Sit ins devant les ambassades chinoises et signatures de pétitions à travers l’Europe marquent l’Appel du 25/4 à Pékin voici 18 ans

Des rapports continuent d’affluer rendant compte d'activités des pratiquants de Falun Gong à travers l’Europe en commémoration de la manifestation pacifique du 25 avril 1999 à Pékin.

Les pratiquants réitèrent leurs appels à la fin des 18 ans de persécution, notamment du massacre approuvé par l'Etat des pratiquants pour leurs organes par le régime chinois pour pourvoir le marché de la transplantation en Chine.


Les évènement suivants ont eu lieu au Portugal, en Finlande, en Allemagne et au Danemark.


Finlande

Les pratiquants de Finlande font la démonstration des exercices du Falun Gong devant le Consulat chinois le 25 avril 2017.

Mme Ma Xuehong, une pratiquante locale, a appelé à la libération immédiate de sa sœur Ma Sueqing, qui est avocate dans la ville de Dalian, province du Liaoning en Chine. Pour être restée fidèle à ses convictions, Mme a été condamnée à trois ans et six mois de prison en décembre 2016, et la Cour Intermédiaire de Dalian a maintenu le verdict original le 15 mars 2017.


Un autre pratiquant, M. Wu Zhiping, a relaté comment six membres de sa famille ont été soumis à la persécution pour leur croyance en Falun Gong en Chine.


Les gens signent la pétition condamnant la brutale persécution du Falun Gong en Chine lors de l'évènement en Finlande.


Allemagne du nord

Les pratiquants d'Allemagne du nord ont tenu une manifestation en relai de 18 heures devant le Consulat chinois à Hambourg, Allemagne, le 25 avril 2017.


Danemark

Une pratiquante discute du Falun Gong et de la persécution en Chine avec trois jeunes gens dans le centre de Copenhague, Danemark, le 22 avril 2017.


Portugal

Les portugais informés à propos du Falun Gong et de la persécution en Chine lors de l'Exposition mondiale de Lisbonne les 22-23 et le 25 avril 2017.

Historique de l'Appel pacifique du 25 avril 1999

Le 25 avril 1999, environ 10 000 pratiquants de Falun Gong se sont rassemblés pacifiquement dans les rues de Pékin après l'arrestation inexpliquée d'une cinquantaine de leurs compagnons dans la ville voisine de Tianjin. L'emplacement était adjacent au Bureau central d'appel, où ils espéraient que leur cause serait entendue. Les policiers les ont amenés à s'aligner sur plusieurs rues de la zone abritant également Zhongnanhai, le complexe du gouvernement central du Parti.


Les 10 000 personnes sont plus tard tranquillement reparties ce soir-là après avoir rencontré le Premier ministre Zhu Rongji et obtenu la libération de ceux ayant été injustement arrêtés à Tianjin.


Mais le chef du Parti d’alors, Jiang Zemin, a instruit son ministère de la propagande à médiatiser le rassemblement non comme une manifestation pacifique, mais comme le " siège de Zhongnanhai ", le gouvernement central. Ce coup de propagande a été utilisé pour tourner l'opinion publique contre le Falun Gong et comme excuse pour le lancement de la brutale persécution qui a commencé quelques mois plus tard. Presque 18 ans d'atrocités ont continué depuis.


Version chinoise :
波兰学员纪念四二五 民众支持反迫害(图)

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.