S’élever en recueillant des cas de persécution locale

Le Maître a dit:

Exposer les policiers malveillants et les mauvais individus et rendre public les méfaits qu’ils ont commis joue un très grand rôle pour secouer et restreindre ces individus malveillants dépourvus de rationalité, en même temps en clarifiant la vérité à la population locale on expose directement la persécution perverse en générant une prise de conscience, c’est aussi un bon moyen pour sauver les gens empoisonnés et dupés par les mensonges. J’espère que tous les disciples de Dafa et les nouveaux élèves en Chine continentale vont faire cela et bien le faire. ( " Commentaire" dans Points essentiels pour un avancement diligent)


Au cours des dernières années, j’ai recueilli et compilé des cas de persécution locale et je les ai transmis au site Minghui.


Les débuts

Après la publication du commentaire ci-dessus du Maître, les pratiquants locaux ont recueilli des informations sur des cas de persécution dans notre région. J’ai travaillé un peu à ce sujet. Un pratiquant m’a demandé à nouveau d’aider à ce genre de travail au début de l’année 2008. Cet effort n’a pas été très loin et s’est terminé rapidement.


En 2009, notre coordinateur a organisé une suite à ce travail à partir de 2008 et m’a demandé d'aider à nouveau. Cela a était achevé après avoir surmonté beaucoup d’obstacles. Le rapport était en format tableau avec des statistiques et traitait davantage de cas. Il n’y avait pas suffisamment de détails concrets pour les cas graves, surtout les morts et les peines sévères.


Des pratiquants n’ont pas soumis de cas pour le rapport parce qu’ils avaient peur des représailles des malfaiteurs et que cela pourrait rendre plus difficile de clarifier la vérité aux populations locales. Un pratiquant a soumis des cas au site de Minghui sans l'approbation ni le consentement de quiconque.


En 2013, nos pratiquants locaux confrontés à la persécution dans le camp de travail ont été invités à présenter par écrit leurs expériences. J'ai écrit la mienne et aidé d'autres pratiquants à écrire les leurs. Certains pratiquants ont résisté, donc rien n'a été soumis. Personne n’osait garder les affaires classées et elles ont été détruites à la fin.


Des pratiquants ont consacré beaucoup d’efforts à présenter leurs cas par écrit et d'autres ont travaillé diligemment pour aider. À la fin, les précieux documents n’ont pas pu être conservés pour des raisons de sécurité.


Alors qu’il était nécessaire de relancer le projet, il y a eu d'autres obstacles : certains pratiquants ne voulaient pas, certains étaient décédés, d'autres avaient déménagé, et certains n’arrivaient pas à se souvenir des détails de ce qui s’était produit il y a des années.


Mission et Responsabilité

Même si j’avais aidé à recueillir chaque cas de persécution et a fait ma part de travail, je doutais encore de l'utilité du projet. Après avoir étudié le Fa, je me suis rendu compte que le Maître accordait une attention particulière à la persécution subie par les pratiquants.


Je prêtais toujours attention aux pratiquants locaux persécutés et m’inquiétais pour eux. Je connaissais la plupart des cas. Pendant un certain temps, j'entendais souvent les mots "mission" et "responsabilité" et je les voyais intérieurement, mais je ne me suis pas éveillé à ces signes.


Le Maître a dit :

Depuis le jour où il a été créé, il a été établi comme une fenêtre pour la cultivation et pratique et les échanges des disciples de Dafa, sa mission est de rendre compte de manière opportune de la persécution des disciples de Dafa ; les reportages de Minghui ne sont pas basés sur des informations de troisième main, mais ce sont plutôt des documents de première main obtenus directement. (" Enseignement de la Loi donné à la conférence de Loi marquant le dixième anniversaire de la création du site Internet Minghui "dans Enseignement de Fa dans les conférences X)


Espérer la fin imminente de la persécution n’est qu’un souhait, dévoiler, traiter la persécution avec la pensée droite est précisément ce que les disciples de Dafa doivent faire.“(" Enseignement du Fa à la Journée mondiale du Falun Dafa ")


Pourquoi avais-je été choisi pour travailler sur les cas de persécution chaque fois ? Pourquoi faisais-je toujours attention à la situation de la persécution locale ? Après avoir étudié le Fa, j’ai compris petit à petit qu’exposer la persécution pouvait être ma mission et ma responsabilité. Je réalise à présent que grâce à mon travail, davantage de personnes pouvaient comprendre la vérité, ce qui les empêcherait de commettre davantage de crimes.


Avec la protection du Maître, je n’ai pas commis de fautes majeures au cours des 17 années de persécution. N’ayant aucun soucis dans ma vie personnelle, je pouvais me concentrer sur l’étude du Fa et je faisais bien mon travail de Dafa. Même si j’avais beaucoup d’attachements et n’avais pas bien cultivé, j’ai pris conscience que je ne pouvais plus compter sur les autres. Deux pratiquants diligents qui travaillaient avec moi sur les cas ont disparu ; un autre pratiquant a laissé tomber. Je devais assumer la responsabilité d’exposer la persécution locale.


