J’ai appris à harmoniser le travail et la famille avec ma mission de sauver les gens

Bonjour Maître, bonjour compagnons de pratique,


Depuis l’enfance, je regardais les cieux étoilés et me demandais d’où je venais et quelle était ma destination. Au début des années 80, le qigong est devenu très populaire et j’ai commencé à m’intéresser vraiment au qigong, aux capacités surnaturelles et à des phénomènes de ce genre.


Mais bien qu'étudiant de nombreux enseignements spirituels, j'avais de plus en plus de questions. Plus tard, j’ai décidé de pratiquer le Falun Gong. La première fois que j’ai ouvert Zhuan Falun, après juste quelques pages, j’ai su que j’avais trouvé les réponses à ce que j’avais cherché toute ma vie.


J’ai immédiatement senti que Dafa est si profond, englobant tout et dépassant tous les autres enseignements. J’ai pris conscience que ceux qui pouvaient obtenir Dafa étaient extrêmement chanceux. Je savais que toutes les épreuves auxquelles j’étais confronté en cultivant étaient dues à mes mauvaises actions passées que le Maître avait déjà considérablement réduites Cultiver Dafa a amélioré tous les aspects de ma vie, famille, études et travail.


Peu après avoir commencé à cultiver, j’ai été testé, j'avais un conflit entre devoir sortir clarifier les faits et mes responsabilités familiales. Je ne l’ai pas traité comme une interférence comme beaucoup de pratiquants le font. J’ai sérieusement réfléchi à cette question et pris conscience de ma responsabilité envers ma famille. J’ai compris que ma vie familiale fait partie de ma cultivation-pratique et que je dois bien assumer mes responsabilités au sein de ma famille. Par la suite, j’ai beaucoup appris des membres de ma famille et progressé dans la cultivation.


La question n’est pas combien de temps ou d’argent je leur consacre, ou combien de tâches familiales j’assume, c’est la question de mon cœur. C’est un choix entre simplement penser à moi, à ma mission, à ma cultivation ou vraiment me soucier des autres et être prêt à travailler pour les autres. J’ai l’impression que tant de pratiquants s’engagent dans la compréhension erronée que " ne pas se soucier " équivaut à " être miséricordieux ". Ils ne réfléchissent pas aux problèmes de leur famille, ne se soucient pas des membres de leur famille, et ne passent pas de temps avec eux. Ces pratiquants pensent que c’est la façon de couper la " sentimentalité ".


Mon expérience est entièrement différente de la leur. Par exemple, lorsque mes enfants sont nés, mon cœur était rempli d’amour pour eux. Avec la cultivation, un nouveau sentiment a émergé, à savoir que si je pouvais aimer et m’occuper des autres comme j’aime et m’occupe de mes enfants, une sollicitude sans notion humaine et inconditionnelle, je m’approcherai de la véritable grâce. C’est vraiment la question de si nous pouvons véritablement respecter et nous soucier des autres. Lorsque je pense et me comporte ainsi, chacun y compris ma famille peut le sentir. Aujourd’hui ma famille m’aide et me soutient dans les projets auxquels je participe, nous faisons ensemble la clarification des faits, nous faisons ensemble la promotion de Shen Yun. Une famille est une grande équipe. L’accroissement régulier de revenus apporte aussi des commodités pour la vie et la clarification des faits et rend plus facile à chacun de se concentrer davantage sur la cultivation.


Devenir un professionnel pour sauver les gens

En 1997 un délégué médical de la Chine est venu à Boston pour rencontrer la communauté médicale américaine. De nombreux compagnons de pratique éduqués ou travaillant dans les sciences de la vie se sont rassemblés à Boston, cherchant des opportunités de promouvoir Dafa à la communauté médicale. Cette activité a rencontré les mêmes problèmes que la plupart des autres activités ces deux dernières année, à savoir, la difficulté à communiquer avec le milieu médical.


Je me suis demandé comment rentrer dans ce milieu. Je me disais, en tant que disciples de Dafa, nous avons la chance de pouvoir cultiver en suivant Dafa. Nous travaillons dans différents domaines et maîtrisons par conséquent le jargon de nos différentes professions. La propagation de Dafa dans différents pays signifie également que nous devons connaître le langage local. J’ai pris conscience que nous pouvions jouer le rôle de traducteur et combler ces failles, Nous sommes les messagers divins diffusant la beauté de Dafa aux êtres dans nos différents domaines professionnels.


