Eliminer les attachements en clarifiant la vérité sur les sites touristiques

Salutations estimé Maître et compagnons de pratique : C’est un grand honneur pour moi que de partager mes expériences de cultivation avec vous.


Je suis athlète professionnelle et j’ai obtenu le Fa en 2011. Comme pour la plupart des Chinois, on m’a enseigné l’athéisme et les principes embrassés par le Parti communiste chinois (PCC). J’avais l’esprit rempli de la gloire du PCC, la ligne du Parti primant sur tout, la gloire du pays ... et ainsi de suite.


Avec le nationalisme qui primait sur tout, l’environnement de compétition brutal me demandait une grande dépense d’énergie. Je me battais dur pour la célébrité et le gain, et comme j’étais physiquement et mentalement exténuée, j’ai pris ma retraite.


Le Maître et Dafa m’ont aidée à laisser tomber la célébrité et la richesse, ont purifié mon corps et m’ont offert cette précieuse opportunité de cultiver. Mon cœur est rempli de gratitude.


S’engager dans la cultivation pratique

Après avoir écouté des émissions de NTD, j’ai appris l’existence du Zhuan Falun. Je ne savais quasiment rien du Falun Gong ni de la vogue du qigong.


Des années plus tard, j’ai trouvé ce livre sur internet et je l’ai lu. Je voulais comprendre pourquoi les pratiquants de Falun Gong enduraient une persécution cruelle et ne renonçaient pourtant pas à leur foi. Je me disais qu’il devait assurément y avoir là quelque chose d’extraordinaire.


Je suis allée en ligne, j’ai trouvé le livre et je l’ai lu du début à la fin. Ce processus a anéanti mon éducation athée. C'était un choc que de lire des choses dont je n’avais jamais entendu parler. Je voulais passionnément partager cela avec d'autres mais je n’ai rencontré que de la froideur. En dépit de ma frustration, je croyais au Fa du Maître, d’autant que chaque phrase disait la vérité. J’ai appris les exercices en regardant les instructions vidéo.


En raison des cicatrices laissées par mes blessures lors de mes entrainements intensifs, j’avais les jambes raides et je ne pouvais pas m’asseoir en lotus. Tous les jours, je faisais les 4 premiers exercices. Il m’a fallu du temps pour pouvoir m'asseoir une heure pour le cinquième.


Cette situation a duré plus d’un an. Puis à travers la bouche d’un ami ordinaire, le Maître m'a suggéré qu’un pratiquant devrait faire partie d’un groupe de pratique au lieu d’aller pratiquer seul. Donc, j’ai fait les premiers pas pour contacter des pratiquants de la région. A partir de là, j’ai abandonné la peur et j’ai participé aux exercices en groupe, aux études collectives et aux activités de groupe.


Choisir le Falun Gong en dépit des interférences

Mon mari qui était aussi athlète professionnel a essayé de m’empêcher de pratiquer le Falun Gong. Nous avons émigré de Chine et je dépendais de lui. Il prenait soin de moi et depuis notre mariage, nous ne nous étions pas beaucoup disputés. Parents et amis nous considéraient comme des modèles. Ainsi donc, mon plus grand test a été ma famille.


Il ne comprenait pas le Falun Gong, pensant que nous faisions de la politique. J’ai essayé de lui parler du Falun Gong, mais il refusait d’écouter. Il n’était pas content et a menacé de me quitter.


Après quelques nuits sans sommeil, j’ai décidé que quoi qu’il arrive, je ne renoncerais pas au Falun Gong. J’ai écrit une lettre à propos de ma cultivation dans l’espoir qu’il comprenne. J’ai dit que j’accepterais toute décision de sa part, sauf d’abandonner ma foi. Ma fermeté a résolu le problème, ce qui m’a montré que j’avais passé le test. Cette question n'était plus problématique et j’ai continué à pratiquer le Falun Gong.


Valider le Fa

Après avoir participé aux études de Fa en groupe et aux pratiques en groupe, mon xinxing s’est élevé très rapidement. Surtout après avoir regardé le spectacle Shen Yun, je me suis rendue compte que le temps était compté. Encouragée par un compagnon de pratique, j’ai commencé à clarifier la vérité à propos du Falun Gong sur les sites touristiques.


Cette pratiquante et moi, avons obtenu le Fa à peu près au même moment. Elle est joviale et audacieuse, sans beaucoup de barrières psychologiques. Chaque jour, elle revenait avec une liste de personnes qui avaient démissionné du PCC. Moi, je suis introvertie. Même si j’ouvrais la bouche, je n’étais pas capable de persuader les gens de démissionner. Je pouvais seulement distribuer les imprimés. Après avoir échangé à ce sujet, nous nous sommes impliquées dans un projet en Allemagne pour dénoncer et contester les expositions de cadavres et nous avons obtenu plus 1000 feuilles remplies de noms.