Trois pratiquants ont été arrêtés et envoyés en centres de rééducation en 2012 et 2013. J'ai signalé leurs cas sur le site de Minghui. Plus tard, j'ai eu mon propre compte de messagerie Minghui.


Les deux dernières années

J'avais lu des articles d'autres régions de Chine sur le site de Minghui qui résumaient leurs cas de persécution locale. J'étais impatient de faire de même. J'ai cherché sur le site de Minghui, mais n'ai pas pu trouver beaucoup d'informations sur notre région. Je me suis décidé à y travailler étape par étape.


Avec les crimes de prélèvement d'organes exposés au début de 2014, les pratiquants de notre ville ont commencé à enquêter sur les cas de décès et à voir si certains cas étaient liés au prélèvement d'organes. J'étais l'un des quatre pratiquants à y travailler.


Nous avons effectué des recherches approfondies. Nous sommes revenus sur certains cas sur lesquels nous n'avions pas osé enquêter dix ans plus tôt parce que nous craignions la perversité et n’avions pas le courage de faire face à leurs familles. Même si certaines familles ne nous ont pas bien accueillis et ont refusé de coopérer avec nous, nous avons fait des progrès et avons obtenu beaucoup plus d'informations.


J'ai configuré une base de données pour tous les cas et j'ai utilisé un disque dur protégé par mot de passe pour les stocker. Après les avoir compilés et édités, j'ai envoyé trois rapports récapitulatifs à Minghui successivement : l'un concernant les cas de décès, l'un concernant les pratiquants condamnés à des peines de prison et un autre à propos des pratiquants ayant écopé de peines de camps de travail.


Au cours de la période pendant laquelle je travaillais sur les rapports, les locaux qui avaient installé l’antenne parabolique de NTD (qui peut recevoir une programmation non censurée) ont reçu des messages de menaces sur leurs programmes. J'ai écrit un article à ce sujet et l'ai soumis à Minghui. Les messages ont disparu peu de temps après.


Les moniteurs de télévision dans certaines banques de notre région diffusaient des messages demandant aux gens de ne pas utiliser de billets avec des mots du Falun Dafa écrits dessus. J'ai aidé à écrire une lettre aux responsables de la banque qui leur parlait de Dafa et des principes de rétribution. La lettre a été publiée sur Minghui, et les pratiquants locaux ont distribué la lettre aux fonctionnaires et aux employés de la banque. Un pratiquant a donné la lettre à un directeur de banque. Peu après, tous les moniteurs de télévision de cette banque ont cessé de diffuser ces messages.


Ma compréhension

Etudier le Fa m'a aidé à comprendre les principes derrière le projet. Je savais que le Maître nous avait dit de le faire et que ce sont les choses que nous devrions faire. Je me suis senti soutenu en travaillant au projet.


Je me suis rendu compte que ceux d'entre nous qui participaient au projet devraient maintenir de fortes pensées droites et ne pas avoir peur de la persécution, ni même y penser. Nous devrions nier la persécution imposée par les forces anciennes.


J'ai maintenu mon enthousiasme et j'étais patient. J'ai traité les pratiquants persécutés et leurs familles comme ma propre famille. Leurs affaires sont mes affaires. Au cours de mon enquête, j'ai travaillé soigneusement. J'ai posé des questions détaillées, les ai écoutés patiemment et j’ai soigneusement examiné tous les aspects avant de finaliser les cas et de les soumettre. Au moment des fêtes, j’achetais des cadeaux pour les familles de pratiquants décédés et leur témoignais de la chaleur et de l’intérêt.


J'ai cultivé la compassion. En exposant la persécution perverse, je ne gardais aucune haine envers les malfaiteurs. Je les traitais comme des êtres qui devaient être sauvés, selon ce que voulait le Maître. Le but de ce que nous faisions était de les empêcher de continuer la persécution Avec les efforts des pratiquants pour clarifier la vérité et les pensées droites, les substances perverses étaient réduites. Davantage de personnes comprenaient la vérité et ne voulaient plus participer à la persécution.


Notre groupe a conservé un profil bas et s'est souvenu de cultiver la parole pour la sécurité d'autres pratiquants. Le travail que nous faisions n'était connu que des pratiquants concernés. C'était aussi une épreuve de solitude. Lors de la compilation des cas, je travaillais devant l'ordinateur toute la journée et je sortais rarement.


Il y a eu beaucoup d’autres pratiquants qui ont contribué à la révélation de la persécution au niveau local. Certains d’entre eux ont beaucoup travaillé avant que je me mette à ce projet. Beaucoup de pratiquants m’ont apporté leur aide. Je leur dis sincèrement merci.


Quand j'ai vu mes articles publiés sur Minghui avec pour auteur "Correspondant Minghui", J’ai été ravi. C’était non seulement un bon titre mais représentait aussi la mission et la responsabilité à remplir. J’avais honte de ne pas avoir bien cultivé et d’avoir perdu beaucoup de temps. Je dois mieux faire à l’avenir.


Traduit de l'anglais :
Improving Myself While Collecting Local Persecution Cases

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.