J’ai commencé à préparer les examens de licence médicale des Etats-Unis. Après le 20 juillet 1999, je me suis enregistré à l’examen et étudiais dans ce but tout en continuant mes recherches de thèse et participais à différentes activités pour informer les gens de la persécution.


Le soir, une fois les enfants couchés, je commençais à étudier. Je me levais tôt le matin. A l’époque, je ne savais pas comment étudier pour l’examen. À différentes étapes de mon étude, des étrangers apparaissaient et m’aidaient. J’ai compris que le Maître m’aidait. Avec l’aide du Maître, pas à pas, j’ai passé tous les examens de licence.


L’expérience que j’ai acquise de l’étude et de la préparation à l’examen était que si je ne travaillais pas très dur, ne faisais pas de mon mieux, je ne pourrais pas passer l’examen. De nombreux pratiquants ont partagé leurs expériences avec moi comme quoi ils pouvaient facilement obtenir de bonnes notes sans travailler trop dur après avoir commencé à cultiver et pratiquer.


Ce n’est pas mon expérience. La mienne est que si je consacre 30% de mes efforts à mes études, j’obtiendrai un résultat de 30 ; Si je donne 60%, j’obtiendrais un résultat de 60 ; Si je m’investis à 95% ou plus, je pourrais obtenir 500 ou même 1000, bien plus que mes efforts. A partir de là j’ai réalisé que le Maître m’a enseigné que je dois m’efforcer de mon mieux, que ce soit en famille, dans le travail ordinaire, la clarification de la vérité, la participation à ou la coordination de Shen Yun.


Plus tard j’ai présenté un programme de résidence. Les médecins de résidence aux Etats Unis sont très très sollicités, alors l’autorité doit fixer une règle selon laquelle le résident n’est pas autorisé à travailler plus de 80 heures par semaine. Nous avions des jours et des nuits de travail extrêment intensifs, j’ai développé la pensée ; travaillons dur, mais seulement à 80% du meilleur, afin de pouvoir avoir du temps pour travailler à la clarification des faits.


Ce que j’ai fait n’était en réalité pas faire de mon mieux dans mon job de résident. Les gens ont pu le sentir. Ma chef a émis la critique que mon cœur n’était pas sur la médecine, elle a dit devant d’autres médecins présents que mon esprit était sur la Place Tiananmen. J’ai pris conscience que le Maître m’enseignait à travers ses mots. J’avais artificiellement fixé un critère de bon ou mauvais pour moi-même, au lieu de suivre le critère de Dafa. Ça ne marchait pas.


J’ai vu le même problème chez de nombreux compagnons de pratique. Ils mettent tout leur cœur dans les projets de clarification de la vérité avec un minimum d’efforts en famille et dans le travail ordinaire. Cent pour cent d’efforts ou plus dans les projets de clarification, cinquante ou soixante pour cent d’efforts en famille ou au travail, et le résultat final du projet est seulement de cinquante ou soixante pour cent, leur xinxing n'étant qu’à cinquante ou soixante, étant donné que le xinxing est reflété dans chaque aspect de notre vie. Rien ne peut être ignoré. Ceux qui ont pu véritablement bien faire sont ceux qui ont pu bien faire en toute chose, la famille, le travail quotidien, et la clarification des faits.


Le Maître mentionne le problème de tuer dans Zhuan Falun et que chaque pas dans notre vie a été arrangé par des êtres plus élevés. Lorsque quelqu’un abandonne ces arrangements après avoir entrepris la cultivation, ne fait pas bien dans ces différents aspects de la vie excepté dans les projets de clarification de la vérité, lui ou elle perdra beaucoup dans la cultivation ce qui ne peut pas être compensé par le fait de bien faire dans les projets.


N’importe quelle épreuve ou tribulation a une partie correspondante dans notre nouvel univers. Si nous cultivons juste dans les projets de clarification sans prêter attention à la famille et au travail ordinaire, notre nouvel univers serait incomplet, ces parties correspondant à la famille ou au travail y manqueront.


