Les pratiquants de Falun Gong d'Irlande manifestent lors de la visite du Secrétaire provincial du PCC

La délégation chinoise conduite par Hu Chunhua, Secrétaire du Parti communiste chinois (PCC) de la province du Guangdong, est arrivée à Dublin le 8 juin 2017. Le lendemain, les pratiquants de Falun Gong ont organisé une manifestation pacifique en face de l'entrée de l'InterContinental Hotel où les délégués étaient descendus.


Les pratiquants ont déployé des banderoles exigeant que le PCC mette fin à dix-huit ans de persécution de la discipline spirituelle et au prélèvement forcé d'organes sur des pratiquants encore vivants emprisonnés pour leurs convictions. Plusieurs pratiquants ont fait l'exercice de méditation devant les banderoles. L'évènement a attiré l'attention d'automobilistes et passants, qui se sont arrêtés pour en apprendre davantage sur la persécution.

Les pratiquants de Falun Gong en Irlande ont organisé une manifestation pacifique en face de l'entrée de l'InterContinental Hotel de Dublin afin de sensibiliser à la persécution toujours en cours de la pratique en Chine.

Sensibiliser à la persécution en cours

Les passants ont accepté les dépliants que leur tendaient les pratiquants, beaucoup souhaitant en savoir plus sur la pratique et pourquoi ils étaient persécutés. Beaucoup se tenaient debout devant les banderoles et lisaient les messages.


Une petite dizaine de policiers patrouillant près de l'hôtel ont écouté un pratiquant qui clarifiait les faits concernant la persécution injustifiée. Ils ont été abasourdis d'apprendre que le PCC prélevait des organes sur des pratiquants de Falun Gong de leur vivant et sans anesthésie.
 


Saluer les pratiquants pour ce qu'ils font

Louis Walsh, un producteur irlandais connu, est passé devant les pratiquants en voiture ce jour-là. Pendant qu'il attendait aux feux, un pratiquant lui a parlé de la persécution. M. Walsh a dit au pratiquant qu'ils faisaient quelque chose de magnifique et de très important. " Bravo", a-t-il dit.
 

Un homme a arrêté sa voiture près des pratiquants et a demandé ce qui se passait. Après avoir été informé à propos de la persécution, il a dit que le gouvernement chinois faisait sous sa glorieuse surface des choses bien sombres. Il a pris l'exemple que le PCC avait réprimé le confucianisme pendant la Révolution culturelle, et qu'il promeut à présent le communisme en installant des Instituts Confucius dans d'autres pays.


Après que le pratiquant lui ait dit qu'il y avait amplement de preuves indiquant que le PCC vendait les organes prélevés sur des pratiquants, il n'arrivait pas à le croire. Il a dit au pratiquant qu'il était journaliste pour un site d'information et qu'il allait écrire un article sur la question.
 

L'ambassade de Chine mobilise des véhicules pour cacher la manifestation à la vue des passants et des voitures

Dans l'après-midi du 9 juin, avant que la délégation chinoise ne quitte l'hôtel, l'ambassade de Chine a envoyé deux camions se garer devant les banderoles afin de dissimuler la manifestation à la vue des passants et des voitures. La police a immédiatement demandé aux deux véhicules de se déplacer.


L'ambassade a réitéré dans la soirée en envoyant cette fois trois voitures se garer devant les banderoles, bloquant la moitié de la rue. Les pratiquants ont appelé la police. Un policier est venu et a demandé sévèrement aux conducteurs de déplacer immédiatement les véhicules.


L'ambassade de Chine a envoyé des véhicules se garer devant banderoles, essayant d'empêcher les passants et les automobilistes de voir la manifestation.

Version anglaise :
Falun Gong Practitioners Protest Visit by CCP Provincial Secretary in Ireland

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.