Présenter le Falun Gong dans la ville de Gand

Capitale de l’ancien comté de Flandre, grande cité drapière et commerçante, puis ville natale de Charles Quint, Gand conserve encore aujourd’hui un riche patrimoine architectural. Elle n'en est pas moins animée par une vie culturelle intense qui en fait un centre touristique de tout premier plan.


Le 16 septembre 2017, les pratiquants de Falun Gong ont pris part à l’OdeGand, un festival de musique réputé. À cette occasion les visiteurs affluent sur le Kouter, place historique et lieu de rencontre dans le centre de Gand. Un grand nombre de gens ont ainsi pu se familiariser avec le Falun Gong, discipline traditionnelle pour le corps et l’esprit issue de Chine.

 

 
Présenter le Falun Gong au public sur le Kouter de Gand.


Un homme a interrogé une pratiquante : "Je suis allé deux fois en Chine, mais je ne comprends pas pourquoi le gouvernement chinois n’accepte pas le Falun Gong. Pourriez-vous m’éclairer là-dessus ? "


Celle-ci lui a expliqué comment les principes au cœur du Falun Gong n’avaient pas eu l’heur de plaire à la dictature communiste et son idéologie d’athéisme. Comment en était résulté une propagande calomnieuse, notamment le canular meurtrier de l’ auto-immolation sur la place Tiananmen, et la persécution de millions citoyens chinois innocents adhérant à ces principes d’Authenticité-Bonté-Tolérance, et améliorant leur santé et leurs standards moraux.


L’homme a écouté avec intérêt et apprécié la réponse à ses questions. Il a demandé avant de partir " Mais pourquoi pratiquez-vous le Falun Gong ici en Belgique ? " A quoi son interlocutrice a répondu " Pour devenir une meilleure personne ! "


Une femme du nom de Marie a déclaré " C’est une chance que de pouvoir voir les exercices de Falun Gong :" Puis indiquant une enfant faisant les exercices Marie s’est exclamée : "Regardez là ! N’est-ce pas magnifique ? " Elle a alors appris que les parents de la fillette avaient été persécutés en Chine pour leur pratique du Falun Gong. Ils avaient finalement pu s’enfuir de Chine, et avaient surmonté quantité de difficultés avant d’arriver finalement en Belgique. Marie a montré une grande empathie avec leur histoire, et était touchée par la force de leur foi. Elle est restée une bonne dizaine de minutes à regarder l’enfant faire les exercices. Elle a finalement expliqué : " Bien que je vive assez loin du site de pratique des exercices, je vais faire en sorte d’y aller et d’apprendre le Falun Gong ! C’est la première fois de ma vie que j’éprouve un sentiment aussi spécial !


Une autre femme était elle aussi touchée en regardant la jeune pratiquante faire les exercices et a déclaré avec des yeux embués de larmes " Tout mon stress a disparu, c’est vraiment extraordinaire ! "


Jan, un habitant de Gand est resté un long moment à discuter avec un pratiquant afin d’en savoir plus à propos du Falun Gong. Dès le lendemain il est venu se joindre au site de pratique de groupe dans le Parc de la Citadelle et a appris les exercices.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.