M. Li Hongzhi s’adresse à plus de 10 000 pratiquants du Falun Dafa réunis au Barclays Center de New York pour partager leurs expériences

Le 14 mai, plus de 10 000 pratiquants de 58 pays et régions se sont réunis au Barclays Center de Brooklyn, pour assister à une Conférence de partage d'expériences. De telles conférences sont organisées chaque année à New-York.


 
Le 14 mai, plus de 10 000 pratiquants de 58 pays et régions se sont réunis au Barclays Center de Brooklyn, pour assister à une Conférence de partage d'expériences.

La scène était solennellement décorée avec des fleurs en l'honneur du 25ème anniversaire de la transmission du Falun Dafa au public, et également du 66ème anniversaire de Maître Li.


L'arrivée de M. Li Hongzhi en début d'après midi a été un temps fort de la conférence.

 
L'arrivée de M. Li Hongzhi a été un temps fort de la conférence.(Larry Dye / The Epoch Times)

Accueilli par des ovations debout à son arrivée, M. Li Hongzhi, a enseigné pendant deux heures, encourageant les pratiquants à se concentrer sur leur cultivation et à continuer à informer les gens sur la persécution en Chine, il a également répondu aux questions.

 

M. Li Hongzhi, fondateur du Falun Gong, a enseigné à la conférence de partage d'expérience du Falun Dafa de New York 2017 au Barclays Center à Brooklyn, le 14 mai 2017. (Larry Dye / The Epoch Times).

Treize pratiquants sont montés sur scène pour lire leurs rapports d'expériences, et ont rendu compte de leurs améliorations physiques, morales et spirituelles en appliquant le principe d'Authenticité-Bonté-Patience dans leurs vies quotidiennes. Ils ont également discuté de comment permettre à davantage de gens d'être informés sur la pratique et la persécution à laquelle elle fait face en Chine.


Ding Yating, une ancienne athlète en Chine ayant immigré en Allemagne, a commencé à pratiquer le Falun Dafa en 2011 après être tombée sur des articles à propos du Falun Dafa en naviguant sur le Web.


Ding a raconté qu’elle était incapable au début de faire l’exercice de méditation parce que ses jambes étaient trop raides suite à de multiples blessures subies au cours d' années d’entraînement sportif intensif, mais grâce à sa détermination, elle a progressivement été capable de s’asseoir dans la position du lotus, une assise qui demande qu'une jambe soit pliée par dessus l'autre. Elle a également mentionné un épisode lors duquel elle a réussi à dissuader pacifiquement des agents du consulat chinois local de harceler un kiosque d’information du Falun Dafa qu’elle avait installé à l’aéroport.


Ye Xiaomeng, une étudiante de 13 ans aux États-Unis, a partagé comment les enseignements du Falun Dafa l’ont aidée à surmonter une grave dépendance aux jeux vidéo ainsi que des sentiments de jalousie lorsque ses pairs faisaient mieux qu’elle à l’école.


 
Vadim Berestetsky. (Petr Svab/The Epoch Times)

" On sent que chacun souhaite sincèrement devenir une meilleure personne ", a dit Vadim Berestetsky, un pratiquant d’Israël, interrogé sur ses impressions en écoutant les partages des pratiquants.


Berestetsky, un graphiste, a découvert le Falun Dafa en ligne en 1998. Il pense que la conférence est une bonne occasion d’apprendre des expériences des autres. "Je trouve que c’est formidable et toujours très encourageant ", a-t-il dit.


Svetlana Polunina, une pratiquante de Russie, a été impressionnée par le partage d'une pratiquante qui expliquait la persécution aux Chinois par messagerie instantanée. Ce partage lui a fait comprendre davantage l’urgence de mettre fin à la persécution du Falun Dafa en Chine.


 
Svetlana Polunina. (Petr Svab/The Epoch Times)


"Je veux vraiment aider à arrêter cette persécution", a dit Polunina, propriétaire d’une agence de publicité à Moscou. En Russie, Polunina a pris contact avec des responsables du gouvernement russe, de la police, des médecins et d’autres personnes pour leur clarifier les faits à propos de la persécution du régime chinois.


Manu Huwyler, un professeur de 62 ans en Suisse, qui a commencé la pratique après avoir lu un article sur le Falun Dafa dans un magazine il y a 20 ans, a été particulièrement impressionnée par le discours de He Mai, un pratiquant du Missouri qui a trouvé l’équilibre entre sa pratique médicale et ses recherches, s’occuper de sa famille et pratiquer le Falun Dafa tout en informant activement les gens au sujet du Falun Dafa et de la persécution.


 
Manu Huwyler. (Emel Akan/The Epoch Times)

Huwyler sait ce que c'est que d'avoir à jongler entre de multiples responsabilités. Elle même a dû prendre soin de son mari et de ses enfants tout en travaillant pour une grande entreprise en Suisse et sensibiliser le public au sujet de la persécution.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.