Après la publication de la Conférence de New York de 2013, j’ai réalisé l’urgence de clarifier de la vérité aux Chinois. Ils voyagent à travers le monde afin d’entendre la vérité à propos du Falun Gong. J’ai ressenti l’importance de notre responsabilité en tant que pratiquants vivant à l’étranger. Toutefois, il me restait encore à abandonner la peur. Après avoir lu les articles sur le site Minghui, je me suis associée à des pratiquants et nous sommes allés dans des expositions commerciales où nous avons clarifié la vérité aux Chinois.


La véritable avancée pour moi s’est produite au cours d’une telle exposition. Tous les autres pratiquants étaient partis, et je n’avais personne sur qui m’appuyer. Après avoir fréquenté trois mois durant ces salons, j’avais fini par abandonner ma peur et j'ai pu clarifier la vérité aux Chinois face à face.


De plus grands sites de clarification de la vérité

Une pratiquante et moi distribuons des dépliants et aidons à démissionner du PCC dans les gares, sur les sites d’attractions de la ville, dans les universités, et les cités universitaires. Nous sommes allés également dans les salons professionnels en ville et dans les environs. Nous allions d’un stand à l’autre de un à deux jours, parfois trois jours. Il nous arrive souvent d’être si concentrés que nous oublions notre déjeuner. C’est dans ces salons commerciaux que nous obtenons le meilleur résultat, avec un nombre impressionnant de personnes qui quittent le PCC.


Puis, j’ai réalisé que les aéroports étaient les endroits où il y avait la plus grosse concentration de touristes chinois. Durant la haute saison, beaucoup de groupes de touristes forment de longues queues. Nous sentions que c’était une grande opportunité pour les pratiquants de notre ville de parler aux gens. Toutefois, pour éliminer toute interférence potentielle, nous avons parlé au personnel de l’aéroport et leur avons expliqué ce que nous faisions. Nous avons bien coopéré avec eux.


Une fois ma compagne de pratique a commencé à travailler régulièrement, je me suis retrouvée seule. Même si j’étais un peu embêtée, je n’ai pas fait marche arrière. Le Maître a dit :
" Je voudrais vous dire : les disciples de Dafa sont le seul espoir de salut des êtres de chaque région et de chaque nation." (" Merci aux êtres pour leurs salutations", Points essentiels pour un avancement diligent III)


Donc, j’ai renforcé mes pensées droites en étudiant bien le Fa. Seul le Fa peut éliminer les failles. Je suis les exigences du Fa en faisant bien les trois choses, fais tous les jours les exercices, envoie les pensées droites, et assiste aux études de Fa en groupe.


Petit à petit, les interférences ont diminué. Mon mari a dit qu’il n’allait plus m’incommoder. Il m’aide aussi beaucoup à la maison. Je sors souvent, y compris le week-end. Mon travail est flexible, donc je peux faire de mes projets de Dafa ma priorité. Ni les vacances, ni le mauvais temps ne m’ont empêché de faire les trois choses.


Quand j’émets les pensées droites j’ajoute une pensée - éliminer toute mauvaise substance et interférence dans mon environnement. Je demande aussi au Maître sa bénédiction car "La cultivation dépend de soi, le gong dépend du maître" (Zhuan Falun)


En fait, c’est le Maître qui fait tout- je lui sers juste de jambes et de bouche.


Les pensées droites doivent être fortes

En clarifiant la vérité, je rencontre toutes sortes de personnes. Certaines ont une idée positive du Falun Gong alors que beaucoup d’autres refusent d’écouter. Certains ne nous comprennent pas alors que d’autres sont grossiers et nous appellent des traîtres. Je dois abandonner l’attachement à perdre la face et toujours me rappeler l’enseignement du Maître d’être droit et compatissant envers autrui.

Maître a dit :
" Mais si vos pensées droites sont fortes, la perversité sera dissoute. La puissance de la vraie compassion peut dissoudre tous les facteurs déviés, quand vous parlez avec une personne, vous émettez à l'extérieur une énergie qui dissout les choses perverses et la perversité dans d'autres dimensions n'ose plus approcher ou contrôler cette personne. " (" Enseignement de la Loi donné à Manhattan", Enseignement de Fa dans les conférences X)


Je parle calmement, en essayant de ne pas susciter le côté négatif des autres. Je ne les aborde pas quand ils sont occupés à quelque chose de spécifique comme enregistrer ou dire au revoir à leurs parents. Quand les gens sont pressés, ils peuvent être irascibles. Je dois tenir compte de leurs émotions sinon cela pourrait avoir un impact contraire. La réaction négative d’une seule personne peut avoir un impact sur un groupe tout entier, et même attirer la sécurité. Cela monterait beaucoup de gens contre le Falun Gong. J’ai appris à me retenir et à abandonner ma mentalité de lutte.


Maître a pavé notre chemin, tant que nous ayons le désir de sauver les gens, nous obtenons la bénédiction du Maître et gagnons la sagesse du Fa. Tout devrait être aussi harmonieux qu'attendu.


