Sensibiliser les esprits lors d’une interview télévisée à une activité en Pologne

Les pratiquants en Pologne manifestent pacifiquement devant l'ambassade de Chine à Varsovie le 23 avril 2017.

Telewizja Polska TVP3, une chaîne de télévision polonaise, interviewe un pratiquant.

Devant l'ambassade de Chine en Pologne, les pratiquants de Falun Gong, M. Huang et M. Mateuszem Filipkowskim, ont parlé à Telewizja Polska TVP3 de l'appel pacifique du 25 avril, il y a 18 ans, et de la persécution brutale du régime chinois qui a suivi :


Le 25 avril 1999, près de 10 000 pratiquants de Falun Gong se sont rassemblés pour manifester pacifiquement dans les rues de Pékin après les arrestations injustifiées d'une cinquantaine de pratiquants dans la ville voisine de Tianjin.


Plus tard dans la journée, les 10 000 personnes ont quitté tranquillement les lieux après qu'une délégation ait rencontré le Premier ministre Zhu Rongji et se soit assurée de la libération de ceux qui avaient été injustement arrêtés à Tianjin.


Les articles des médias tant à l'intérieur qu’à l'extérieur de la Chine ont fait l'éloge de cet événement comme étant l'un des rassemblements les plus importants et les plus pacifiques de l'histoire chinoise récente. Mais le dirigeant du parti de l’époque, Jiang Zemin, a fait en sorte que son ministère de la propagande communique sur le rassemblement, comme étant non pas une manifestation pacifique, mais un "siège du gouvernement central de Zhongnanhai". Ce coup de propagande a été utilisé pour retourner l'opinion publique contre le Falun Gong et pour justifier le lancement de la répression brutale qui a commencé quelques mois plus tard. S'en sont alors suivies 18 ans de persécution ininterrompue.


Suite aux efforts persistants des pratiquants, les gens du monde entier ont compris la vérité sur la persécution malgré la propagande diffamatoire du PCC.


Plus de 200 000 plaintes pénales ont été déposées à ce jour contre Jiang Zemin pour son rôle dans la persécution, et plus de 2.23 millions de personnes dans 30 pays et régions ont signé une pétition appelant à traduire Jiang en justice. Le Parlement européen et le Congrès des États-Unis ont adopté des résolutions condamnant les prélèvements forcés d'organes du PCC sur des prisonniers de conscience vivants, principalement des pratiquants de Falun Gong.


Les deux pratiquants ont appelé le gouvernement et les citoyens polonais à exprimer leurs inquiétudes et à aider à mettre fin à la persécution du Falun Gong par le PCC.


L’interview a été diffusée au programme du soir.


Version originale

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.