Nous devons faire de notre mieux en toute chose

J’ai fait l’expérience, que j’apportais toutes mes insuffisances démontrées dans ma vie quotidienne, dans les projets. Ces compagnons de pratique qui ne prêtaient pas attention à leur famille, ou leur travail ordinaire, ont apporté ces manques d’attention et toutes les autres insuffisances dans les projets de clarification des faits.


Peu importe combien d’attention ils portaient aux projets, dès qu’ils rencontraient des problèmes, toutes leurs insuffisances étaient exposées, telles qu’ essayer de prendre des raccourcis, ou ne pas assumer la responsabilité. Quels que fussent les projets, ils y apportaient les mêmes problèmes, répétaient les mêmes erreurs, trébuchaient sur les mêmes choses avec les mêmes résultats sous-optimaux.


Notre but est de mieux faire dans la clarification de la vérité ; afin de mieux faire la clarification de la vérité, nous devons mieux faire dans chaque aspect de notre vie. De cette façon, j’ai pris conscience de la signification de l’enseignement du Maître “cultiver tout en se conformant au maximum aux gens ordinaires ” (Enseignement du Fa à la Conférence de Fa internationale de New York 2004)


En discutant de la famille, du travail ordinaire et des tribulations, des pratiquants se demandent souvent à voix haute s'il s'agit de l’arrangement du Maître ou des forces anciennes. Il me semble que tous veulent faire selon leur propre arrangement. En réalité, le Maitre a dit auparavant, que nous avons participé à la conception de notre destinée et de notre voyage.


Par exemple, alors que je venais juste d’obtenir Dafa et que j’ai vu que certains compagnons de pratique pouvaient souvent être avec le Maître, j'ai ressenti une sorte d’envie, espérant pouvoir être avec le Maître. En réfléchissant à cela, j’ai pensé " c’était toi qui voulais te tenir sur la ligne de front. " Immédiatement j’ai compris, ne pensant plus à comment rencontrer davantage le Maître.


Après de nombreuses années, j’ai une meilleure compréhension que rien dans notre vie n’est accidentel. Chaque aspect de notre vie est la ligne de front parce que nous aidons le Maître à sauver les êtres.


Lorsque j’ai réussi ma formation de résidence, un professeur m’a conseillé d'être responsable où que j’aille, que l’affaire de mon employeur était mon affaire. J’ai gardé cela à l’esprit. Plus tard, elle m’a introduit pour avoir une autre formation à un centre d’oncologie majeur. En une demi-année j’ai fait quelques projets et publié quatre articles médicaux de haute qualité. Les collègues ont pu sentir ma passion et mon dévouement au travail.


J’ai été un médecin travaillant dans un centre médical universitaire. Je n’avais pas beaucoup d'appuis, de facilités ou de ressources. J’ai commencé ma recherche à partir de mon service clinique quotidien. Il n’y avait pas d’installation de laboratoire de recherche, j’ai commencé à partir de l’examen du diagramme le plus simple.


À la maison je partageais les tâches ménagères avec ma femme, sur le lieu de travail je faisais du travail de service clinique, enseignant la recherche et assumais les tâches administratives, avec les compagnons de pratique, je coordonnais la promotion de Shen Yun et la clarification des faits au gouvernement local et aux communautés. Je faisais tout ce qui devait l’être.


Percées

Un par un des miracles sont arrivés. J’ai passé les certificats l’un après l’autre et j’ai été celui avec le plus de certifications dans mon département. Un Comité International scientifique m’a invité. Une société médicale nationale m’a invité, moi jeune médecin frais émoulu à participer à l’écriture d’un répertoire de connaissance pour les résidents. Ma société professionnelle m’a gratifié d’une récompense prestigieuse pour le journal le plus influent de l’année. Outre le travail de clarification de la vérité et la promotion de Shen Yun, j’ai pu publier chaque année régulièrement 3 à 4 articles.


Ces accomplissements dépassent mes capacités personnelles et je sais que c’est le Maître qui les a rendus possibles. Ce que j’ai fait a été d’avoir la juste attitude envers chaque aspect de ma vie.


