Province du Guangdong : Un enseignant soumis aux travaux forcés dans un centre de détention
 

Province du Guangdong : Un enseignant soumis aux travaux forcés dans un centre de détention

M. Liang Jianjun, pratiquant de Falun Gong, est également enseignant à l’école de formation professionnelle de la ville de Lechang. Il a été détenu plus de deux mois dans le Centre de détention Sangongli à Lechang, et forcé à fabriquer des fleurs artificielles avec des matériaux toxiques. Son avocat lui a rendu visite à six reprises ces deux derniers mois.

L’épouse de M. Liang s’est rendue de nombreuses fois au " Bureau 610 " de Lechang pour demander la mise en liberté de son mari, mais Huang Xuebin, le chef du Bureau 610 l'a constamment évitée. L'unique fois où elle l'a rencontré, il l'a menacée de l'arrêter si elle continuait à parler du Falun Gong.

De nombreuses lettres d'appel réclamant la libération de M. Liang ont été postées dans le quartier où réside Huang Xuebin, le chef du Bureau 610. Il a été furieux en l’apprenant et a menacé d'arrêter davantage de pratiquants.

Il a contacté le frère de M. Liang et lui a montré les photos de plusieurs pratiquants de Falun Gong. Huang lui a dit d'identifier toute personne impliquée dans l'écriture des lettres d'appel.

Huang a même essayé de prendre l’épouse de M. Liang en faute et la fille d'une pratiquante a été soumise à des pressions pour obtenir davantage d'informations à son sujet. Huang a menacé de l’emprisonner si elle refusait de coopérer.

Arrêté sur son lieu de travail

Des policiers en civil des Services de la sécurité intérieure, le Bureau 610 et le Comité des affaires politiques et légales se sont rendus, le matin du 25 mai 2017, au bureau de M. Liang. Sans s’identifier ni présenter de mandat de perquisition pièce d'identification ni de mandat de perquisition, et ils ont arrêté M. Liang.


Ils l'ont d'abord emmené à son domicile qu'ils ont fouillé. Puis ils l'ont emmené à la Division de la sécurité intérieure. Il a été interrogé pendant six heures avant d'être transféré au Centre de détention de Sangongli ce soir-là. Sa famille n'a été mise au courant que plusieurs jours plus tard.


Version chinoise : 广东乐昌市教师梁剑君被关看守所奴役

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.