Un témoin oculaire: M. Gao Yixi a été torturé en détention avant sa mort

M. Gao Yixi, un résident de la ville de Mudanjiang, est décédé le 30 avril 2016, dix jours après avoir été arrêté pour son refus de renoncer au Falun Gong, une discipline spirituelle persécutée par le régime communiste chinois.


D'après sa famille, qui a vu son corps, sa poitrine était protubérante, et son abdomen fortement affaissé. Il y avait des marques de menottes sur ses poignets. La police a refusé de fournir des résultats d'autopsie ou de permettre à la famille de M. Gao de faire faire une autopsie indépendante.


Le corps de M. Gao reste dans une morgue locale, sa famille a refusé la crémation sans un rapport d'autopsie. Le 27 avril 2017, sa famille a été autorisée à voir son corps pour la première fois depuis qu'il avait été déplacé à la morgue. Plus de deux douzaines de policiers en uniforme et en civil gardaient la chambre, et la famille de M. Gao n'a pu voir le corps qu’à distance. Sa fille a été poussée à terre à un moment donné.


Un témoin oculaire a révélé plus tard ce qu'il a vu : "Parce que M. Gao faisait une grève de la faim pour protester de la détention illégale, il a été transféré à l'hôpital de la police locale, où il a été forcé à porter une camisole de force et avait ses membres suspendus et étirés la manière de l'"aigle déployé".


"Trois policiers, dont un nommé Wang Xu, se sont relayés pour surveiller M. Gao. Le jour de la mort de M. Gao, un policier de la ville de Changding était de service; il a gardé M. Gao en suspension dans l'air, même si celui-ci avait déjà accepté d'arrêter sa grève de la faim".


" Une infirmière a refusé de fournir un cathéter à M. Gao quand il avait des difficultés à uriner. Au lieu de cela, elle a serré brutalement son pénis pour essayer d’induire la miction. M. Gao est mort plus tard ce jour-là "


Voir également :

Les autorités menacent d’incinérer de force le corps d’un homme du Heilongjiang, mort tout juste 10 jours après son arrestation pour ses convictions

Une fille quitte l’école pour chercher justice pour le décès suspect de son père en garde-à-vue

Une femme prise en otage pour la dissuader de faire autopsier le corps de son mari

Le cauchemar d'une adolescente : sa mère toujours détenue, son père meurt en garde à vue policière


Version chinoise:
见证人-高一喜在牡丹江公安医院被折磨致死>

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.