Toutefois, il n’y a pas de limites au progrès dans la cultivation. J’ai senti que de plus vastes responsabilités nécessitaient davantage d’efforts tels que d’améliorer la qualité de la clarification de la vérité, faire la clarification de la vérité en direction de plus hauts niveaux de la société principale, et frayer de nouveaux domaines etc. Ma compréhension est que le Maitre a SON plan et calendrier, et que tous les secteurs de la société doivent être sauvés y compris le plus haut niveau de la société.


Maître nous a dit aussi que toutes les sortes d’occupation sont nos temples. Ma compréhension est que lorsque je travaille dur et sérieusement dans ma profession, les êtres sont connectés à Dafa à travers moi, ainsi ils ont l’espoir d’etre sauvés. Donc ils m’aident aussi.


Mes éminents collègues m’ont tous dit qu’ils m’observaient. Personne ne me poussait, j’étais là travaillant très dur tout seul. Tout le monde pouvait le voir. Ceci a apporté de réels bénéfices. Mes collègues savaient que j’étais très actif en promouvant Shen Yun et également impliqué dans d’autres activités de clarification des faits. Ma performance au travail ne leur a laissé aucune raison de se plaindre.


Plus de la moitié de mes collègues ont vu Shen Yun. J’ai continué à recommander Shen Yun aux systèmes de soins de santé y compris à plusieurs hôpitaux. J’ai également recommandé Shen Yun au président de l’hôpital, au doyen de l’école médicale et au président de l’université. Une année la présidente de l’université m’a répondu qu’elle avait entendu des commentaires très positifs sur Shen Yun. Leurs pensées positives sur Dafa auront un impact positif sur leur futur. Lorsque nous laissons tomber la famille ou le travail ordinaire, nous laissons tomber ces êtres prédestinés qui étaient supposés se connecter avec nous à travers les connections de la famille et du travail. Nous ne devrions pas abandonner ceux qui nous entourent et sont en réalité ceux ayant le plus de relations prédestinées avec nous. Lorsque vous les abandonnez, ils vont s’opposer à vous lorsqu’ils sentent que vous ne pouvez plus leur donner d’espoir, cela se manifestera sous forme de tribulations persistantes.


Notre comportement peut sauver les autres

Ce que les disciples de Dafa disent et comment ils se comportent est le plus puissant et le plus persistant matériau de clarification des faits. Mes collègues m’observaient, mes proches et mes amis m’observent aussi. De nombreuses années après ma résidence, mon ancienne collègue m’a dit qu’elle m’admirait tellement de pouvoir garder mon sourire face à autant de pression.


Bien que de nombreux proches et amis n’ont toujours pas une bonne compréhension de Dafa, cependant, ils ont vu des images très positives de disciples de Dafa à travers ma femme et moi. Les êtres ont pu sentir que je suis prêt à travailler dur pour eux, alors ils m’aident, aussi. En conséquence, le chemin s’améliore sans cesse. Plus tard, une opportunité s’est présentée de changer de travail, avec un défi assez important. J’ai compris que les êtres dans un nouveau domaine voulaient que j’aide le Maître à les sauver, alors j’ai accepté. Tout s’est déroulé en douceur.


Les compagnons de pratique soulèvent souvent une question, que ce n’est pas eux qui ne veulent pas bien gérer toutes ces choses, mais plutôt, qu’ils n’ont pas le temps ou l’énergie de prendre soin de tous ces aspects. Mon expérience est plutôt que ce n’est pas une question de temps ou d’énergie, mais la question de vouloir y accorder de l’attention ou non. Traitez-vous vraiment la famille et le travail quotidien comme une partie de la pratique de cultivation de la rectification du Fa ? Ma compréhension est : Dafa est le plus important, aider le Maître à sauver les êtres est le plus important, cependant, en même temps, je traite très sérieusement la famille et le travail quotidien comme une partie de ma pratique de cultivation liée à la rectification du Fa. Tout cela n’est pas en conflit mutuel.


