Une femme du Hunan meurt un mois après sa condamnation à une peine d’emprisonnement

Une habitante du canton de Shimen est morte à peine un mois après avoir été condamnée à trois ans d’emprisonnement pour son refus de renoncer au Falun Gong, discipline spirituelle persécutée par le régime communiste chinois.


Mme Zhu Guilin, 53 ans, avait été détenue à plusieurs reprises pour ses convictions depuis que la persécution a commencé en 1999. Son mari a fini par divorcer sous la pression et son employeur a mis fin à son emploi.


La dernière arrestation de Mme Zhu a eu lieu fin juillet 2017, quand elle a été arrêtée à l'épicerie. La police l'a conduite au centre de détention local le lendemain, mais ils ont dû la libérer sous caution lorsque son examen médical obligatoire a indiqué une pression sanguine anormalement haute. Faute de quoi ils ont posté deux policiers à l’extérieur de sa maison assignés à sa surveillance. Dix jours plus tard, le tribunal local l'a condamnée à trois ans de prison.


Comme sa tension artérielle restait élevée, elle a obtenu un report de peine. Mais les policiers sont restés devant de sa maison.


L'état de Mme Zhu a continué à empirer. Elle a fait un accident vasculaire cérébral et est décédée le 31 août.


Voir également:

Ms. Zhu Guilin from Shimen County Persecuted for Over a Decade
Baimalong Forced Labor Camp in Zhuzhou City, Hunan Province, Detains Falun Dafa Practitioner Ms. Zhu Guilin Past the Legal Limit


Version chinoise :
湖南常德石门县朱桂林被迫害离世

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.