Conférence annuelle de partage d'expériences de Falun Dafa à Londres, Royaume Uni

Le 27 août, les pratiquants du Royaume-Uni se sont réunis pour leur conférence annuelle de partage d'expériences du Falun Dafa à Londres .


Dix-huit pratiquants ont pris la parole lors de l'événement, et évoqué des aspects de leur cultivation et pratique, dont le fait de s'examiner intérieurement, d’être diligent et de surmonter les challenges tout en sensibilisant sur la persécution de Falun Dafa en Chine.


La conférence de partage d'expériences du Falun Dafa du Royaume-Uni a eu lieu à Londres le 27 août 2017.


Y mettre mon cœur

Mme Liang participe souvent à des activités dans le quartier chinois pour expliquer les faits concernant Falun Dafa à la population chinoise, et réfuter la propagande de haine du Parti communiste. « Une fois, lors d'un événement, je me souviens d'avoir regardé l'heure à plusieurs reprises, comme si j'espérais que l'activité prenne vite fin. Plus tard, j'ai compris que cette impatience n'est pas quelque chose qui appartient à un pratiquant. »

Comparé au passé, elle avait à présent plus de temps pour assister à ce type d'activités, mais son cœur n'était pas aussi sincère et pur qu'auparavant. Elle a déclaré : " Depuis lors, je me rappelle toujours de mettre mon cœur dans ce que je fais. Après tout, chaque opportunité ne m'est donnée qu'une seule fois et c'est un test pour voir si je peux satisfaire aux exigences du Fa et du Maître. "

Un site touristique célèbre attire un grand nombre de touristes chinois tous les jours, mais les pratiquants n'étaient disponibles que le week-end. Mme Liang, propriétaire d'un magasin, a décidé de prendre deux jours de repos supplémentaires chaque semaine. Plus tard, quelques autres pratiquants l'ont rejointe et leur groupe est maintenant en mesure d'y maintenir une présence quotidienne.

" Il y a toutes sortes de touristes et de guides touristiques chinois. Certains avaient de très mauvaises attitudes ou me crachaient des insultes ", a expliqué Mme Liang. « Mais je sais que je suis là pour sauver les gens et que tout ce qui m'arrive est une chance de m'améliorer. Je me demande souvent : me suis-je relâchée aujourd'hui ? Ai-je laissé passer des occasions pour sauver des gens ? Jusqu'à quel point y ai-je mis mon cœur, sur une échelle de un à dix ? "

Dix-huit pratiquants ont partagé leurs expériences de cultivation et pratique à la conférence.

Regarder à l'intérieur

Mme He se rend également dans le quartier chinois pour sensibiliser les esprits. " Pour moi, c'est un processus constant de regarder à l'intérieur et de m'élever. " Elle a dit qu'elle essayait de traiter tout le monde avec compassion. " Certains Chinois ont été influencés par le régime communiste et tiennent des propos sarcastiques ou font semblant de ne pas me voir. Mais ils ne peuvent pas dissuader de faire ce que je dois faire, car je sais que je pourrais être leur seule chance d’apprendre la vérité. "

Un jour, un homme dont le père était un haut fonctionnaire en Chine est passé tout près mais il ne voulait pas écouter Mme He. Avec patience et compassion, elle a discuté avec lui et l'homme est progressivement devenu réceptif. En fin de compte, il a accepté de démissionner de son adhésion aux organisations communistes et a remercié Mme He encore et encore.

Ne pas juger les autres

Patrick, un pratiquant occidental, a partagé comment il a participé à des activités de sensibilisation au British Museum au début de cette année. C'est un lieu emblématique que visitent de nombreux touristes chinois. Il a raconté un incident lors duquel un Occidental ayant une attitude négative envers Dafa s'est tenu longtemps près des pratiquants s’adressant dans leur langue aux touristes chinois en disant de mauvaises choses à propos du Falun Dafa.

Patrick a dit que cette expérience lui avait appris la patience et comment considérer les choses du point de vue des autres. "Il avait des incompréhensions et affirmait que Falun Dafa recevait des fonds de divers organismes. J'ai expliqué que ce n'était pas vrai et il a semblé le comprendre. " Après avoir parlé pendant un long moment, Patrick a commencé à s’impatienter et a dit à l'homme : " Le Parti communiste est un régime qui tue les gens. Un point c'est tout ! " L'homme était agacé et a répondu : " Je n'aime pas votre façon de parler. Vous ne m'avez pas du tout écouté."

Réalisant son erreur, Patrick a changé et s'est concentré sur l'écoute. Après que l'homme ait longuement parlé du massacre de Tiananmen en 1989, Patrick l'a remercié pour avoir fourni ces excellents arguments. L'homme a eu l'air ravi et la conversation s'est poursuivie calmement.


Pour mieux comprendre l'homme, Patrick est allé dîner avec lui. « Pendant que nous mangions, il a encore mentionné qu'il pensait que Falun Dafa recevait des fonds. Mais à la fin, il m'a dit : "Maintenant, je n'ai aucune raison de ne pas vous croire. Alors, pouvez-vous m'aider à apprendre les exercices ?" Patrick a vu que l'homme n'avait plus de malentendus et il était heureux pour lui.

Tolérance et altruisme

Tili, une autre pratiquante occidentale, a déclaré qu'en parlant aux gens dans le quartier chinois, elle avait appris à abandonner l'égoïsme.

Un jour, en constatant qu’elle avait des pensées négatives envers un pratiquant chinois, Tili a trouvé un endroit tranquille pour s'asseoir et regarder à l'intérieur. " Je me suis demandée : qu'est-ce qui, précisément, te fait détester ce pratiquant ? Je savais que c'était mon égoïsme. Ensuite, je me suis demandé : quel est ton plus grand défi ? Je me suis rendu compte que c'était ma réticence à me changer moi-même. À ce moment-là, j'ai compris que, si je ne me change pas et que je veux que les choses soient faites à ma façon, je suis comme les forces anciennes. En d'autres termes, je dois abandonner l'égoïsme et me conformer au Fa. "

Tili a déclaré que, dans sa compréhension, les forces anciennes essayaient d'éliminer ceux qu'elles considéraient avec mépris. Elle a déclaré : "En tant que pratiquants, nous ne pouvons pas faire cela. Nous devons avancer sur le chemin arrangé par le Maître. Alors, peu importe la façon dont les gens me traitent, et peu importe les difficultés, je chéris toutes les occasions d'aider à sauver les gens. "

Retours de l’auditoire

Après la conclusion de la conférence, de nombreux participants ont dit en avoir beaucoup appris. Un d’eux a expliqué : " Le partage des autres pratiquants me fait réfléchir à la véritable cultivation. J'ai participé à plusieurs activités de clarification de la vérité, mais ai-je regardé en permanence en moi-même et me suis-je acquitté de mes responsabilités avec un cœur pur ? Si ce n'a pas été le cas, j'étais simplement en train de suivre la routine et j'ai manqué de la compassion nécessaire pour sauver des gens. C'est sur quoi je dois travailler. "

" J'ai été profondément touché quand d'autres pratiquants ont parlé de regarder à l'intérieur", a dit un autre pratiquant. "Moi aussi, j'ai besoin d'une volonté forte pour m'élever. C'est la seule façon de sauver plus de personnes. "

Faisant écho à cela, un autre participant a déclaré : " J'ai réalisé grâce aux partages d'aujourd'hui que je dois être responsable envers les êtres de ma région. "

Version anglaise :
UK Falun Dafa Experience-Sharing Conference Held in London

Version chinoise :
英国学员召开2017年修炼心得交流会

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.