Des touristes chinois à Paris apprennent les faits à propos du Falun Gong et comment quitter le Parti communiste

À l’approche de l’été, de plus en plus de touristes chinois viennent visiter Paris. Outre les visites touristiques et le shopping, nombre d’entre eux admettent que discuter avec des pratiquants de Falun Gong et en apprendre davantage sur la pratique et la persécution est un moment marquant de leur voyage.


‘Nous aimons Authenticité-Bonté-Tolérance’

Jun, une pratiquante de Falun Gong, a une fois demandé à un homme s’il avait rejoint le Parti communiste chinois (PCC). L’homme a répondu qu’il avait été membre de la Ligue des Jeunesses communistes. "J’ai pu contourner la censure de l’Internet avec des outils spéciaux une fois rentré en Chine," a-t-il continué. " Après avoir acquis une vision claire de comment le PCC a nui aux gens pendant des décennies, j’ai quitté cette organisation malfaisante. " Il a remercié les pratiquants pour tout le mal qu’ils se donnent.


Lorsque Jun a demandé à un groupe de touristes chinois à proximité, s’ils avaient démissionné des organisations du PCC, le touriste a renchéri : "C’est très important. Le Parti a fait beaucoup de mauvaises choses dans le passé. Nous ne pouvons plus nous laisser berner par ce régime. " En entendant ces mots, trois autres touristes ont également été d’accord pour quitter le Parti.


L’homme a alors suggéré de prendre une photo du groupe devant une bannière libellée "Falun Dafa est bon. " Un autre touriste a déclaré : "J’ai des collègues qui pratiquent le Falun Gong. Ce sont de bonnes personnes, tout comme vous ! " “Nous aimons beaucoup les principes "Authenticité-Bonté-Tolérance " du Falun Gong, et je vais assurément garder ces photos.”

 
 
 
Des touristes chinois lisent les affiches à propos du Falun Gong et de comment il est persécuté par le régime communiste en Chine, information lourdement censurée en Chine.


Quitter le Parti

Lorsque Jun a demandé à un jeune homme au sein du groupe, s’il avait quitté les organisations du Parti communiste, ce dernier a répondu " et pourquoi devrais-je le faire ?" Jun lui a expliqué que lors de la cérémonie d’adhésion au parti, les gens avaient dû jurer de donner leurs vies au Parti. " Le Parti a commis tant de crimes. Pourquoi devrions-nous rester associés à un régime aussi malfaisant " a-t-elle dit.


D’autres touristes les ont entourés pour écouter. Jun leur a dit comment le PCC avait emprisonné et torturé les pratiquants de Falun Gong pendant 18 ans, mentionnant spécialement le prélèvement d’organes approuvé par l’état sur des pratiquants de Falun Gong de leur vivant, pour le profit. Ces jeunes personnes ont été d’accord pour quitter les organisations du PCC.


Un des jeunes gens a demandé à Jun si elle était payée pour demander aux gens de quitter le PCC. Jun a expliqué que les pratiquants ne reçoivent ni argent ni compensation d’aucune sorte pour ce qu’ils font, la seule chose qu’ils veulent c’est que les gens se désassocient du Parti communiste chinois – un régime qui a causé la mort de dizaine de millions de gens.


Les touristes étaient touchés, et une jeune femme a dit qu’elle essaierait de trouver un exemplaire du Zhuan Falun, l’essentiel de l’enseignement du Falun Gong.


Quelques-uns plus âgés dans le groupe ont aussi remercié Jun, et une d’entre eux, les larmes aux yeux, a souhaité le meilleur aux pratiquants en s’en allant.

Version chinoise :
大陆游客:法轮功多伟大啊


Documents de référence :

Falun Gong : La pratique

Falun Gong- Enseignements et croyances

Prélèvement forcé d’organes

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.