Démonstration des exercices et signatures de pétitions à Vienne, marquent l'anniversaire de l'Appel pacifique du 25 avril 1999 à Pékin

Les pratiquants de Vienne ont organisé le 25 avril une activité sur la célèbre Maria-Theresien-Platz. La démonstration des exercices et les supports d’information ont attiré de nombreuses personnes, qui sont venues discuter avec les pratiquants et signer une pétition condamnant la persécution. Plusieurs citoyens ont également exprimé leur désir d’apprendre les exercices.

 
Les gens signent la pétition condamnant la persécution du Falun Gong
 
 
Démonstration des exercices


Historique de l'Appel pacifique du 25 avril 1999

Le 25 avril 1999, environ 10 000 pratiquants de Falun Gong se sont rassemblés pacifiquement dans les rues de Pékin après l'arrestation inexpliquée d'une cinquantaine de leurs compagnons dans la ville voisine de Tianjin. L'emplacement était adjacent au Bureau central d'appel, où ils espéraient que leur cause serait entendue. Les policiers les ont amenés à s'aligner sur plusieurs rues de la zone abritant également Zhongnanhai, le complexe du gouvernement central du Parti.


Les 10 000 personnes sont plus tard tranquillement reparties ce soir-là après avoir rencontré le Premier ministre Zhu Rongji et obtenu la libération de ceux ayant été injustement arrêtés à Tianjin.


Mais le chef du Parti d’alors, Jiang Zemin, a instruit son ministère de la propagande à médiatiser le rassemblement non comme une manifestation pacifique, mais comme le " siège de Zhongnanhai ", le gouvernement central. Ce coup de propagande a été utilisé pour tourner l'opinion publique contre le Falun Gong et comme excuse pour le lancement de la brutale persécution qui a commencé quelques mois plus tard. Presque 18 ans d'atrocités ont continué depuis.


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.