De nombreuses fois plusieurs défis sont apparus en même temps. Je ne m’attèle pas à certains en en abandonnant d’autres. J’essaye de prendre soin de tous. Plusieurs défis dans la clarification des faits ou la promotion de Shen Yun sont apparus en même temps que d’autres problèmes dans le travail quotidien et au sein de la famille. Je m’efforce le plus possible de réprimer mes pensées de gérer approximativement quelque chose pour me focaliser sur d’autres choses. J’essaye plutôt de toutes mes forces de traiter patiemment les différents problèmes un par un. Lorsqu’une chose est bien gérée d’autres choses semblent se résoudre simultanément.


D’un autre côté, certains pratiquants tendent à aller aux extrêmes, et les gens ne peuvent pas les comprendre. Notre comportement devrait refléter la beauté de la cultivation afin qu’ils aient une bonne opinion de nous. Le comportement anormal de ces pratiquants pourrait causer des incompréhensions, rendant difficile aux gens de nous comprendre ou de nous accepter. Ce qui pourrait créer des obstacles pour leur future cultivation. Les disciples de Dafa devraient être “supranormaux” et non “anormaux!”


Dafa est très profond, mais Zhuan Falun est écrit dans un langage simple. Les divinités de l’ancien univers pensaient que le Fa pourrait être extrêmement difficile à comprendre. C’est le même principe, quelle que soit la hauteur vers laquelle nous cultivons, plus haut nous cultivons, plus doux, sincères, aimables et altruistes nous devenons. Tout le monde veut être ami avec nous.


Les compagnons de pratique discutent souvent de si certains arrangements sont ceux des forces anciennes ou ceux du Maître. Les forces anciennes ne connaissaient pas Dafa. Dafa est venu du Maître. Si nous pouvons suivre Dafa, ce seront les arrangements du Maître, si nous ne suivons pas Dafa, ce pourrait être les arrangements des forces anciennes.


Maître a dit :

"Le Dafa de l’Univers (la Loi de Bouddha) du niveau le plus haut au niveau le plus bas est relié sans interruption, complet, il faut savoir que la société des gens ordinaires est aussi la constitution d’un niveau de la Loi ! Si tout le monde étudie Dafa, que tout le monde abandonne le travail social, la société des gens ordinaires n’existera plus, ce niveau de la Loi n’existera plus. La société des gens ordinaires est aussi la manifestation de la Loi de Bouddha dans le plus bas niveau, elle est aussi la forme d’existence de la vie et de la matière de la Loi de Bouddha à ce niveau. " (" Points essentiels pour avancer avec diligence")

" D’ailleurs, ceux ici présents, que vous soyez étudiants, que vous ayez une profession, tous vous ne devez pas laisser tomber le rôle que vous jouez dans la société des gens ordinaires, vous devez tous bien accomplir tout ce que vous devez accomplir, en même temps cela peut vous apporter des conditions favorables au travail de valider Dafa et clarifier la vérité" ("Expliquer la Loi lors de la Conférence de Loi de l’Ouest des Etats-Unis au moment de la Fête de la lanterne de l’an 2003")

"Tout ce que vous faites aujourd’hui est une pratique pour que le futur la prenne comme référence, vous faites un travail de gens ordinaires et en même temps vous êtes capable de vous cultiver et pratiquer. Si vous agissez trop à l’extrême, vous détruirez ce chemin, donc il ne faut pas aller à l’extrême. Il faut tout simplement que vous accomplissiez bien, loyalement et ouvertement ce que vous devez accomplir dans la société, et par la suite vous cultiver et pratiquer, vous atteindrez ainsi entièrement le critère qu’un pratiquant doit atteindre, le critère de plénitude parfaite pour un pratiquant, car pour l’homme du futur ce sera ce chemin." ("Expliquer la Loi lors de la Conférence de Loi de l’Ouest des Etats-Unis au moment de la Fête de la lanterne de l’an 2003")


Relever les défis

Je sens que la plupart des pratiquants ont une bonne intention d’essayer de bien gérer les choses. Cependant, les attachements npeuvent se mettent en travers du chemin, la bonne intention devient mélée aux attachements. Par exemple, l’attachement au temps, c’en est un tellement courant. Avec un tel attachement, naturellement, certains compagnons de pratique peuvent penser de cette façon que tout sera bientôt fini, pourquoi se soucier de prendre soin du travail ordinaire ou d’autres questions ?


