Un forum à ‘Capitol Hill’ marque 18 ans depuis la manifestation pacifique historique du Falun Gong le 25 avril 1999

Des élus américains, des militants des droits de l'homme de la Chine et des pratiquants de Falun Gong ont assisté à un forum du Congrès à Washington sur le sujet de la manifestation pacifique du Falun Gong du 25 avril 1999 à Pékin. L’évènement s’est tenu dans le Bâtiment des Bureaux Rayburn de la Chambre des représentants des États-Unis le 19 avril 2017.

Il y a dix-huit ans, le 25 avril 1999, environ 10 000 pratiquants ont fait appel pacifiquement auprès du gouvernement chinois à Pékin suite à des arrestations illégales de pratiquants dans la ville de Tianjin. Trois mois plus tard, la campagne de violation des droits de l'homme par le régime a commencé officiellement. (Voir l'historique ci-dessous).

Marquant la 18e année depuis l'appel historique, plusieurs victimes de la persécution qui ont suivi la manifestation du 25 avril ont témoigné de la brutalité avec leurs expériences personnelles.

Quelques soutiens de longue date du Falun Gong étaient présents, mais même ceux qui connaissaient depuis longtemps la persécution ont été choqués par les expériences qu'ils ont entendues de vive voix. Une personne a remarqué : " Écouter quelqu'un qui en a fait personnellement l'expérience le rend d’autant plus réel. "

 
Forum dans le bâtiment de bureau Rayburn, sur l'appel pacifique du 25 avril 1999 à Pékin par les pratiquants de Falun Gong

Ellen Sauerbrey, ancienne directrice du Bureau de la population, des réfugiés et des migrations du département d'État des États-Unis, a déclaré qu'elle était découragée et en colère, se demandant comment un gouvernement pouvait traiter ainsi son propre peuple .

Le témoignage met un visage sur la persécution

Xu Xinyang, âgée de quatorze ans, a montré deux photos de son défunt père, Xu Dawei. L'histoire qu'elle a racontée a ému aux larmes beaucoup de personnes présentes.

Les parents de Xu Xinyang ont été arrêtés en février 2001 pour avoir imprimé des documents d'information sur le Falun Gong. Sa mère, Chi Lihua, était enceinte de Xinyang quand elle a été battue par la police dans un centre de détention. Son père, Xu Dawei, a été condamné à huit ans de prison.

En 2009, Xu Dawei a été libéré. D’un jeune homme autrefois en bonne santé, M. Xu n’avait plus que la peau sur les os. Son corps était couvert de blessures et d'ecchymoses résultant de tortures, de coups et de décharges électriques. Il n’avait non plus l’esprit clair. Seulement treize jours après sa libération, Xu Dawei est décédé.

 
Chi Lihua (à gauche) et sa fille Xu Xinyang (à droite) au forum. Xu tient deux photos de son père Xu Dawei. La photo de gauche a été prise avant que Xu Dawei ne soit arrêté, et celle de droite le montre après sa libération.

Les résidents de la communauté de M. Xu ont été choqués en apprenant sa fin tragique. En moins de trois jours, 376 personnes ont courageusement signé une pétition protestant contre les tortures auxquelles il avait été soumis. La pétition a surpris le Comité central du Parti communiste. L'un des chefs du Parti à l'époque a donné des ordres aux autorités de la police locale, qui ont ensuite constamment harcelé la famille de Chi Lihua, ses avocats et ceux qui ont signé la pétition.

Quittant leur ville natale et n'ayant nulle part où se cacher, Chi Lihua et Xu Xinyang ont réussi à s'échapper aux États-Unis en 2013.

Yang Chunhua, une autre pratiquante de Falun Gong, a décrit comment elle avait été gavée alors qu'elle était confinée dans un camp de travaux forcés. Les gardiens du camp ont versé de la soupe de maïs bouillante à travers un tube inséré dans son nez, une torture extrêmement douloureuse.

La mère et la soeur de Yang Chunhua ont toutes deux été torturées à mort pour avoir refusé d'abandonner leur croyance en Falun Gong.

Du Haifan a raconté aux participants que son père a été arrêté juste après le début de la persécution. Il a été condamné à trois ans de camp de travail, où il a été battu et brûlé par les gardiens.

