Marienplatz, Munich : " Nous devons nous lever et dénoncer ces crimes".

Le 2 septembre 2017, les pratiquants de Falun Gong ont tenu des activités sur Marienplatz, à Munich, Allemagne, afin de dénoncer la brutalité de la persécution par le Parti communiste chinois (PCC) .


L'évènement avait lieu devant la nouvelle mairie de Munich et de nombreux passants se sont arrêtés pour lire l'information, regarder la démonstration des exercices et discuter avec les pratiquants. Beaucoup ont signé la pétition appelant à la fin de la persécution.


 
 
Le stand d’information du Falun Gong sur Marienplatz, Munich, le 2 septembre 2017.
 
 
Les gens signent la pétition condamnant la persécution.

Un touriste français a déclaré après avoir signé la pétition: "C'est vraiment bien que vous teniez cette activité ici. C'est important. Je vous souhaite de réussir."


Une dame a amené plusieurs de ses amis pour signer la pétition. Elle a dit qu'elle-même avait déjà signé à Sydney. Une de ses amise a dit en pleurant : "C’est horrible. Je signe immédiatement."

 
Petra Angerl soutient la campagne de signatures pour en finir avec la persécution.

Petra Angerl, commerçante retraitée d’une chaîne de magasins de vêtements, a dit que la persécution du PCC était trop horrible et la campagne de signatures une réponse efficace.


Adolf Ledl, un directeur des ventes d'Autriche, a dit être passé deux fois devant le stand de Falun Gong. Il allait à un rendez-vous la première, mais est revenu une deuxième fois après avoir rencontré son client. Il a regardé les bannières et a signé sans hésiter. "Nous devons nous lever et dénoncer ces crimes".a-t-il dit.


Rappel

Le Falun Gong a été rendu public en 1992 et s'est rapidement répandu dans toute la Chine en raison de ses effets bénéfiques sur l'amélioration de la santé et de la moralité. Près de 100 millions de personnes le pratiquaient en 1999.


Par jalousie et craignant de perdre son contrôle sur la population, Jiang Zemin, ancien chef du Parti communiste chinois (PCC), a lancé la persécution du Falun Gong le 20 juillet 1999.


La persécution a entraîné la mort de nombreux pratiquants de Falun Gong au cours des 18 dernières années. Davantage ont été torturés pour leur croyance et même tués pour leurs organes. Jiang Zemin est directement responsable d'avoir lancé et poursuivi la persécution brutale.


Le PCC dirige même avec l'aval de l'Etat des prélèvements d'organes à vif à des fins lucratives. En raison de la censure de l'information exercée par le PCC, le nombre exact de pratiquants morts sous la persécution reste à ce jour inconnu.

Documents de référence :

Falun Gong : La pratique

Falun Gong- Enseignements et croyances

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.