Présentation du Falun Dafa en Inde “Dix-huit ans de persécution c’est trop long”

Au Ladakh, la partie la plus septentrionale de l’Inde, à 3500 mètres d’altitude dans les Himalayas, le 23 juillet, deux pratiquantes de Falun Gong ont déployé bannières et posters afin de sensibiliser sur la persécution longue de dix-huit ans du Falun Dafa en Chine continentale. " 18 ans de persécution c’est trop long." pouvait-on lire bien visible au-dessus de l'information affichée.


Le jour marquant les 18 ans de persécution, un déploiement de bannières et d’affiches aide les gens à comprendre les faits.

Un jeune homme signe une pétition de DAFOH (Doctors Against Forced Organ Harvesting.)

Dans la rue principale de Leh, la plus grande ville du Ladakh, les pratiquantes ont commencé à disposer affiches et bannières dès le matin. Elles avaient avec elles des dépliants en plus de 30 langues. Elles avaient le soutien des propriétaires d’une auberge locale et des boutiques environnantes.


De nombreuses personnes sont touchées par l’information concernant Falun Dafa affichée dans la rue principale de Leh, en Inde, au-dessous du Palais de Leh, le 23 juillet 2017.

À peine l’information mise en place, un policier local est arrivé pour signer une pétition adressée aux Nations Unies afin d' aider à mettre fin à la tuerie de pratiquants pour leurs organes en Chine. Ceci probablement grâce aux efforts d’une pratiquante qui pendant des années a fait le tour des postes de police et des tribunaux et distribué des documents d’information à propos des atrocités se produisant en Chine.

Une pratiquante de Falun Dafa tend un dépliant en Tibétain à une vieille femme Ladakhi, qui tient un moulin à prières.

Un homme Ladakhi accompagné de sa fille signe la pétition DAFOH.

Comme lors des présentations des années précédentes, des voyageurs de tous âges du Ladakh et du Cachemire, d’autres parties de l’Inde, et même d’autres endroits du monde ont répondu de tout leur cœur aux documents montrant la beauté du Falun Dafa. Ils ont été profondément touchés par les bannières expliquant la persécution, et ont trouvé difficile de croire que ces atrocités continuent à se produire aujourd’hui. Beaucoup ont signé directement la pétition sans qu’on le leur demande.


De nombreux habitants étaient reconnaissants et heureux de revoir l’information du Falun Dafa exposée dans leur ville après deux étés. Ils espèrent en voir davantage dans les semaines à venir. Beaucoup d’entre eux ont remercié les pratiquants, leur souhaitant bonne chance et leur prodiguant des mots d’encouragement.


Un groupe de Brahma Kumaris, groupe spirituel du Gujarat, reconnaît Falun Dafa suite à de précédents évènements à leur siège social.

Un jeune indien est resté longtemps à regarder un enfant emprisonné avec sa mère pour leur pratique du Falun Dafa sur une reproduction de peinture,

Le garçonnet et son grand frère regardent des photos de gens pratiquant Falun Dafa dans le monde entier.

Un jeune garçon, deux marque pages de Falun Dafa à la main, regarde un poster d’une veillée aux chandelles commémorant les pratiquants ayant perdu la vie suite à la torture en Chine, à Washington DC.

Des gens entourent une pratiquante du Falun Dafa et l’écoutent expliquer les atrocités sévissant actuellement en Chine.


Version anglaise :
Falun Dafa Display in India: “Eighteen Years of Persecution Is Too Long”

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.