Une femme meurt 4 jours après son arrestation pour ses convictions

Une femme dans le quartier de Jiutai, à Changchun est décédée quatre jours après son arrestation pour avoir parlé autour d’elle du Falun Gong, discipline spirituelle persécutée par le régime communiste chinois.


Le fils de Mme Yu Guixiang a exhorté la police à ne pas détenir sa mère lorsqu’ils ont appelé pour l'informer de son arrestation le 16 juin 2017. Le jeune homme, qui était alors en voyage hors de la ville avec son père, a déclaré à la police que sa mère avait souffert de diabète et d'AVC et qu’il s'inquiétait d’une possible rechute de ses maux.


La police de Jiutai a ignoré l'avertissement et a envoyé Mme Yu au centre de détention de Jiutai la soumettre à l'évaluation médicale requise.


Un garde a remarqué que Mme Yu présentait des symptômes de maladie peu après son admission au centre de détention. Il a déposé un rapport à ses superviseurs, mais le centre de détention et la police ont refusé de fournir des soins médicaux ou d’accorder une libération conditionnelle à Mme Yu.


Mme Yu s'est effondrée dans la salle de bains dans la nuit du 20 juin. Elle n'a jamais repris connaissance et est morte quelques heures plus tard. Elle avait 65 ans.


Version chinoise :
长春市于桂香被非法关押迫害致死

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.