Les medias couvrent l’appel des pratiquants de Falun Gong lors du sommet Trump-Xi, en Floride

Les medias locaux ont couvert l’appel pacifique des pratiquants de Falun Gong lors du sommet Trump-Xi, à Palm Beach, Floride, les 6 et 7 avril 2017.


Ces derniers ont appelé à la fin de la persécution du Falun Gong en Chine et à traduire en justice l’ancien dirigeant chinois, Jiang Zemin, l'instigateur de la persécution du Falun Gong qui a personnellement dirigé la campagne.

 
Les pratiquants de Falun Gong appellent à mettre fin à la persécution.

Palm Beach Daily News a publié un reportage intitulé "Les manifestants du Falun Gong espèrent faire une déclaration aujourd’hui sur l’île Bingham " par Eleanor Roy, le 6 avril 2017.


L’article rapportait que la pratiquante de Falun Gong Yuanqing (Iris) Lu, résidente de Tampa, participait et a appelé à la libération de sa mère, Deng Cuiping, arrétée pour avoir distribué une information sur le Falun Gong en Chine.


" Lu, 28 ans, est une des près de 100 manifestants attendus dans le cadre d’une démonstration de 10 à 18 heures aujourd’hui et vendredi, sur l’île Bingham. Le groupe tiendra des bannières ‘encourageant le président chinois Xi Jinping à mettre fin à la persécution des disciples du Falun Gong ou Falun Dafa et officiellement inculper l’ancien dirigeant du Parti communiste, Jiang Zemin, à l’origine de l’interdiction de la pratique religieuse. "


Lu a expliqué qu’elle était âgée de 10 ans, lorsque le Falun Gong a été initialement interdit en Chine. Sa mère a été séparée de sa famille depuis des années.


" J’ai grandi dans la peur – la peur que maman soit emmenée à n’importe quel moment, " a écrit Lu dans un courriel. " Je me souviens m’être sentie impuissante alors que je voyais ma mère tout perdre dans sa vie : d’abord ses amis, puis son emploi et finalement, sa liberté. "


Lu a dit que sa mère avait été de nouveau arrêtée en juillet de l’année dernière et sa famille n’arrive plus à la contacter.


Dennis Wilder, professeur sur les questions de sécurité nationale chinoise à l’Université de Georgetown, a déclaré que les adeptes du Falun Gong pourraient avoir atteint les près de 100 millions en Chine et que de nombreux membres du Parti communiste se trouvaient parmi eux.


" Ce qui a suivi était un emprisonnement ‘brutal’ généralisé des adeptes de Falun Gong, et ‘de nombreux coups et tortures, ‘a déclaré Wilder. "

 
La pratiquante Yanqing appelle à la libération de sa mère, Deng Cuiping

Tampa Bay, a publié un reportage intitulé: " Une femme de Temple Terrace prévoit d’adresser du bord de la route, un plaidoyer au président chinois concernant sa mère emprisonnée" par Tony Marrero, le 6 avril.


" Cuiping Deng, professeur d’école primaire, a été emmenée dans un centre de détention, son second séjour en prison pour sa pratique d’une discipline spirituelle chinoise appelée Falun Gong. Deng serait soumise à la torture psychologique et physique de la part d’un régime communiste déterminé à lui faire abandonner ses croyances, selon Lu. "


" L’été dernier, Deng a été arrêtée une troisième fois et effectue maintenant une peine de six ans."


Lu, comptable à l’Université de Floride du Sud, s’est rendue à Palm Beach pour faire appel pour sa mère. Elle espérait que Xi puisse voir sa bannière appelant à la libération de sa mère.


"Je veux juste lui présenter mon histoire et lui faire savoir que des familles ordinaires souffrent en Chine » a déclaré Lu. " Et j’espère qu’il pourra faire quelque chose pour m’aider. "


Le reportage décrivait la mère de Lu, qui a commencé à pratiquer Falun Gong en 1997 pour soulager le stress et soigner l’insomnie. Ses maladies ont disparu après qu’elle a commencé à pratiquer Falun Gong. Elle entretenait de meilleures relations avec ses amis et les membres de sa famille.


Jiang Zemin, alors chef du Parti communiste chinois, a initié la persécution par peur paranoïde de perdre le contrôle. Les pratiquants de Falun Gong ont été arrêtés et incarcérés dans des camps de travaux forcés. Beaucoup ont été torturés à mort.


Deng Cuiping a été renvoyée de son unité de travail et envoyée dans une session de lavage de cerveau.


Sa sœur, pratiquante, a été portée manquante à l’automne 2000. Elle s’est rendue à Pékin pour faire appel auprès du gouvernement central, mais a été arrêtée dans une gare. Plus tard, elle a appris que sa sœur avait été condamnée à un an d’emprisonnement pour avoir fait appel en faveur du Falun Gong.


Deng Cuiping, a été libérée après un mois de détention. Elle a été de nouveau arrêtée en 2006 et emprisonnée durant trois ans, où elle a été torturée et ses jambes ont été blessées.


Une autre pratiquante, Shen Yueping, a été détenue dans la même prison que Deng. Elle a enduré une torture plus cruelle, dont des chocs électriques et des injections de drogues inconnues. Elle est décédée en juillet 2009.


Le reportage déclarait : " Lu a déménagé en Amérique en 2012 et obtenu son diplôme de maîtrise en comptabilité à l’Université de Tampa."


"Elle a gardé contact avec ses parents. Elle a appris par son père que sa mère avait été emprisonnée pour six ans pour avoir distribué des documents d’information sur le Falun Gong.


"La santé de sa mère s’est détériorée et elle a une grosseur douloureuse à sa jambe gauche."


Le reportage décrivait aussi que Lu a cherché de l’aide auprès du Représentant américain Dennis Ross, Républicain de Lakeland, qui représente le comté Hillsborough. Ross et trois autres représentants ont envoyé des lettres à Xi demandant la libération de Deng.


" Nous, au Congrès, devrions nous faire entendre au nom des droits de l’homme et déclarer que c’est inacceptable," a dit Ross. " Ces répressions devraient cesser, en particulier au nom de la mère d’Iris. "


Version anglaise :
Media Focus on Falun Gong Practitioners' Appeal During Trump-Xi Summit in Florida

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.