Certains pratiquants se comportent comme le dicton " Continuer à sonner la cloche tant qu’on est moine", signifiant adopter une attitude passive envers leur vie, attendant que le jour arrive. Certains d’entre eux passent toute la journée dans des projets juste comme on passe le temps au café. Beaucoup pensent que le projet est le chemin vers la plénitude, au lieu de cultiver dans les projets en enlevant les attachements.


Une autre raison commune conduisant à aller aux extrêmes est la réticence à faire face aux défis. Beaucoup aiment prendre des raccourcis. Dans ma cultivation pratique, j’ai pris conscience que l’orsqu’il y a des problèmes et des défits, nous devons y faire face. Maître nous a dit que nous ne pouvons pas contourner les défis.


Une autre façon de gérer les défis est de fuir les problèmes. Nous avons expérimenté et réalisé que les conflits sont le chemin pour progresser dans la cultivation, ce qui correspond à la construction de notre nouvel univers. Si nous fuyons les conflits, fuyons la responsabilité nous fuyons aussi l’avancement et l’amélioration. Si nous continuons à fuir les conflits et les défis, tout du long jusqu’à la fin, notre nouvel univers sera détérioré et incomplet.


Lorsque la société ne nous comprend pas, à part la diffamation de la perversité, allons-nous nous demander ce que nous n’avons pas bien fait ? Le Maître nous a enseigné de nombreuses fois sur cette question, par exemple dans la conférence de Fa à Singapour.Cette conférence m’a laissé une profonde réflexion sur cette question. C’est la responsabilité de chaque disciple de Dafa que de sauvegarder la réputation de Dafa.


J’ai maintenant une meilleure compréhension de pourquoi Maître a mentionné "Pratiquer une voie perverse" dans la Grande Voie. Et dans Hong Yin, "Non agir" que " Utiliser incorrectement l'esprit est agir ; Chercher expressément à faire de bonnes actions est encore agir".


En surface nous avons probablement tous une bonne intention, et faisons la clarification de la vérité, cependant, cela ne marche pas si nous allons aux extrêmes. Etant donné qu’aujourd’hui les gens sont sensibles au comportement radical et extrême, le comportement extrême s’il est celui de pratiquants pourrait porter tort à la réputation de Dafa et placer des obstacles pour la cultivation des êtres du futur.


Mon expérience personnelle est que notre mission d’aider le Maître à sauver des êtres n’entre pas en conflit avec notre responsabilité quotidienne, en prenant bien soin de la famille et du travail quotidien. La ligne de front n’est pas juste limitée à la rue, aux endroits touristiques ou aux appels téléphoniques en Chine.


Les êtres avec lesquels nous interagissons chaque jour sont les êtres qu ont une relation prédestinée avec nous et des serments avec le Maître. Notre interaction avec eux est entièrement le fait de leur dire la vérité à propos de Dafa. Et cette façon de clarifier les faits pourrait être encore plus dure, puisque c’est une manière d’action à long terme avec notre propre comportement, qui est à chaque seconde à chaque minute observé par eux. En tant que disciple de Dafa, c’est notre responsabilité de démontrer comment Dafa est solennel et profond par notre présence dans le monde humain.


Cette année est le vingt-cinquième anniversaire de l’enseignement du Maître. Cela fait presque vingt et un ans depuis que j’ai commencé à lire Zhuan Falun. J’ai senti la guidance du Maître tout du long, même depuis qu’Il a commencé à enseigner. De la pratique individuelle à la clarification des faits après la persécution, de distribuer des dépliants dans les rues, à clarifier les faits aux gouvernements, aux populations et aux média, à la promotion de Shen Yun, j’ai senti et expérimenté que Dafa est si profond, et englobant tout.


Plus long est le voyage, plus fort est mon ressenti, et plus clair je suis devenu sur le tort que peut causer les fait d’aller aux extrêmes.Il n’as pas été facile de venir ici avec le Maître, et c’est notre seule opportunité. Nous devons accomplir nos missions.


J’espère, pouvoir dans le temps qui reste, faire mieux et avoir moins de regrets.

Merci Maître ! Merci, compagnons de pratique.


(Présenté à la Conférence de partage d’expériences de Falun Dafa de New-York 2017)

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.