Une résidente du Danemark demande justice pour son beau-frère, torturé à mort en Chine en raison de sa croyance

Il y a quelques jours, Mme Wei Zaiqun, résidente du Danemark, a reçu un message de sa famille en Chine selon lequel le mari de sa sœur, Chen Guangchong, était dans un état critique en prison.


M. Chen était détenu pour sa croyance en Falun Gong, une discipline spirituelle persécutée par le régime communiste chinois. Mme Wei et d'autres pratiquants de Falun Gong au Danemark ont organisé un rassemblement devant l'ambassade de Chine à Copenhague le 27 juillet 2017 pour demander sa libération immédiate.


C'est avec tristesse qu'ils ont appris, le lendemain, que M. Chen était décédé. Quand il était dans le coma, plus de dix gardiens de prison le surveillaient pour prévenir la divulgation de leur crime.

 
Des pratiquants de Falun Gong manifestent devant l'ambassade de Chine le 27 juillet 2017.

Les sœurs de Mme Wei, Wei Ziaxiu et Wei Zaihui, ont également été persécutées pour leur croyance en Falun Gong. Elles sont emprisonnées depuis plus de deux ans sur une peine de sept ans. La mort de M. Chen survient seulement six mois après le début de sa peine de trois ans d'emprisonnement en février de cette année.


Les membres de la famille de Mme Wei en Chine reçoivent rarement d'informations concernant ses sœurs ou son beau-frère. Il y a quelques jours, la famille de M. Chen a été avertie par les autorités de la prison de Jiazhong dans la ville de Leshan, province du Sichuan, que M. Chen était dans un état critique et que ses pupilles étaient dilatées.


Le frère aîné de M. Chen et un voisin se sont rendus à l'hôpital de la prison. Ils n'ont pas été autorisés à apporter quoi que ce soit dans la salle, par même un morceau de papier ni à prendre une photo.


Sept gardiens gardaient la salle. Le frère de M. Chen l'a vu étendu inconscient sur un lit . Il avait l'air pâle et sa tête avait été rasée. Il était nu et recouvert d'un morceau de tissu.


Le frère de M. Chen l'a appelé par son nom et n'a reçu aucune réponse. Il a ensuite demandé à un gardien de prison :" Comment un homme en bonne santé peut-il être ainsi ? Pourquoi sa tête est-elle rasée ? " Le gardien de prison a déclaré que M. Chen avait eu une hémorragie cérébrale, mais qu'il était trop tard pour une intervention chirurgicale.


Mme Wei a déclaré au journaliste : " M. Chen a retrouvé une bonne santé après avoir commencé la pratique du Falun Gong. Une de ses jambes était devenue invalide à la suite d'un accident de voiture, mais après avoir appris le Falun Gong, il a retrouvé la capacité de marcher. Depuis, il était heureux, facile à vivre et attentionné envers les autres. Un tel homme a été torturé à mort. Le régime communiste chinois doit être tenu responsable. "


Voir également :

Des sœurs, dans la province du Sichuan, condamnées à sept ans de prison

Une pratiquante de Falun Gong au Danemark demande de l'aide pour secourir ses sœurs illégalement détenues en Chine


Version chinoise :
陈光忠被迫害致死 丹麦亲人谴责中共暴行(图)

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.