Présenter le Falun Gong dans la vieille ville de Bratislava, et dénoncer 18 ans de persécution à son encontre par le Parti communiste chinois

Le 10 juin 2017, les pratiquants de Falun Gong de Slovaquie ont mis en place affiches et banderoles dans la partie historique de Bratislava. Tandis que plusieurs d’entre eux faisaient des démonstrations des exercices, d’autres distribuaient des dépliants et informaient les passants à propos du Falun Gong et dénonçaient la persécution. Des gens de tous les horizons, enseignants, médecins, universitaires et employés du gouvernement se sont arrêtés pour en apprendre plus.


 
Les passants lisent l’information à propos du Falun Gong et de la persécution dans la partie historique de Bratislava
 
 
Signer une pétition contre la persécution

Une femme a été attirée par la démonstration des exercices et s’est arrêtée pour s’informer davantage. Lorsqu’elle a appris la persécution par le PCC , elle a immédiatement signé la pétition appelant à mettre fin aux brutalités en Chine.


Un homme originaire d’Espagne s’est intéressé à la pratique. Il a dit avoir pratiqué un autre qigong et le Taiji pendant 15 ans. Il a demandé s’il pouvait apprendre le Falun Gong. Il a essayé le second exercice et déclaré que cela lui plaisait.


Une enseignante dans une Université de Nouvelle-Zélande a dit être au courant à propos de la persécution en Chine, mais elle ne comprenait pas pourquoi le régime chinois persécute le Falun Gong. Elle avait posé la question à ses étudiants chinois qui n’avaient pas pu le lui expliquer. Après qu’un pratiquant lui en ait appris davantage, elle a finalement compris que la principale raison était que le PCC ne pouvait pas tolérer les principes d’Authenticité-Bonté-Patience au cœur du Falun Gong.


Un homme à côté d’elle a également expliqué que le PCC est un régime toujours prêt à persécuter les gens. L’enseignante était très intéressée par la culture chinoise et a dit qu’elle aimerait apprendre le Falun Gong.


Un groupe de touristes chinois s’est arrêté pour regarder la démonstration des exercices et discuter avec les pratiquants. Ces derniers leur ont présenté la pratique et révélé la véritable nature du PCC. Plus d’une dizaine de personnes du groupe ont été d’accord pour quitter le PCC et ses organisations affiliées.

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.