Allemagne : Sensibiliser à propos du prélèvement forcé d’organes en Chine

Les pratiquants de Falun Gong d’Allemagne ont organisé plusieurs manifestations ces dernières semaines, conscients de devoir sensibiliser toujours davantage s'agissant de la persécution du Falun Gong en Chine, et plus spécifiquement du prélèvement forcé d’organes pour le profit, sur des pratiquants de leur vivant. Les pratiquants présents venaient de Rhénanie-Palatinat, de la Sarre et de Baden Württemberg.


La première manifestation s’est déroulée le 1er avril 2017, à Saarbrück. Après que des passants aient appris les faits concernant la persécution des pratiquants en Chine, beaucoup ont signé la pétition de DAFOH (Doctors Against Forced Organ Harvesting) destinée aux Nations-Unies, exprimant leur soutien pour en finir avec le prélèvement forcé d’organes.


Beaucoup de personnes ont été choquées et sont restées sans voix en apprenant qu’un pareil crime avait pu se produire sans que davantage de personnes le sachent et que les media en aient rendu compte.


Un garçon de dix ans est venu au stand d’information et a voulu savoir ce qui se passait. Un pratiquant lui a parlé de la persécution. Il a dit, sans qu’on le lui ait demandé, qu’il voulait signer la pétition. Il a également pris des documents informatifs pour les ramener à ses parents.


De nombreuses personnes de tous âges ont salué le fait que les pratiquants prennent de leur temps pour éveiller les consciences sur les atrocités en Chine, et ont remercié chacune des personnes présentes.


La population de Saarbrück s'est montrée très ouverte et positive. Ils sont venus plus nombreux qu'auparavant au stand, manifestement désireux d'en savoir davantage. Certains étaient très intéressés par la pratique du Falun Gong et sont repartis avec l’information nécessaire pour prendre contact avec des pratiquants.


Les pratiquants informent sur la persécution et recueillent des signatures contre le prélèvement forcé d’organes.

La seconde manifestation a eu lieu le 22 avril 2017 à Saarlouis. De nouveau, les gens se sont montrés plus ouverts qu'aux activités précédentes.


Les passants de Sarrelouis ont été informés à propos de la persécution et des prélèvements d’organes sur des pratiquants du Falun Gong en Chine, et également sur les détails des investigations indépendantes d’avocats canadiens des droits de l’homme , David Kilgour et David Matas.


Un jeune homme s’est approché et était choqué en apprenant ces atrocités. Il a dit : " Ce n’est pas possible. " Il ne pouvait pas comprendre comment quelqu’un puisse faire des choses aussi terribles, et que de si nombreuses personnes ne sachent rien à ce propos. Il a pris des documents informatifs pour sa mère.


Les pratiquants ont partagé l’information concernant la persécution et le prélèvement forcé d’organes.

De nombreuses personnes sont venues au stand et ont dit sans hésitation: "Nous devons signer [cette pétition], aucun doute là-dessus ! " et ils ont signé la pétition de DAFOH.


Des gens de tous âges ont signé et exprimé leur soutien. La plupart n’avaient jamais entendu parler des crimes de prélèvement d’organes. Beaucoup étaient horrifiés, perplexes et choqués que de telles atrocités puissent se produire à notre époque. Certains ont dit que nous devrions cesser d'acheter des produits venant de Chine, et boycotter tous ceux qui commercent avec la Chine.


Les passants qui voulaient en savoir plus se voyaient donner une brochure fournissant plus d’informations à propos du Falun Gong, aussi appelé Falun Dafa. Beaucoup de personnes ont remercié pour ces informations, et dit qu’ils allaient faire davantage de recherches.


Saarelouis est située près de la frontière française, et des français sont aussi venus au stand et ont signé la pétition.


Version anglaise :
Germany: Raising Awareness about Forced Organ Harvesting in China

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.