Une conférence de partages d’expériences organisée en Suède bénéficie aux participants

Le 3 septembre, la Conférence suédoise de partages d'expériences de Falun Dafa 2017 s'est déroulée à Stockholm. Douze pratiquants ont partagé leurs articles de compréhensions et d' expériences sur la base de l'étude du Fa et de la mise en pratique des enseignements de Falun Dafa .


 
Conférence suédoise de partages d’expériences de Falun Dafa à Stockholm le 3 septembre 2017.

Le travail de coordination est essentiellement cultiver et pratiquer

Mme Wang, une coordonnatrice bénévole, pratique Falun Dafa depuis le jour où il a été enseigné pour la première fois en Suède.


Quand Maître Li est venu en Suède en 1995, elle a constaté que le Maître était très patient lorsqu'il parlait avec les pratiquants occidentaux ou leur enseignait les exercices. Mais voyant les nombreuses choses à accomplir, Mme Wang n’arrivait pas à maintenir une bonne attitude et oubliait parfois de prendre les autres en considération. "Une fois, le Maître m'a pris à part et m'a dit que les autres étaient des compagnons de pratique, et que certains avaient mieux cultivé que moi. Il m'a dit de les traiter correctement; si je ne voulais pas avoir de regrets plus tard. Au fil des ans, j'ai toujours gardé les paroles du Maître à l’esprit. Quand j'étais impatiente envers les autres pratiquants, je me sentais alors coupable", a-t-elle dit.


Mme Wang a également compris que nous ne pouvons pas nous concentrer uniquement sur les résultats, car le processus fait partie de la cultivation. Elle a également commencé à mieux voir la force des autres pratiquants ainsi que ses propres lacunes. "Il m'a fallu beaucoup de temps pour apprendre à interagir et à communiquer avec les pratiquants occidentaux. Plus tard, en contactant les représentants du gouvernement, nous avons réussi à nous encourager les uns les autres et à abandonner l'esprit de recherche et l'attachement au confort. De cette façon, nous pouvons maintenant cultiver plus sincèrement, avec un cœur pur", a-t-elle dit.


 
 
 
 
Douze pratiquants ont partagé leurs expériences avec une traduction simultanée.

Regarder à l’intérieur

Anders, un pratiquant depuis plus de 20 ans, a partagé son expérience de regarder à l'intérieur lors des épreuves.


Trois semaines avant que sa société fasse un dépôt de bilan, Anders a eu de fortes démangeaisons sur ses jambes, lui rendant le sommeil difficile. "Les démangeaisons ne se sont pas arrêtées même après la faillite de l'entreprise. Avec peu de sommeil chaque nuit, je me sentais fatigué la plupart du temps ", a-t-il dit. Sa frustration a également affecté ses relations avec ses collègues, et ils ne se sont pas parlé pendant quelques mois.


Anders s'est rendu compte qu'il était temps pour lui de regarder à l'intérieur et de s'assurait qu'il avait suivi les principes de Falun Dafa: "En réfléchissant à mes paroles et à mes actions, j'ai remarqué que j'avais un fort ego dans certains domaines. Fait intéressant, plus je considérais ces problèmes de cultivation, mieux je pouvais voir à travers la situation au sein de l'entreprise." Peu à peu, il a changé d'attitude et a pris l'initiative de parler avec ses collègues. Ils ont réussi à rire ensemble et il a vu chez eux de nombreux points forts qu'il ne voyait pas auparavant.


"Une fois résolu le conflit avec mes collègues, j'ai constaté que les démangeaisons sur mes jambes avaient disparu", a-t-il partagé.


Une interview

Tobias a souvent rencontré des représentants politiques lors du forum politique annuel de la Semaine Almedalen dans la ville de Visby et leur a parlé de Falun Dafa et de la persécution en Chine. "Au cours des années, j'ai constaté que lorsque j’arrive à abandonner les attachements, mon environnement change également. Sans notions humaines, je ne ressens pas la pression et de nombreuses opportunités se produisent", a-t-il ajouté.


Lors de la Semaine Almedalen de cette année, une chaîne de radio l'a invité pour une interview, mais il devait arriver en moins d'une heure.


En dépit du peu de préparation pour l’émission, Tobias avait la forte volonté de toucher davantage de personnes en donnant l'information sur Falun Dafa et de ne rien laisser interférer. "Avec cette pensée, beaucoup d'interférences ont été balayées", a dit Tobias.


Grâce à cette expérience-ci et dans d'autres projets sur lesquels il travaillait, Tobias a dit qu'il pouvait sentir ses attachements être exposés et extirpés à la racine. "Dans mon cœur, je suis devenu plus sincère. Maintenant, je sais que nous devons affronter les attachements lorsqu'ils font surface, au lieu d'éviter le problème. De cette façon, nous pouvons les éliminer fondamentalement. Je suis très reconnaissant pour l'aide du Maître", a-t-il ajouté.

Un miroir

Cecilia a parlé d'un conflit de xinxing qu'elle a eu avec un autre pratiquant. "Nous avions l'habitude de travailler sur un projet depuis longtemps, en plus des études du Fa en groupe et des activités de Dafa." Un jour, cependant, ce pratiquant s’est mis en colère et a abandonné le projet coordonné par Cecilia. Cela a rendu Cecilia perplexe parce qu'elle n'avait rien remarqué qui n'allait pas jusque là .


"J'ai commencé à réfléchir à ce qui s'était passé", a dit Cecilia. Elle a alors compris qu'elle avait le même attachement que l'autre pratiquant: "C'est-à-dire que si je n’obtiens pas ce que je veux, je suis fâchée et frustrée. Dans une certaine mesure, ce pratiquant est comme un miroir qui reflète mon propre problème", a-t-elle dit. Depuis, elle a prêté une attention particulière à des choses qui la fâchaient quotidiennement et elle a pu progresser.


Alors que Cecilia continuait à travailler sur son attachement, un jour, elle a découvert que sa relation avec l'autre pratiquant était revenue à la normale, comme si rien ne s'était passé. Pour sa part, elle a appris que "la cultivation signifie vraiment de regarder en soi et de s'améliorer".


Les pratiquants qui ont assisté à la conférence ont dit que le partage des pratiquants était très bénéfique. "J'ai senti encore davantage combien la cultivation est sacrée et merveilleuse", a dit l'un d'eux.

Un autre pratiquant a dit: "Grâce au partage d’aujourd'hui, je vois maintenant les domaines où je suis à la traîne et suis déterminé à rattraper!"


Traduit de l’anglais de
Sweden: Experience-Sharing Conference Benefits Attendees


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.