Lorsque j’allais prendre un bus pour rentrer, j’ai vu un étudiant avec deux grosses valises et d’autres sacs. Je ne pouvais pas détourner les yeux et je lui ai demandé s’il avait besoin d’aide Il a accepté et j’ai pu lui parler du Falun Gong. Il était arrivé en Allemagne peu de temps auparavant et avait entendu parler de démissionner du PCC, mais n’était pas clair à ce sujet. Je lui ai dit que le PCC avait commis des crimes horribles, telles que la persécution et le prélèvement d’organes.


Je lui ai expliqué que c’est seulement en démissionnant officiellement du PCC et de ses organisations de jeunesse qu’on ne sera pas impliqué dans ses crimes lorsqu’il perdra le pouvoir et sera détruit. Il a compris et il a quitté le PCC.


Gérer les interférences

Il y a eu aussi des interférences. Alors que je parlais à un groupe de personnes, un gardien de sécurité s’est présenté et m’a demandé mes papiers d’identité. Apparemment, quelqu’un m’avait dénoncée pour fraude. J’ai dit à cet homme que je ne demandais pas d’argent aux gens, j’étais là juste pour dire aux Chinois des choses qu’ils ne pouvaient pas entendre en Chine. Il me m’a pas posé de problèmes et m’a juste dit que si quelqu’un ne voulait pas écouter, de simplement circuler.


Ensuite, je me suis approchée de la dame qui m’avait dénoncée et je lui ai dit : “Je suis une pratiquante et ce que vous avez fait ne me contrarie pas. Mais je fais de bonnes choses et j’espère que vous pourrez en apprendre davantage sur la vérité au lieu d’entraver nos efforts. " Elle a reconnu qu’elle avait tort.


Peu après le début des poursuites contre Jiang pour son rôle dans la persécution, un gardien de sécurité m’a arrêtée. Je lui ai parlé des procès contre Jiang et de la manière dont les Chinois avaient été abusés. Il m’a dit qu’il en avait déjà entendu parler et qu’il voulait juste me rappeler de ne pas m’imposer aux autres. J’ai compris que rien n’était accidentel, ceci devait être lié à ma cultivation. Je me suis rappelée à moi-même de faire plus attention à mes propos et à mes actes et de regarder à l’intérieur.


Un autre jour, quand je venais juste d’arriver à l’aéroport, on m’a dit que le consulat chinois se plaignait de nous et que nous étions surveillés. Depuis lors, nous avons remarqué que le personnel de l’aéroport n’était plus aussi aimable et gardait ses distances vis-à-vis de nous. Il y a eu aussi des incidents qui montraient que le consulat chinois avait envoyé des gens pour nous surveiller. Il y avait des personnes allant et venant en poussant des caddies vides et d’autres qu’on voyait trop fréquemment pour qu’ils soient des voyageurs.


Je me suis approchée une fois d’un gars qui poussait un caddie vide : " Je sais que vous êtes là pour nous surveiller. Je comprends que c’est votre travail. Vous avez besoin de ce travail pour nourrir votre famille mais nous dépendons ici de la juridiction allemande. Vous violez les lois du pays. Je lui ai parlé du Falun Gong et nous lui avons dit que non seulement nous mais les Allemands étaient au courant de leurs méthodes sournoises. Depuis ce jour, nous nous sommes rarement senties surveillées.


J’apprécie le fait que l’aéroport soit un endroit où éliminer mes attachements. Ici je tombe souvent sur des connaissances, des collègues et leurs proches. Ils connaissent aussi mon mari. Au début, j’ai essayé de les éviter, mais ensuite, j’ai réalisé que j’avais tort.. Toutefois, il y a encore beaucoup de gens que je préférerais ne pas croiser à l’aéroport.


Maître a dit :
" Peut-être qu’un jour, en présence de la personne devant laquelle vous craignez le plus de perdre la face, on vous donnera une paire de gifles et vous serez humilié ; comment allez-vous régler cela? C’est pour voir si vous pouvez le supporter avec patience ou non. Vous pouvez le supporter avec patience, mais si ça vous reste sur le cœur , ça ne va pas non plus." ("Zhuan Falun ")


Je sais que j’ai beaucoup de notions humaines qu’il me faut éliminer comme la peur des difficultés, la peur de perdre la face, le désir de se faire valoir, la protection de soi et ainsi de suite. Il y a un grand fossé entre les exigences de Maître, les autres pratiquants et moi-même. Alors je chéris les opportunités de cultiver. Cela me permet d’identifier les attachements que je devrais éliminer, et me rappelle que je dois être diligente dans la cultivation, toujours regarder à l’intérieur, être une véritable pratiquante, faire les trois choses et être digne du titre de " disciple de Dafa de la période de la rectification de la Loi ".


(Présenté à la Conférence de Partage d’expériences de New York 2017)
Getting Rid of Attachments While Clarifying the Facts at Tourist Sites

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.