En 2016, la mère de Du Haifan a intenté une action en justice contre l'ancien dirigeant du Parti communiste Jiang Zemin pour avoir lancé et dirigé la persécution. Cependant, elle a été arrêtée et récemment condamnée à trois ans et demi de prison.


Une autre pratiquante, Wang Chunyan, a décrit les travaux forcés qu'elle a subi pendant ses sept ans de peine de prison.

Soutien des représentants élus

 
Ellen Sauerbrey a été visiblement émue par les récits des victimes.

Ellen Sauerbrey a étreint Chi Lihua et Xu Xinyang après avoir entendu leur histoire déchirante.

Mme Sauerbrey était au courant de la persécution, mais elle a dit qu'elle ne savait pas ce qui était arrivé à ceux qui ont été arrêtés.

Elle a dit que lire les documents écrits sur les violations des droits de l'homme en Chine est très différent du fait d'écouter les récits des victimes, qui sont au-delà de l'imagination.

Le membre du Congrès Chris Smith, membre principal de la Commission des affaires étrangères et président du sous-comité Afrique, Santé mondiale, de l'organisation internationale des droits de l'homme, a envoyé une lettre de soutien au forum, dans laquelle il a déclaré que la persécution du Falun Gong en Chine est l'une des plus grandes hontes de l'humanité de ces 20 dernières années. Il a également demandé à la nouvelle administration américaine d'aider à mettre fin à la persécution.


 
Scott Flipse, l'adjoint du membre du Congrès Chris Smith a déclaré : "Les détentions arbitraires doivent s'arrêter ; la calomnie doit s'arrêter ; la torture doit s'arrêter. "


Le membre du Congrès Gerald Connolly a également envoyé une lettre au forum. Le congressiste a salué la résistance pacifique des pratiquants de Falun Gong, lesquels, a-t-il déclaré, ont démontré une véritable foi et largement sensibilisé les gens à la persécution.

 
L'expert de la Chine Joseph Bosco du Center for Strategic and International Studies a souligné que la persécution du Falun Gong montre la nature malveillante du Parti communiste.
 
Dave Wallace, politicien du Maryland, croit que les meurtriers impliqués dans la persécution du Falun Gong devraient être traduits en justice.


Un avocat chinois des droits de l'homme : " Le livre les Neuf commentaires sur le Pari communiste révèle la nature du Parti."

L'avocat chinois des droits de l'homme, Chen Guangcheng, qui a été emprisonné et s'est échappé aux États-Unis il y a quelques années, a parlé de sa propre expérience des violations des droits de l'homme en Chine.

Il a déclaré : " Le Parti n'a pas la capacité de civiliser la nation, mais il est créatif lorsqu'il s'agit d'inventer des tortures. "

Chen Guangcheng croit que le Parti a commis d'innombrables crimes et représente un danger pour la civilisation humaine et ses valeurs fondamentales.

Il a fortement recommandé le livre Neuf commentaires sur le Parti communiste, dont il croit qu'il révèle profondément la nature perverse du Parti.

Historique de la manifestation du 25 avril à Pékin

Le 25 avril 1999, environ 10 000 pratiquants de Falun Gong se sont rassemblés pacifiquement dans les rues de Pékin après l'arrestation inexpliquée d'une cinquantaine de leurs compagnons dans la ville voisine de Tianjin. L'emplacement était adjacent au Bureau central d'appel, où ils espéraient que leur cause serait entendue. Les policiers les ont amenés à s'aligner sur plusieurs rues de la zone abritant également Zhongnanhai, le complexe du gouvernement central du Parti.


Les 10 000 personnes sont plus tard tranquillement reparties ce soir-là après avoir rencontré le Premier ministre Zhu Rongji et obtenu la libération de ceux ayant été injustement arrêtés à Tianjin.


Mais le chef du Parti d’alors, Jiang Zemin, a instruit son ministère de la propagande à médiatiser le rassemblement non comme une manifestation pacifique, mais comme le " siège de Zhongnanhai ", le gouvernement central. Ce coup de propagande a été utilisé pour tourner l'opinion publique contre le Falun Gong et comme excuse pour le lancement de la brutale persécution qui a commencé quelques mois plus tard. Presque 18 ans d'atrocités ont continué depuis.



Version anglaise : Forum on Capitol Hill Marks 18 Years Since Historic April 25, 1999 Falun Gong Protest

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.