu plus loin bannières et pancartes encourageaient les citoyens chinois à démissionner du PCC et de ses organismes affiliés pour assurer leur sécurité.


Partie de la place de la Bourse, la marche a suivi des artères bondées; passant par la place de l’opéra, puis le Palais royal pour finalement arriver au Louvre deux heures plus tard, en fin d’après-midi.


 
Tian Guo Marching Band au rassemblement place de la Bourse
 
 
 
 
 

 
 
Françoise Hostalier, membre de l'Assemblée nationale et Anastasia Lin, Miss Monde Canada, marchaient côté à côte en tête du défilé
 
 
 
 
 
 
 
 

Françoise Hostalier, membre de l'Assemblée nationale et Anastasia Lin, Miss Monde Canada, marchaient côté à côte en tête du défilé. Mme Hostalier a exprimé son appréciation pour les pratiquants de Falun Gong venus d'autres pays pour participer à la marche.


Un grand nombre de gens ont commenté le caractère pacifique et joyeux du défilé en dépit de la persécution dénoncée, estimant qu’en ces temps troublés le monde avait tout spécialement besoin de ce type d’énergie


Historique

En 1999, Jiang Zemin, alors chef du Parti communiste chinois, ignorant les autres membres du Comité permanent du Politburo, lançait la violente répression du Falun Gong.


La persécution a conduit à la mort de nombreux pratiquants de Falun Gong ces 18 dernières années. Un grand nombre ont été torturés pour leur foi et même tués pour leur organes. Jiang Zemin est directement responsable du lancement et de la poursuite de la persécution brutale.


Sous sa direction personnelle, le Parti communiste chinois a créé le 10 juin 1999 un organe de sécurité extralégal, le"Bureau 610". Ignorant les forces de police et le système judiciaire l’organisation exécute la directive de Jiang s’agissant du Falun Gong : ruinez leurs réputations, épuisez-les financièrement et détruisez les physiquement.


Compte tenu de la censure de l’information par le régime, le nombre exact de pratiquants ayant perdu la vie sous la persécution est à ce jour inconnu.

Documents de référence :

Falun Gong : La pratique

Falun Gong- Enseignements et croyances

Prélèvement forcé d’organes

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.