1500 pratiquants deTaipei prennent part à une veillée aux chandelles s'opposant à 18 ans de brutalité

Plus de 1500 pratiquants de Falun Gong ont pris part à une veillée aux chandelles sur la place de la mairie de Taipei dans la soirée du 16 juillet, attirant l'attention sur dix-huit ans de persécution du Falun Gong (aussi connu sous le nom de Falun Dafa) en Chine continentale. Plusieurs conseillers municipaux sont venus ajouter leurs voix en condamnation de la brutalité et ont appelé à y mettre fin.


En juillet 1999, l'ancien dirigeant communiste chinois Jiang Zemin a interdit le Falun Gong et lancé une répression à l'échelle nationale contre les pratiquants de cette discipline spirituelle traditionnelle. D'après les informations recueillies par le site Internet Minghui, les décès d'au moins 4100 pratiquants en conséquence directe de la persécution, ont été vérifiés, un grand nombre par la torture en garde à vue. Beaucoup d'autres ont été soumis à l'arrestation, la détention, l'emprisonnement, aux travaux forcés, au lavage de cerveau, à la torture, voire au prélèvement forcé d'organes.


Plus de 1500 pratiquants de Falun Gong participent à une veillée aux chandelles à la place de la mairie de Taipei le 16 juillet 2017.


Dites non à la brutalité

La présidente de l'Association taïwanaise de Falun Dafa, Chang Chin-hwa, a déclaré que de telles activité se poursuivraient jusqu'à ce que cesse la répression en Chine.

Chang Chin-hwa, présidente de l'Association taïwanaise de Falun Dafa, a passé en revue les progrès des efforts des pratiquants pour dénoncer la persécution en Chine. " Jusqu'à présent, quatorze conseils municipaux ou cantonaux à Taïwan ont adopté des résolutions pour soutenir les poursuites judiciaires contre Jiang Zemin pour la répression du Falun Gong. Cela inclut presque toutes les grandes villes, Taipei, New Taipei, Taichung, Tainan et Kaohsiung. Les résolutions du Congrès des Etats-Unis et du Parlement européen ont également exprimé une forte opposition aux crimes en Chine. "


" À l'intérieur de la Chine, plus de 270 millions de personnes ont publiquement démissionné du Parti communiste chinois après avoir reconnu la conduite perverse du régime", a ajouté Mme Chang. "Les actions du régime ont gravement violé les droits de l'homme. Nos efforts pour dénoncer les crimes en Chine continueront jusqu'à ce que la brutalité cesse. »


Un conseiller municipal de Taipei : " Un problème moral qui implique chacun de nous”

Le conseiller municipal de Chiayi, Tsai Dingshan, a dit croire que la justice prévaudrait.

Plusieurs conseillers municipaux sont venus manifester leur soutien au Falun Dafa. Tsai Dingshan de Chiayi a dit qu'il se devait de participer à cette activité. " Tant de personnes innocentes ont été lésées et torturées pour avoir cru dans le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance ", a-t-il déclaré. " Nous devons les aider et faire entendre leur voix. " M. Tsai a dit croire que la justice prévaudrait.


Le conseiller municipal de Hsinchu, Tseng Zicheng, a déclaré que la persécution n'avait pas porté atteinte seulement aux pratiquants de Falun Gong.


Tseng Zicheng de Hsinchu a exprimé ses profondes condoléances aux plus de 4000 pratiquants qui ont perdu la vie. " Nous espérons que les autorités chinoises y prêteront attention, car ce n'est pas seulement lié aux pratiquants de Falun Gong, mais cela implique aussi l'avenir de la Chine et des Chinois. "


Hung Jianyi, conseiller municipal de Taipei, a fait remarquer que le Falun Gong était soutenu par des membres de tous les partis politiques.


Hung Jianyi de Taipei a d'abord remercié les pratiquants pour leurs efforts constants pour sensibiliser à ce qui se passe en Chine. Il a rappelé que la résolution dans la ville de Taipei a été adoptée par des conseillers de tous les partis confondus car" il s'agit de l'humanité la plus élémentaire ".


Le conseiller municipal de Taipei, Hsu Hungting, a déclaré que stopper le prélèvement forcé d'organes est important pour tous.

Hsu Hungting, un autre conseiller municipal de Taipei, a acquiescé. " Je suis heureux de voir des gens et des amis se rassembler ici de différents endroits et milieux culturels. Les organes humains ne sont pas une marchandise et le prélèvement forcé d'organes ne devrait pas exister dans ce monde. " M. Hsu espère que davantage de gens prêteront attention à ce problème, car " c'est un problème moral qui implique chacun de nous. "


Un livre qui élève l'esprit


Lin Weiyu (à gauche, docteur en pharmacie) et Hu Jingni (à droite, une enseignante du primaire), avec leur fille, tous pratiquants de Falun Gong..

Plusieurs pratiquants ont partagé leurs expériences de la pratique du Falun Gong. Lin Weiyu, un docteur en pharmacie, et son épouse Hu Jingni, une enseignante du primaire, ainsi que leur fille Shiwei sont tous des pratiquants. Lin Weiyi souffrait d'un asthme sévère, qui le perturbait depuis des décennies. " Un ami m'a parlé du Falun Gong en 2002 et mes maladies chroniques ont disparu en l'espace d'environ six mois ", a-t-il expliqué.
 

Mme Jingni a déclaré que la pratique a non seulement amélioré sa santé physique mais aussi soulagé son stress au travail. " À l'époque, je coordonnais également les services de conseil à l'école et je jouais le rôle de conseillère pour les petites classes du primaire. La pratique du Falun Gong m'a aidée à maintenir le calme et à surmonter des situations difficiles. " Elle a dit que leur fille de 4 ans pratique la méditation avec eux et a toujours bénéficié d'une bonne santé.


Tomasz Kowalski, un pratiquant de Pologne, a expliqué qu'il était venu à Taïwan pour apprendre le chinois et que l'activité d'aujourd'hui était très significative pour lui.
 

" En 1999, un ami m'a donné un exemplaire du Zhuan Falun, , les principaux enseignements du Falun Gong. Ce livre m'a ouvert l'esprit et m'a aidé à comprendre le but de la vie ", a-t-il déclaré. Il a ajouté que non seulement ses questions avaient trouvé des réponses, mais qu'il a appris tellement plus du livre et de la pratique du Falun Gong.
 

" Le Falun Gong nous enseigne à être de meilleures personnes et c'est important pour chacun de nous", a dit Tomasz. " C'est pourquoi il est si important que la persécution en Chine prenne fin. "

Version anglaise :
Taipei: Over 1,500 Take Part in Candlelight Vigil to Oppose 18 Years of Brutality

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.