"j’ai découvert le Falun Gong après toute une vie à explorer d’autres voies spirituelles"

Eva Marie pratiquait depuis plusieurs années une voie spirituelle originaire du Japon et l’avait même enseignée. Un jour en 1997, alors qu’elle était assise en méditation, une pensée apparut clairement dans son esprit : " Qu’es- tu es en train de faire ? Il y a un autre moyen de se connecter à Dieu." Eva sentit que ce message était vrai, elle décida donc d’abandonner la voie spirituelle qu’elle pratiquait depuis longtemps.

 

Eva Marie

Eva Marie convoqua tous ses disciples et leur dit qu’elle ne pratiquerait plus cette voie spirituelle, ayant cessé de croire que c’était une voie juste. En conséquence, sa principale source de revenus s’est arrêtée brusquement.


En regardant rétrospectivement ce moment d’il y a 20 ans, elle a dit : “J’ai arrêté toutes pratiques spirituelles, et tous mes revenus ont cessé. J’ignorais où se trouvait la voie juste, et quoi faire ensuite. J'ai senti que je n'avais rien et nulle part où aller."


La foi est essentielle

Eva Marie est née dans une ferme près de Cologne, en Allemagne, et a grandi dans une famille catholique traditionnelle. Elle allait à la messe chaque dimanche dans son enfance. La vie religieuse peut être une habitude pour les adultes, mais elle a noté que cela peut être un fardeau pour les enfants. Eva Marie a déclaré:"Pour moi, la religion signifie discipline, punition, mort et peur. Bien sûr, il ya un peu d’amour. Mais il s’agit davantage d’endurer la douleur. Je ne ressentais pas de compassion. À la messe, je sentais qu’il y avait beaucoup de choses qui n’étaient pas droites : prêcher d'une manière et faire les choses d'une autre manière ".


Même si elle avait une certaine résistance, et se tenait éloignée spirituellement de toute discipline et formalité religieuses, elle croyait en l'existence de Dieu. Elle disait : " Ma mère croyait en Sainte Marie. " Elle allumait un cierge et priait quand elle avait de grosses difficultés. Elle m’a permis de sentir que Dieu nous guide. Croire en Dieu est essentiel dans tous les domaines. Cela m'a beaucoup influencée. "


Chercher un chemin vers Dieu

Elle a décidé d'étudier la psychologie à l'âge de 32 ans. Elle était désireuse d'apprendre ce qui motivait l'action humaine et aussi quelle relation existait entre l'action humaine et la vie.


Elle envisageait de gagner sa vie après son diplôme comme conseillère psycho-thérapeute. De plus, elle voulait devenir guide spirituel. Elle avait conscience que "la science ne peut pas tout expliquer. La psychologie est une science nouvelle et, comme d'autres disciplines, elle ne peut résoudre nos problèmes qu'à un certain niveau ".


Ainsi elle essaya l'une après l'autre différentes écoles spirituelles, en quête du plus haut niveau de sagesse que la science puisse offrir, tout en apprenant la psychologie. Elle a dit: "Je croyais profondément qu'il y avait quelque chose entre le ciel et la terre. Ce que nous avons, ce n’est pas seulement notre corps. L’esprit existe vraiment. Mais je n’avais pas trouvé la voie pour m’y connecter."


Eva Marie a poursuivi ses études jusqu'à 37 ans. Elle restait déterminée à trouver un moyen de se connecter à une vie de haut niveau.


Rencontrer le Falun Gong

Après avoir obtenu son diplôme, Eva Marie a ouvert un centre de formation sur les relations de travail et la communication. À l’automne 1998, elle et une autre psychologue ont participé à une session de formation. Elles ont remarqué que la salle de cours était fermée de l’intérieur pendant la pause déjeuner. On leur a dit que l’organiseur de l’atelier pratiquait le Falun Gong à l’intérieur.


“Qu’est-ce que le Falun Gong?” a-t-elle demandé. L’organisateur lui a montré les exercices et lui a donné quelques livres de Falun Gong.


Chez elle ce soir là, Eva Marie a couché son fils de trois ans et s’est assise pour lire le livre Zhuan Falun. Elle s’est souvenue : “Mes larmes coulaient en en lisant certaines parties. J’étais secouée. Ce livre révèle tous les secrets du ciel. C’est une veritable révélation !”


Elle a terminé de lire le livre en deux jours. Elle était particulièrement touchée par certaines châpitres dans le livre, telles que 'la Possession par des esprits'. “J’ai compris que la soi-disant énergie de beaucoup de gens était en fait de mauvaises choses dans d’autres dimensions” a-t-elle dit.


“Tout ce que j’ai appris auparavant a servi à voir si j'étais capable discerner le bien du mal. J’ai compris que j’avais expérimenté les voies spirituelles que je pratiquais au cours de plusieurs vies antérieures. C’était un test pour voir si j’avais la détermination de pratiquer Dafa. J’ai pleuré en en prenant conscience.”


“Après avoir lu ce livre” a-t-elle poursuivi, “j’ai compris que le Maître me guidait dans ma vie et prenait soin de moi. Le Maître nous enseigne qu’il nous a débarrassés des mauvaises choses. J’ai dit en moi-même : “Je suis la voie juste à présent ! tout ce que j’ai expérimenté jusque là était un test en preparation d’aujourd’hui.”


Sensibiliser sur la persécution en Chine

Le Parti communiste chinois (PCC) a initié la persecution brutale du Falun Gong en juillet 1999 ; Eva Marie et d’autres pratiquants de Falun Gong d’Allemagne ont travaillé ensemble pour organiser divers évènements afin d'alerter l’opinion concernant la persecution, et avec le gouvernement et les organisations non-gouvernementales.


“Je chéris la pratique du Falun Gong” a déclaré Eva Marie. “Je vais utiliser tout ce que j’ai pour révéler la persecution jusqu’à ce qu’elle prenne fin. Aucun pouvoir ne peut m’en empêcher. Je vais continuer mes efforts pour presenter largement le Falun Gong et dénoncer la persecution afin d' aider à l’amener à sa fin.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.